Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins pas tranquilles
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Champagne Egly-Ouriet (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 20 nov. 2015 20:15

Image



Informations pratiques :

9-15, rue de Trépail,
51150
Ambonnay
Tél : 03 26 57 00 70
Fax : 03 26 57 06 52
contact@egly-ouriet.fr

Présentation du domaine :

Maison familiale fondée en 1930, établie à Ambonnay, possédant 11,5 hectares de vignes, dont 7,7 hectares à Ambonnay, 1,5 hectares à Verzenay, 0,33 hectares à Bouzy, 2 hectares à Vrigny (pinot meunier sur cette parcelle).

L'âge des vignes, de sélection massale, est dans l'ensemble très respectable et atteint en moyenne 40 ans, mais certaines, en grand cru, ont plus de 60 ans.

Production : environ 65.000 bouteilles.

Méthodes de production :

Francis Egly s'inspire des méthodes biodynamiques pour produire ses vins, avec usage exclusif de barriques, sans fermentation malolactique. Les rendements sont très limités.

Les dosages sont très faibles, voire inexistants.

A l'inverse de la tendance actuelle, Francis Egly reste sur des élevages et des vieillissements en bouteilles longs. Le « simple » brut sans année, « tradition », qui est en réalité un grand vin, est dégorgé 6 ans environ après la récolte de base.

Style des vins :

Les champagnes EGLY-OURIET sont très prisés des amateurs et représentent la quintessence de ce que peuvent donner les pinots noirs (et meuniers pour vignes de Vrigny) sur les très belles parcelles de la Montagne de Reims.

Elevages sous bois, vignes anciennes de sélection massale, vieillissements prolongés, absence de malolactiques permettent de donner des vins de grande ampleur, fruités, exotiques, vineux, de grande complexité, avec de la fraîcheur.

Nul doute que les vins de Francis Egly peuvent être comparés à ceux de Selosse, au regard de leur personnalité hors norme et leur caractère vineux et exotique.

A noter l'élaboration d'un vin rouge tranquille en coteaux champenois, issu de vieilles vignes d'Ambonnay, à l'élevage ambitieux et au toucher de bouche très soyeux. Avec quelques années de bouteilles, il peut rivaliser avec nombre de grands crus de la Côte de Nuits.


Interview de Francis Egly :
https://www.youtube.com/watch?v=q8WHjDzMLI0

Présentation du domaine et dégustation Vignes de Vrigny :
https://www.youtube.com/watch?v=8fGJbbaitWI



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne EGLY-OURIET (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 21 nov. 2015 14:02

Dégustation avril 2012 :

Egly-Ouriet Tradition base 2007 :
gourmand, rond et équilibré 15,5/20

Egly-Ouriet Blanc de noirs, base 2006 :
Beau boisé, notes de rose, de vanille. Rond, gourmand, fin. Jolie persistance acidulée. Grande finesse en plus de la gourmandise : 17/20

Egly-Ouriet 2002 :
Crèmeux, gourmand, complet. Vineux, sur des notes de fruits noirs, de poire. Racé. 16,5+/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne EGLY-OURIET (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 21 nov. 2015 14:05

Dégusté en décembre 2012 :


Egly-Ouriet Tradition dégorgé en septembre 2010 (donc base 2006 je suppose) :

Nez très fruité, partant sur la poire, la pêche, la prune, les fruits noirs.
La bouche est volumineuse, juteuse, fruitée, sans sucrosité ou lourdeur grâce à une acidité parfaite pour parvenir à un équilibre divin. La bouche se fait plus vineuse au fur et à mesure du réchauffement dans le verre. L'ensemble reste délicat, tout comme l'est la bulle, fine comme je l'aime.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne EGLY-OURIET (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 21 nov. 2015 14:09

Dégustation mai 2014 :

EGLY-OURIET 2007 (non commercialisé) :

N : vineux
B : vineuse, fraiche, assez tendre. Finale minérale, longue et saline. 16,5/20

EGLY-OURIET 2004 (dosage 2 g/l) :

N : frais, vineux et élégant
B : pleine, assez fraiche, crémeuse, d'un bel équilibre. Finale tendue, saline, avec une impression de craie qui accroche aux gencives. 17/20

EGLY-OURIET 1992 :

N : fleurs séchées, fruits noirs, viandox
B : fraiche, saline, vibrante. Finale tranchante. Aucune note d'évolution en bouche, c'est très jeune ! 17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne EGLY-OURIET (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 03 janv. 2016 14:21

Egly-Ouriet, la verticale des millésimés

Selon Bettane et Desseauve. Quelques extraits :

2005 18,5/20

Dégorgé juillet 2014, dosé à 2 gr
Clair, très élégant au nez et en bouche, finesse superlative, légère note de fougère, noisette fraîche, grande longueur, miel salé, bulle intégrée, boisé digéré, raffinement total, petit chef d’œuvre.


2004 17,5/20

Dégorgé en janvier 2014, dosé à 4 gr
Un rien plus acide et plus fluide, grillé, moins gras, un peu plus pointu en fin de bouche, citronné, même style, même race. Il faut encore attendre.


2002 18/20

Dégorgé novembre 2013, dosé à 2 gr
Splendide arôme de miel de noisette mais en tension, signature évidente du terroir, à point, très légère amertume, net, aucune crainte sur son avenir.


2000 17/20

Dégorgé mai 2008 82 mois de cave sur pointe, dosé à 2 gr
Noisette grillée au nez très caractéristique, rondeur, ampleur de grand cru, légère évolution de la couleur due à une malo faite qui modifie un peu le style par rapport aux millésimes plus jeunes, accentuant le gras, mais faisant plus bourgogne avec bulles que champagne. Il est fait pour la table.


1997 16,5/20

Dégorgé en janvier 2004, 66 mois sur pointe, vinifié en cuve
Trop brioché au nez en raison d’un bouchon oxydatif, avec des notes de sirop d’érable. Mais la bouche fait plus jeune que le nez, avec des notes de chocolat blanc de bruyère en fleur, et néanmoins une belle acidité pour le millésime. Il ne cesse de se reconstruire dans le verre.


1996 18/20

Dégorgé juillet 2005, 97 mois sur pointe
Brioche magnifique au nez, une petite merveille de fruit et de salinité, complexité, longueur comparables aux plus grandes cuvées de prestige, malo faite mais imperceptible tant l’acidité de l’année reste marquée ! Miel de bruyère et mirabelle en fin de bouche un vin splendide.


1995 Difficilement notable

Dégorgé à la volée
Trop de ferment immédiat au nez avec une note curieuse mais classique pour des vins juste dégorgés de fer blanc, strict, fumé, savoureux mais pas parfaitement équilibré en l’état.


1992 19/20

Dégorgé à la volée, malo-lactique non faite en raison de la faible acidité de l’année.
Noisette parfaite au nez, acidité géniale, notes complexes, racées et émouvantes de frangipane, et de miel de bruyère (un des marqueurs des terroirs d’Ambonnay) finale sur le silex, apéritif génial. L’évolution de ce type de vin a largement contribué à convaincre Francis Egly à ne plus rechercher la fermentation malo-lactique.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Egly-Ouriet (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 03 mai 2016 22:50

Image
Dégustation au salon Trait d'Union, avril 2016



Egly-Ouriet Tradition base 2010

Belle bulle crémeuse, finement acidulé, fin, notes de fruits noirs. Equilibre d'école.

16,5/20


Egly-Ouriet 2009 :


Nez floral, vineux
Bouche large, de belle architecture, sur les fruits noirs. Bulle fine. Bel équilibre

16,5/20

Egly-Ouriet 2006 :

Nez : cassis
Bouche : fruits noirs, bulle fine, saline, touche végétale, beaux amers.

16,5/20

Egly-Ouriet blanc de noir base 2008-2009

Fin, vineux, intense, sur les fruits noirs. Minéral. Finale élancée. Bel équilibre.

16,5+/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Egly-Ouriet (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 11 juil. 2017 14:13

Champagne Egly-Ouriet tradition (dégorgement juillet 2016) :

Image

Nez frais et intense, sur le citron, fruits noirs, craie, mentholé

Bouche droite, élégante, avec une belle acidité, assez vineuse, avec pas mal de volume. Finale assez longue et crayeuse. Tout juste pourrait on lui reprocher de manquer un peu de gaieté. Mais c'est encore jeune.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3463
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Egly-Ouriet (Ambonnay)

Messagepar Greg v » 21 oct. 2017 09:57

Champagne Egly-Ouriet cuvée VP (vieillissement prolongé) : dégorgé en juillet 2012, 72 mois de vieillissement en cave.

Image

Nez riche, bien mûr, sur les fruits jaunes, les fruits secs, la brioche, tisane

Bouche onctueuse, enveloppante,harmonieuse, entre richesse et fraîcheur. Finale minérale qui apporte du sérieux à cet ensemble plutôt gourmand.

Excellent !

Accord parfait avec du Bellota et du homard grillé

17,5/20




Retourner vers « Vins de Champagne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion