Webovino
Le forum qui a du nez
Le café du commerce


Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 11 janv. 2016 23:26

Anti-guide du Vin & de la Vinasse
Dans Confessions d'un chasseur d'opium, Nick Tosches explique à propos du vin que : "C’était autrefois la boisson noble et sans apprêt des paysans nobles et sans apprêt – des paysans bien plus nobles et compétents que ces connards bourrés de fric qu’on escroque en leur faisant croire que le vin appelle d’autres commentaires que "bon", "mauvais" ou "ferme ta gueule et bois un coup"". Si vous êtes d’accord avec ça alors cet Anti-guide du Vin & de la Vinasse est pour vous, si vous n’êtes pas d’accord, ce livre est quand même pour vous mais vous ne le savez pas encore.

Stéphane Rose est éditeur, auteur, membre des Gérard et consommateur de vin. Oui consommateur et pas connaisseur c’est important, ce n’est pas un œnologue amateur, c’est simplement un amateur de vin, et c’est bien. Car comme chacun le sait : "Le vin c’est bien". D’ailleurs je me ressers…

Ce petit antiguide réussit à être vraiment drôle mais aussi à être quand même un peu guide, c’est-à-dire qu’après la lecture, vous saurez entre autres organiser votre cave, choisir un modèle de sommelier enfin un tire-bouchon quoi, pourquoi carafer un vin, s’équiper pour une dégustation et surtout "que répondre au serveur qui vous demande de goûter le vin ?"


Voilà un auteur qui aurait toute sa place sur Webovino, le forum du vin qui ne se prend pas trop au sérieux ;)



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Livres, magazines

Messagepar EricC » 12 janv. 2016 00:02

J'adore ! Hop, commandé.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Livres, magazines

Messagepar EricC » 12 janv. 2016 00:09

Tiens, je la range également dans cette catégorie même si ça n'est pas (encore) un livre, voici la dernière planche de Michel Tolmer : Avirons



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 12 janv. 2016 20:11

Hachette va sortir un spécial rosé en mai

Et celui là, Eric, tu l'achètes direct ? :mrgreen:



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 14 janv. 2016 20:34

Le plus grand livre récent sur le vin a été écrit par un clown

Sébastien Barrier, 41 ans, est un fou-doué. Après avoir fait le clown breton, « marin-prêcheur » en queue de pie jaune ciré, dans les rues, les prisons ou les maisons de retraite, un peu partout en France, il a créé un spectacle obèse et fluide, une performance folle : « Savoir enfin qui nous buvons » (Actes Sud, 2016).

Souvent annoncé par les théâtres comme devant durer « environ quatre heures », histoire de ne pas trop faire déguerpir les spectateurs potentiels, mais déroulant en fait sur quelque six ou sept heures (7h12 pour la représentation à laquelle j’ai assisté).

Pire, le sujet est de niche, anecdotique croit-on, le fond aussi improbable que la forme : seul sur scène avec son chat, une guitare électrique, une carte, un vidéoprojecteur, son téléphone et sept bouteilles de vin, il nous parle de sa rencontre avec une petite bande de vignerons ligériens…

De ce spectacle impossible et drôle, joué près de 200 fois en deux ans et demi, Barrier a tiré un livre, un récit dans le dur pour conserver trace de ces « Papous », ces vignerons naturels au parcours brindezingue : « Ils ne sont pas comme nous », répète-t-il, écrit-il avec tendresse.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 18 janv. 2016 19:44

La chronique de Jean-Francis Pécresse : Laure du Larzac




« Le réenchantement du Languedoc ». C’est un credo régionaliste que Laure Gasparotto, journaliste-vigneronne, et Olivier Jullien, poète-vigneron, ont choisi de placer en sous-titre de La Mécanique des vins, le livre qu’ils s’apprêtent à publier en février chez Grasset – et dont le titre est une irrésistible allusion à La Mécanique des femmes de Louis Calaferte. Dans cet ouvrage, Olivier Jullien revient sur trente ans passés à cultiver les vignes de son mas, dont les cuvées figurent parmi les enfants chéris des amateurs de vins du Languedoc. Trente ans passés à inventer des chemins vers ses rêves de perfection. Trente ans passés à chercher, expérimenter, innover, penser à la précision et à l’expression de ses vins, issus de terroirs parmi les plus beaux de la région. Sur ces terrasses du Larzac, devenues en 2014 une AOC de plein droit, la montagne, la pierre et le vent donnent un supplément de caractère : une profondeur que l’on trouve moins en plaine, mais aussi l’amplitude qui est un cadeau de l’altitude. « J’ai voulu entrer dans la peau d’un homme qui devient son terroir », raconte joliment Laure Gasparotto, sa partenaire de plume.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/week-end/gastron ... 2L5TDkR.99



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 24 janv. 2016 13:28

De la viticulture à un site Internet crapuleux, le nouveau brillant polar de Deon Meyer

L’écrivain sud-africain imagine la mort d’un nabab du Net qui avait créé un site de faux alibis. En parallèle, il conte l’histoire des vignes du pays. Et il retrouve son personnage au bord du gouffre



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Livres, magazines

Messagepar EricC » 08 févr. 2016 15:14

L'ouvrage de référence de Jasper Morris sur la Bourgogne est disponible en français depuis quelques mois :
Au coeur de la Bourgogne, Terroirs, vignobles et domaines (en vente ici par ex)

Voir le commentaire de Bourgogne Aujourd'hui, et un portrait de l'auteur ici.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 17 févr. 2016 21:43

Dans la tête d'un vigneron


Qu'est-ce qui pousse un jeune homme à se lancer dans l'aventure viticole et détermine sa réussite ? Réponse dans "La Mécanique des vins" qui raconte l'épopée languedocienne d'Olivier Jullien.
Nous sommes au milieu des années 1980. Olivier Jullien a 19 ans, termine son BTS viti-oeno à Montpellier, une formation qu'il a choisie parce qu'il veut "travailler dans la nature, cultiver la terre d'une façon ou d'une autre". Pas vraiment un dingue de vin, jusqu'à ce voyage d'études dans les Côtes-du-Rhône septentrionales, un déclic. Avant même d'obtenir son diplôme, il décide de lancer sa propre production.
Certes, il est né dans les vignes, mais son père et ses grands-parents sont viticulteurs en caves coopératives et ne vinifient pas. D'ailleurs, le vin, ils ne le dégustent pas, ils le boivent. Ainsi, quand Olivier Jullien récupère quelques hectares de terre et se lance, il s'inscrit dans l'histoire familiale et celle de sa région, de ces gens et de ces terres qu'il aime plus que tout, mais en se démarquant.



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vi ... z40Saiy9kS



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 29 avr. 2016 13:52

Le Grand Larousse du Vin peut être téléchargé gratuitement ici (offre proposée par Google) :

https://www.google.com/fusiontables/Dat ... #rows:id=1



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 30 avr. 2016 17:17

http://www.lefigaro.fr/bd/2016/04/29/03 ... -divin.php

LA PETITE HISTOIRE DU MANGA EN FRANCE 9/13- La saga sur le vin de Tadashi Agi et Shu Okimoto a la particularité d'illustrer le pluralisme du genre, tout en attirant un lectorat européen qui n'aurait pas forcément songé à s'interesser à la bande dessinée japonaise.




«Avec Les Gouttes de Dieu, notre conviction d'éditeur a payé», s'enorgueillit Benoît Huot, le responsable éditorial manga chez Glénat. Il est vrai que le pari était audacieux: publier un manga sur le vin. La série écrite par Tadashi Agi et dessinée par Shu Okimoto, sortie en France en 2008 qui compte 42 tomes est aujourd'hui un énorme succès public auprès des adultes. Il enregistre à ce jour, plus d'1 million 200 mille exemplaires vendus.
Cette saga pointue met en scène Shizuku Kanzaki, fils d'un œnologue mondialement reconnu qui vient de mourir. Son testament mentionne l'existence de 12 bouteilles de grand vin, les 12 apôtres, ainsi qu'un treizième vin mystérieux nommé Les Gouttes de Dieu. Pour toucher son héritage, Shizuku va devoir les trouver dans une compétition avec son frère adoptif Issei Tomine.
Les Gouttes de Dieu confirme l'extrême pluralisme du manga. Il a permis de mettre l'œnologie sur le devant de la scène, une thématique jusqu'à présent peu abordée en bande dessinée hormis Sommelier qui ne dénombre que 6 épisodes, «Un souffle d'air frais» comme le définit Benoît Huot.
Le sujet au départ pouvait paraître ennuyeux. Mais c'est sans compter sur le talent des auteurs qui ont évité l'écueil. Le ton n'y est absolument pas encyclopédique, même si le lecteur apprend beaucoup de choses sur le vin, et l'histoire abordée plutôt sur le mode dynamique d'une enquête policière. Les descriptions exaltées auxquelles se livrent les héros lorsqu'ils goûtent les fameux breuvages offrent une vision esthétique et artistique de l'œnologie. Comme une invitation au voyage.
Les auteurs ne se départissent pas d'une pointe d'humour

En outre, l'intrigue repose sur l'opposition intéressante des deux personnages, qui chacun manifeste une conception précise et différente du vin. D'un côté Shizuku Kanzaki, le type même du béotien sans aucune connaissance encyclopédique, mais qui peut reconnaître la provenance d'un vin grâce à son odorat implacable. Une approche plus instinctive face à celle d'Issey Tomine, véritable encyclopédie vivante, plus rationnelle.
Graphiquement, la sobriété du manga a permis une accessibilité à tous types de lecteurs: «Les Gouttes de Dieu est particulièrement accessible au public. Il peut être lu par n'importe quel lecteur pas forcément amateur de manga», explique le directeur éditorial. Le manga ne s'éloigne pas de la logique des cases et du gaufrier franco-belge, contrairement à des titres tels que One Piece ou Dragon Ball, où l'action plus soutenue appelle à davantage de ruptures de cases.

La démarche plus intellectuelle de la série est parfaitement relayée par le trait réaliste de Shu Okimoto. L'exubérance inhérente au genre est détrônée ici par la subtilité. Point de gros yeux pour mieux faire passer l'émotion, mais des visages fins et élégants, avec par ailleurs des tenues vestimentaires bien ancrées dans le réel. Cependant, comme pour rappeler au lecteur qu'il est bien dans un manga, les auteurs ne se départissent pas d'une pointe d'humour, si cher au genre. Mais toujours en finesse, par petites touches qui interviennent pour apaiser la tension narrative. Un mélange grisant.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 09 juin 2016 20:29

http://fr.ulule.com/nihonshu-sake-japonais/


Nihonshu : tout savoir sur le Saké, par mon ami Gautier Roussille, oenologue, qui a travaillé de près la question.

:good: :good:



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3863
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Livres, magazines

Messagepar Greg v » 11 août 2016 11:58

http://www.atabula.com/decouverte-froma ... plongeurs/

Les 450 meilleurs vins bio du monde compilés dans un guide


Les vins bio ont désormais leur guide. Les étiquettes qui se sont démarquées lors de la 20e édition du Concours Amphore des vins bios ont été compilées dans un seul et même ouvrage pour donner accès aux 450 bouteilles, issues de vignobles français et étrangers, à recommander.


En 1996, Pierre Guigui, ancien expert du Gault & Millau des vins, lance le concours Amphore des vins bio. Ces nectars issus de vignes cultivées dans le respect de l’environnement sont encore loin de connaitre le succès actuel. Chaque année, dans le cadre de ce concours, plus de 700 vins sont dégustés et commentés par un panel de 150 spécialistes, des journalistes, des sommeliers, des oenologues… Lors de la dernière édition, 229 distinctions ont été remises, et pas seulement à des vins français. L’événement balaye tous les styles bio, depuis les cultures argentines jusqu’au Maroc.

Pour la première fois, les bouteilles qui se sont démarquées font l’objet d’un guide, attendu en librairie le 18 août et publié par les éditions de la Martinière. Le « Guide Amphore des vins bio » rend compte des étiquettes commercialisées en 2017 à saisir sans tarder. Le journaliste Christophe Casazza s’est occupé de présenter chaque domaine, les types de viticulture, de donner les notes de dégustation, le potentiel de garde, le prix pour chacun de vins répertoriés. L’ouvrage se présente ainsi comme n’importe quel autre guide qui a l’habitude d’actualiser sa sélection entre fin août et début septembre.

Seule différence : la publication se démarque par sa démarche pédagogique. Une large partie précède la liste, qui comprend aussi les lauréats des prix spéciaux. Les auteurs y détaillent l’histoire des vins bio, rappelant l’influence germanique dans la montée de cette tendance. Les novices apprendront les spécificités de la biodynamie, « cette démarche [qui] consiste à solliciter les fréquences énergétiques et électromagnétiques qui parcourent le système solaire, l’air et la terre, afin d’intensifier les échanges entre la plante et son environnement, en association avec le sol, le climat, et le ciel ».

En outre, Pierre Guigui et Christophe Casazza confient les adresses de leurs cavistes préférés où les oenophiles dénicheront leurs trouvailles, depuis Paris jusque dans le Sud-Ouest. Les auteurs n’oublient pas non plus les marchands de vins en ligne.




Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion