Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins pas tranquilles
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:52

Image


Site de l'hôtel-restaurant Les Avisés

59, rue de Cramant,
51190 Avize
Tél : 03 26 57 53 56
a.selosse@wanadoo.fr


Présentation du domaine :

Il y a les vins de Champagne et ceux d'Anselme Selosse.

Quiconque boit les vins de ce producteur est frappé par la personnalité hors norme des différentes cuvées, oscillant entre style bourguignon et oxydation ménagée, à la façon des vins de Jerez.

Anselme Selosse bénéficie d'un patrimoine de 47 parcelles, principalement sur la Côte des Blancs (Avize, Mesnil sur Oger, Cramant, Oger), avec quelques parcelles de pinot noir à Ay et Ambonnay. Le travail à la vigne est très important, avec un labour des sols et un maintien de l'enherbement. Anselme Selosse travaille selon les principes biologiques et biodynamiques sans chercher à obtenir une quelconque certification.

Les élevage, tous sous bois, dont certains avec le système de solera, sont longs.

Le production est d'environ 60.000 bouteilles par an, ce qui est très peu compte tenu de la demande mondiale.

Gamme :

• Exquise (demi-sec)
• Initial (brut)
• V.O. (extra-brut)
• Rosé
• Substance (soléra)
• Millésimé : 1996; 1998; 1999; 2002; 2003
• Lieux-dits : "Les Carelles" (le Mesnil-sur-Oger)
• Lieux-dits : "La Côte Faron" (Aÿ
• Lieux-dits : "Le Bout du Clos" (Ambonnay)
• Lieux-dits : "Les Chantereines" (Avize)
• Lieux-dits : "Sous le Mont" (Mareuil-sur-Aÿ)
• Lieux-dits : "Chemin de Châlons" (Cramant)


Liens intéressants :

Chateau Loisel - visite au domaine

Lotel du vin

Selosse le Picasso du chardonnay


Vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=gxxcE3healg

https://www.youtube.com/watch?v=wkg1IOSrACY



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:55

Dégusté en mars 2012 :

SELOSSE rosé, dégorgé en mai 2011 (Chardonnay d'Avize, PN d'Ambonnay)

Nez un peu cidre, groseille à maquereau, rose
Bouche oxydative, sur la pomme à cidre, puissant, vineux, mais fin. Fine amertume, notes minérales marquées. Bonne acidité assurant l'équilibre
16,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:56

Dégustation avril 2012 :

Selosse Initial : Dégorgé en mai 2011 :
Nez frais, super élégant, fruits blancs, cardamone, menthe.
Bouche sublime, tout en fraicheur et élégance. Poire juteuse, mentholé, joli boisé. Nappe le palais en finesse : 17/20

Selosse V.O :
Plus dense, crayeux. Plus puissant aussi et aromatique, sur les fruits bien mûrs. Pointe oxydative. Très long : 17,5/20

Selosse 2002 :
Nez brioché, cremeux, menthe, chevrefeuille
Bouche ultra complexe, gourmande, fruits blancs, crème anglaise, menthe, chèvrefeuille. Bulle superbe. C'est fin et long. Finale parfaite : 18,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:57

Selosse V.O (deg 2008)

Nez très fruité, sur les fruits jaunes, voire rouges (cerise). Notes oxydatives.
Bouche ronde, opulente, très fruitée, quetsche, très saline. Un vin très équilibré, charmeur.

17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:59

Initial - 100% ch de Cramant, Avize, Oger
deg mai 2010



Au départ on est sur un champagne monocorde, mais terriblement bien fait et énergique sur des notes citronnées et saline.

Après réchauffement et une heure d'ouverture il est transfiguré :

Nez : citron, cédrat, crème anglaise, fruits secs, impression iodée

Bouche : bulle discrète et ultra fine. Ensemble fin, crémeux, harmonieux, avec une tension parfaite est cette sensation indescriptible de vibration. Finale nette très saline.

17/20

À noter bu au resto étoilé "la table des Blot" a Dampierre en Yvelines pour "seulement" 95 euros. La carte des champagnes est très belle et c'est le meilleur 1 étoile du coin.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 01 déc. 2015 22:59

Selosse INITIAL (base 20085, dégorgée il y a 4 mois - dosage 4 g/l)

Nez sur la poire fraiche, la menthe, beau boisé
Bouche : souple et crémeuse, onctueuse et fraiche avec une très belle bulle et de l'élégance. 17/20

Selosse LES CARELLES (Mesnil / base 2005 et 2006)

Nez boisé, un peu grillé
Bouche : très marquée par le bois. Longue, racée, avec une finale minérale crayeuse mais le bois ressort toujours. J'ai eu un sentiment de dissociation et de bois pas intégré. A revoir ultérieurement je suis peut être passé totalement à côté. Déçu en l'état.


Selosse Millésime 2007 (non dégorgé, pas encore commercialisé)

Nez : fruité, bien mûr, avec un joli boisé
B : fines notes de rancio, ensemble fruité avec un boisé présent mais élégant. 16,5/20




Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 22 juin 2016 23:40

Selosse Initial (base 07-08-09)

Jolies notes de fruits blancs, de crème anglaise. Bouche onctueuse et fraîche alliant notes de brioche et de menthe. 17/20

Selosse millésime 2005 :


Très riche, sur les fruits secs. Notes de poire. crayeux, minéral. Large, mais également droit. Finale sur des notes beurrées. 17,5/20

Selosse la Côte Faron (base 2009) :

Nez sur l'eau de vie, les fruits secs. Grillé.
Bouche très murisaltienne, sur des notes grillées, de fruits secs, avec une bulle fine. Très belle structure. 17,5/20

Selosse rosé (base 07-08-09) :

Rosé vineux, très structuré, mais élégant tout de même. Désolé pour la description sommaire. 16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3465
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar Greg v » 06 sept. 2016 19:37

Image
Le Maître et la relève


Selosse initial (base 2009) :
Grande finesse. Boisé légèrement vanillé. Gourmand, délicat. Bulle fine. Sensation d'extraits secs importants en finale. Long.
17+/20

Selosse Les Carelles (assemblage de 2003 à 2006) :
Boisé exotique peut être encore un peu marqué, notes oxydatives légères. Ensemble fin, minéral, grillé, avec de beaux amers. 16,5/20 pour le moment, mais je l'imagine bien évoluer.
Ce que je trouve boisé, Selosse le prête au terroir et à l'exposition sud. Je suis dubitatif mais je retranscrit l'info.

Selosse 2009 non dosé :
N : bourguignon, grillé, notes de fruits secs
Bouche ronde, exotique, ultra gourmande et crémeuse. Beaux amers. On peut faire une analogie avec certains Meursault ... avec des bulles.
17/20



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1599
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Champagne Jacques Selosse (Anselme Selosse)

Messagepar EricC » 04 mars 2017 12:50

La solera en version champenoise (voir aussi ici)
À Avize, Anselme Selosse va plus loin. Il mène depuis 86 une solera en deux étapes, foudre puis cuve, pour deux parcelles de chardonnay. Après vinification et élevage classique en barrique, les vins de l’année viennent compléter deux foudres de 42 hl contenant tous les millésimes depuis 86. Ces foudres complètent eux-mêmes deux cuves inox de 42 hl, contenant également tous les millésimes sauf le dernier. « Chaque année nous prélevons 22 % des deux cuves inox pour le tirage. Le creux est alors complété par le vin des foudres. Le creux de 22 % des foudres est à son tour complété par le vin des barriques. Le millésime le plus récent des cuves inox ne représente donc que 4,8 % du volume de la cuve », calcule le vigneron. Il en résulte la cuvée Substance, 100 % solera, « complexe, sur l’oxydatif maîtrisé et le minéral. » La encore les lies fines sont conservées et foudres et cuves ne sont pas soutirés. « La solera ne demande pas plus de travail qu’un champagne classique, estime Anselme Selosse, mais il faut anticiper l’immobilisation d’une bonne partie de la récolte et prévoir une cave suffisamment grande. »




Retourner vers « Vins de Champagne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion