Webovino
Le forum qui a du nez
Pas que pour la 3e mi-temps !
Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Alain Brumont

Messagepar ArnaudV » 27 déc. 2015 13:37

Image

VIGNOBLES BRUMONT
32400 Maumusson Laguian
Tel. +33 5 62 69 74 67
Fax. +33 5 62 69 70 46
mail : contact@brumont.fr
http://www.brumont.fr/



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Alain Brumont

Messagepar ArnaudV » 27 déc. 2015 13:38

Dégusté en septembre 2014.
Alain Brumont – Château Bouscassé Vieilles Vignes – 1999
Un vin encore surprenant de jeunesse. Les tanins encore un peu durs montrent qu’il n’est peut-être pas encore arrivé sur son plateau de maturité. La longueur est relativement courte pour une bouteille de ce calibre.
Bien



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2015 20:10

Bouscassé Pacherenc - Brumaire 2004 :

Nez magnifique sur l'abricot, la mangue, la mandarine, les fruits de la passion, la cardamome

Bouche d'une texture très agréable avec une acidité parfaite pour apporter de la fraîcheur. Equilibre magistral.

A noter l'accord magnifique sur Stilton, Tomme de chèvre et broucaou

17,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2015 20:13

Montus 2006

Dégustation 1 en 2013 :

Avec l'agneau pascal.

Nez : sur le coulis de mûre, le cèdre, épices douces

Bouche : Belle matière assez douce, axée principalement sur les fruits noirs, avec les épices douces. Bon équilibre général. Par contre, il y a une légère sécheresse de tannins et un boisé qui n'est pas encore parfaitement intégré.

Ce n'est pas parfaitement en place. A attendre un peu.

15/20 en l'état

Dégustation 2 quelques semaines plus tard :

Très jolie bouteille un peu plus à point que celle que j'ai bue il y a quelques semaines.

Nez : coulis de mûre, framboise, épices douces

Bouche : glycérinée, tannins moelleux et enrobés. Matière élégante. très bon équilibre. Encore une perception de boisé plutôt élégant, qui est presque totalement fondu, mais cela sera certainement encore mieux dans quelques temps.

Presque à point !

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2015 20:13

Montus Prestige 2001

Nez très cassis, virant à la crème de cassis, de mûre, pivoine, épices douces, bois exotique

Bouche très dense en attaque, avec des tannins bien polis et fondus. On retrouve l'aromatique perçue au nez, dans un ensemble plutôt solide qui se termine par des notes de graphite. Un très bon vin qui a toutefois un léger défaut sur la finale, un peu accrocheuse et capiteuse. Dommage.

C'est encore jeune. A l'aveugle ma femme a voté pour un rive droite 2009 et je n'ai pas trouvé ça idiot. Je pense donc que ce vin est à quelques années encore de son apogée.

A servir avec du confit de canard ou une pièce de bœuf.

15,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2015 20:15

Le Chardonnay d'Alain Brumont 2009 :

La contre étiquette évoque la plantation de chardonnay sur une parcelle de Montus propice à l'élaboration d'un grand blanc (sic).

Nez : sur la poire, les fruits jaunes très mûrs, la vanille (sapin magique), le bois précieux

La bouche est bien enrobée, c'est très boisé, sur la vanille, le santal, mais l'équilibre n'est pas si dégueu malgré les 15° affichés. Ce vin a une certaine profondeur avec une finale sur de longs amers.

S'il n'y avait pas tant de bois ça pourrait le faire.

13,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2015 20:17

Bouscasse 1988 :

Nez très sanguin, giboyeux et cuir. Notes de fruits noirs et légère oxydation sur le pruneau, pas gênante.

Bouche : soyeuse, à un stade très plaisant d'évolution, sur les notes perçues au nez. Il ne tiendra plus de longues années, mais c'est vraiment bon.

16-/20



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1916
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Alain Brumont

Messagepar EricC » 30 janv. 2016 14:54

Interview d'Alain Brumont sur le blog de Phileas Stravinarius

En voici un extrait :
Avez-vous un fil conducteur dans l’élaboration de vos vins ? Une « patte » ?
J’ai un fil conducteur qui se résume en trois termes : fraicheur, richesse et profondeur. Je manipule ces trois mots depuis 30 ans. Avant 1985, on ne parlait que d’élevage sous bois et puis à partir des années 90, on a parlé du fruit. Maintenant tout le monde est sur la fraicheur et la profondeur. J’ai été précurseur.

Décrivez en quelques mots votre région/votre appellation ?
Madiran aujourd’hui peut se classer dans toutes les plus belles dégustations du monde entier, de par la renommée qu’on lui a donnée, le climat et les cépages, notamment le Tannat. Le Tannat est le seul vin qui puisse être créé sans rajouter d’intrants.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1916
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Alain Brumont

Messagepar EricC » 19 mai 2016 22:43

Château Montus blanc - 2010 - Pacherenc de Vic Bilh sec

Assemblage petit courbu / petit manseng (sans précision des parts respectives)

Belle couleur jaune appuyée, lui donnant l'air plus vieux qu'il n'est.
Nez "miellé sec", sans doute dû à l'élevage (un peu plus d'un an en demi-muids de 600 litres), mais avec un côté pierreux aussi (allez, allez, minéral si vous voulez), le tout parait assez austère, on n'a pas l'impression de s'attendre à un moelleux comme c'est parfois le cas avec les Pacherencs secs. Je me laisse sans doute influencer par la contre-étiquette qui parle de notes de truffe, et finis par en trouver moi aussi. Le hasard faisant bien les choses j'ai du pecorino "moliterno" à la truffe dans mon frigo, je le sors, et force est de reconnaitre que l'accord fonctionne plutôt pas mal. Bon, le problème, c'est que maintenant tout l'appartement sent la truffe.
En bouche c'est toujours dans un registre assez sec, avec une acidité bien présente, peu de gras, mais de la matière. Le tout manque un peu d'harmonie, je ne sais pas trop dire pourquoi mais ça ne pousse pas à se resservir. Longueur moyenne.
15/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2804
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Alain Brumont

Messagepar sebovino » 20 mai 2016 12:44

EricC a écrit :Château Montus blanc - 2010 - Pacherenc de Vic Bilh sec

Assemblage petit courbu / petit manseng (sans précision des parts respectives)

Belle couleur jaune appuyée, lui donnant l'air plus vieux qu'il n'est.
Nez "miellé sec", sans doute dû à l'élevage (un peu plus d'un an en demi-muids de 600 litres), mais avec un côté pierreux aussi (allez, allez, minéral si vous voulez), le tout parait assez austère, on n'a pas l'impression de s'attendre à un moelleux comme c'est parfois le cas avec les Pacherencs secs. Je me laisse sans doute influencer par la contre-étiquette qui parle de notes de truffe, et finis par en trouver moi aussi. Le hasard faisant bien les choses j'ai du pecorino "moliterno" à la truffe dans mon frigo, je le sors, et force est de reconnaitre que l'accord fonctionne plutôt pas mal. Bon, le problème, c'est que maintenant tout l'appartement sent la truffe.
En bouche c'est toujours dans un registre assez sec, avec une acidité bien présente, peu de gras, mais de la matière. Le tout manque un peu d'harmonie, je ne sais pas trop dire pourquoi mais ça ne pousse pas à se resservir. Longueur moyenne.
15/20


Intéressant. Peux-tu développer pour les milliers de lecteurs qui ont du mal à comprendre la subtilité? :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1916
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Alain Brumont

Messagepar EricC » 20 mai 2016 13:52

La matière ne vient pas que du gras, quand même.
Pour un blanc, en l'occurrence, j'associe souvent la notion de matière à ce que d'autres nommeraient (à tort ou à raison) "extrait sec" (du moins tel que je comprends cette expression), l'impression d'avoir une certaine concentration/intensité en bouche ... Certains vins sont assez évanescents, d'autres plus "présents" en bouche.
Bref, voilà ce que j'appelle matière ... et qui n'est pas du tout lié au glycérol :)



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 09 oct. 2016 21:22

Montus 2006 :

Je les bois au fur et à mesure pour voir l'évolution. Cette fois-ci je dirais que c'est totalement à point.

Nez : fruits noirs, graphite, épices douces légères

Bouche soyeuse, tanins assez fins. L'élevage ne se ressent presque plus, il est parfaitement intégré. Finale harmonieuse.

On a l'impression de boire un beau médoc.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 19 mars 2017 22:04

Encore un Montus 2006 vraiment très bon ! Il atteint son plateau de maturité.

Beau nez médocain, framboise, cassis, épices douces, fusain
Bouche : soyeuse, glycérinée, avec des tanins nombreux, assez assagis. Finale sur le fusain. Longueur correcte.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4444
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Alain Brumont

Messagepar Greg v » 27 déc. 2019 12:14

Montus 2006 :

Notes de framboise, de graphite, de cèdre, de cassis

Bouche assez fondue, avec des tanins également fondus et civilisés. Très médocain dans le style. Longueur correcte et finale épicée et graphite.

Un beau vin classique, à son apogée à mon avis

16/20



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1916
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Alain Brumont

Messagepar EricC » 06 janv. 2020 22:51

Extrait d'interview d'Alain Brumont dans la RVF d'avril 2017 :
La RVF : Que pensez-vous du bio ?
A. B. : Du concept bio, nous gardons tout, sauf le cuivre. Dans ma jeunesse, on traitait les piquets de bois avec de la bouillie bordelaise, rien ne poussait à leurs pieds, même pas le lichen ! Le bio est trop simpliste, trop souvent marketing. C'est l'école primaire, il faut passer au supérieur.




Retourner vers « Vins du Sud-Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion