Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins pas tranquilles
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4838
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Champagne Ruinart

Messagepar Greg v » 01 janv. 2016 19:04

Image

Site de la Maison

4 rue des Crayères
51100Reims


Maison historiquement la plus ancienne de Champagne, elle a été créée en 1729 par Nicolas Ruinart qui réalise par la même occasion le rêve de son oncle, un moine bénédictin, Dom Thierry Ruinart (1657-1709), théologien, auteur d'ouvrages savants.

Visite virtuelle des crayères de Ruinart :
https://www.youtube.com/watch?v=mY9R6LdzXeM



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4838
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Ruinart

Messagepar Greg v » 01 janv. 2016 19:04

Dom Ruinart rosé 1990

Nez complexe, fraise, fruits jaunes, mangue
Bouche : voluptueuse. Notes de cire, de mangue, de moka, de noix, de papaye, d'orange confite. Long et intense. Très bel équilibre grâce à la fraicheur
exceptionnel : 18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4838
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Ruinart

Messagepar Greg v » 01 janv. 2016 19:05

Dom Ruinart 1988

A l'extraction le bouchon est beau, bien chevillé au goulot et laisse exploser un mini "ploc" signe que le gaz est bien présent.

Très beau nez, sur la mandarine, le citron vert, le chamallow, l'amande, le pain, et la menthe. Petite pointe de moka présente plutôt à l'ouverte qui cède peu à peu sa place aux fruits et aux agrumes.

Bouche : la bulle, légèrement diminuée, est d'une rare élégance. Ce champagne allie finesse et gourmandise, avec des notes de fruits bien mûrs, la fraîcheur des agrumes et de notes herbacées/mentholées. Volume moyen et belle finale, relativement longue, sur de beaux amers. Un vin finalement pas tellement évolué, sauf sur un côté confit des agrumes et quelques pointes de moka.

Très belle bouteille, ma foi, desservie malheureusement par tous les mets qui l'accompagnaient (foie gras cru, puis poelé, fromages).

17/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3120
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Champagne Ruinart

Messagepar sebovino » 26 déc. 2016 17:19

Ruinart Brut Millésime 2007

"Sans aération, à bonne température dans de charmants verres propices au tennis elbow"

Image

Oula-oula, j'en ai bu et dégusté des vins de vignerons, de mi-maison mi-vigneron, et de maison voire de mi maison mi building!

Ruinart ne m'a jamais vraiment convaincu. Son prestige, ses tarifs, le systématisme d'achat des classes aisées peu averties, le contenu de ses cuvées, tout simplement, et ce qui se fait ailleurs m'ont mis sur la touche. Alors bien sûr, ici ou là, une cuvée...

Ce 2007 avait pourtant une bulle assez fins, des notes de grillé, de sésame et une certaine matière.

Qui du verre ou du vin a flingué mon plaisir? La question se pose devant cet ensemble brouillon, mousseux.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4838
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Ruinart

Messagepar Greg v » 26 déc. 2016 17:59

Vu le verre, impossible, je dis bien impossible de trouver des qualités à un champagne. Il faut ajouter ton a priori sur Ruinart. Bref, peu de chance que ce champagne s'en sorte bien dans cette configuration.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4838
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Ruinart

Messagepar Greg v » 17 oct. 2020 11:26

Ruinart blanc de blancs :

Belle bouteille, il faut avouer. Sur des notes fines de citron et de pain toasté. La bouche est fine et intense, avec une belle colonne vertébrale acide.

Très bien fait.

16/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3120
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Champagne Ruinart

Messagepar sebovino » 17 oct. 2020 21:54

Ruinart construit 3 millions de bouteilles.

Connaissez-vous le volume de production de cette cuvée Blanc de Blanc et le nombre de vignerons travaillant pour vendre leur raisin au profit de cette cuvée ?

Tarif : 65-70€ lol


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Vins de Champagne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion