Webovino
Le forum qui a du nez
Comment fait on un truc aussi bon ?
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 2961
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

A propos de la Biodynamie

Messagepar Greg v » 08 févr. 2016 20:27

La biodynamie: un peu de magie dans votre vin

La biodynamie, plus large que la simple viticulture, est un courant général qui s’applique sur toute l’agriculture. L’origine de la biodynamie vient d’un cycle de conférences donné par Rudolf Steiner en 1924 à des agriculteurs Polonais. Aujourd’hui cela concerne environ 450 domaines dans le monde dont 200 en France dont voici les porte-drapeaux : Domaine Leroy & Domaine de la Romanée–Conti (Bourgogne) / Domaine Zind-Humbrecht (Alsace) / Maison Marcel Chapoutier (Côte du Rhône) / Domaine de l’écu (Loire).

Définition (par Demeter, principal label du courant biodynamique)

« Les vins biodynamiques sont des vins qui suivent les principes de l’agriculture biodynamique pour la viticulture et la vinification. L’agriculture biodynamique est un mode d’agriculture biologique qui considère que des aliments de qualité ne peuvent être produits que sur une terre en pleine santé. L’utilisation massive de produits chimiques en agriculture pendant plusieurs décennies a appauvri la qualité des sols et des plantes.

En favorisant une plus grande biodiversité des sols et en renforçant la santé des plantes, la biodynamie est une agriculture durable par excellence » (Demeter)

Explication : une théorie ésotérique définissant la nature comme un être vivant, multidimensionnel

La base de la biodynamie est amour de la nature et l’envie de la travailler le plus naturellement possible. Les viticulteurs biodynamiques, ne se reposent pas sur une théorie scientifique, mais sur une théorie ésotérique. La terre est vue comme un ensemble vivant et le viticulteur s’efforce de favoriser la vie des sols qui en retour lui donneront de beaux raisins. Au lieu de traiter la maladie, on s’efforce de corriger le déséquilibre qui crée cette maladie. La biodynamie allie une part de mystique avec une part de rationnel. Elle estime que les différents éléments (air / terre / cosmos) sont interconnectés. Et qu’il faut une approche totale pour arriver au meilleur résultat. Ses trois éléments fondamentaux sont l’utilisation de préparations à pulvériser, de préparations à compost (infusions) et le respect du calendrier lunaire.

Les préparations à pulvériser, sont 2 types de préparation qui fermentent pendant une saison dans des cornes de vache avant d’être mélangée à de l’eau et être pulvérisées.

Les préparations de compost, sont des préparations où des plantes fermentent dans des organes animaux. Elles sont ensuite mélangées à la matière à composter.

Le calendrier lunaire détermine quelles sont les périodes qui sont les plus propices pour les traitements de la fleur, le fruit, la racine.

Bio et biodynamique : quelles sont les différences ?

Tous les Biodynamistes, sont nécessairement bio. L’accréditation bio est un prérequis pour pouvoir demander la reconnaissance biodynamique. Les vignerons devront ensuite se conformer à une série de règles supplémentaires bien plus contraignantes en vinification et l’obligation d’utiliser des méthodes particulières d’agriculture (préparations spéciales à vaporiser et à infuser dans le compost / respect d’un calendrier lunaire).

Dans la vinification, les conditions sont beaucoup plus restrictives. On ne peut pas, par exemple, utiliser de levures externes, de bactéries lactiques… La biodynamie est donc plus bio que le bio, et propose une approche plus « dynamique » que l’approche légale du bio. C’est probablement une conséquence de l’indépendance de Demeter. Pas de compromis, juste l’envie d’aller au bout de ses croyances.

Pour beaucoup la biodynamie peut paraître loufoque, mais elle est très sérieuse. La marque de certification, Demeter, existe depuis 1927 et est active dans le monde entier. Les agriculteurs biodynamiques suivent des formations officielles. Enfin un certain nombre de pratiques biodynamique sont reconnues par la certification biologique. Un nouveau label, Biodyvin est apparu en 1905.




Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1433
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar EricC » 19 févr. 2016 11:58

La biodynamie expliquée par Rémy Gresser (lien)
La biodynamie repose essentiellement sur un constat simple : tous les êtres vivants sur la Terre sont influencés par les astres. La biodynamie, c’est prendre et respecter le calendrier lunaire pour des travaux spécifiques, comme la plantation. Ensuite, à chaque mois, on a le périgée et l’apogée, les moments où la lune est la plus éloigné ou la plus proche de la terre. On va alors éviter pendant les deux heures qui entourent ce périgée ou cet apogée de travailler le vin ou la vigne. Mais la biodynamie, c’est un ensemble qui repose particulièrement sur une production bio : premièrement, il faut être certifié en agriculture biologique, donc ne plus utiliser de molécules de synthèse ; deuxièmement, il faut compléter cette agriculture bio avec la biodynamie. Cependant, il ne faut pas tomber dans les extrêmes celle-ci. Le père de cette réflexion, le docteur Rudolf Steiner, fondateur de l’anthroposophie (ndlr. science de l’esprit qui tente d’étudier, d’éprouver et de décrire des phénomènes spirituels avec la même précision et clarté avec lesquelles la science étudie et décrit le monde physique) était assez extrémiste dans sa démarche.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 2961
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar Greg v » 21 févr. 2016 23:45

La biodynamie : une agriculture en synergie avec la nature

Même si l’agriculture intensive reste le modèle agricole prépondérant en France et dans le monde, son règne se voit de plus en plus contesté. De nombreux opposants s’indignent contre ce système qui, en cherchant à maximiser la production, néglige trop souvent le bien-être de la main d’oeuvre, des animaux et de l’environnement.
En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/biodynamie-ag ... FMpU4ay.99



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1433
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar EricC » 05 mars 2016 17:04

La biodynamie racontée par les vignerons qui la pratiquent (Nicolas Joly, Mark Angeli, Richard Leroy ...) :

https://www.youtube.com/watch?v=sdxcAsGfAKI



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1433
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar EricC » 10 mai 2016 21:10

Corinne et Jean-Michel Comme, en 2010
« La biodynamie nous aide à comprendre, explique Corinne. Ce mode de culture s'est imposé naturellement. Lors d'une présentation d'un énième anti-botrytis, qui devait, selon le labo, être miraculeux, je me suis dit que ça suffisait. Il fallait arrêter tous ces poisons. »

« Un jour, il se passera avec ces produits ce qu'il s'est passé pour l'amiante », prédit Jean-Michel. « Ça n'a pas été évident, reprend-il, notre formation scientifique d'ingénieur ne nous prédestinait pas à ça. Il est plus facile d'aller acheter une boîte et de la balancer dans le pulvérisateur que de chercher à comprendre le pourquoi des choses. Mais, pour autant, je comprends que tout le monde n'adhère pas. Je n'ai pas une âme d'évangéliste. Si on veut venir voir comment je travaille, je l'explique, mais je ne suis pas un vendeur de lune. »


J'ai un peu de mal à comprendre le rapport avec la formation d'ingé, mais bon ... (le boulot d'un ingé, c'est quand même un peu aussi de chercher à comprendre le pourquoi des choses, mais bon, on va dire que je réagis de manière non neutre)

« Nous sommes des paysans, pas des philosophes, reprend la vigneronne, c'est l'observation qui guide nos choix. La biodynamie, c'est pour nous une boîte à outils dans laquelle on pioche pour aider la vigne, rarement pour la contraindre. C'est l'expression du sol qui est importante, le cépage est secondaire et les vinifications encore plus. Tout se passe à la vigne. »



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1433
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar EricC » 10 nov. 2016 21:08

Retour d'expérience d'un passage en biodynamie au domaine d'Ardhuy, en Bourgogne.

Des choses assez évidentes mais néanmoins intéressantes. Je retiens un point :
Lorsque le Domaine d’Ardhuy était en lutte raisonnée, il utilisait deux tracteurs enjambeurs et deux tractoristes pour travailler ses 40 hectares. Aujourd’hui il y a cinq tractoristes, qui font beaucoup d’heures supplémentaires : “En saison, il faut traiter quasiment toutes les semaines alors qu’avant avec des pénétrants ou des systémiques on pouvait tirer 12 à 14 jours”

A retenir quand on parle coût d'exploitation ... mais aussi bilan carbone !



sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1667
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar sebovino » 10 nov. 2016 21:54

Ça à déjà été dit sur un autre fil, je crois. Le soucis, puisque chaque pratique humaine a son lot d'avantages et inconvéniants, est que moins on utilise d'agents chimiques et plus il faut travailler et traiter quand l'attaque se précise. L'un dans l'autre, j'ai le sentiment qu'il est préférable de traiter 10 fois au cuivre/soufre que 2 fois à la chimie...

Mais peut-être que les deux camps font inévitablement du mal aux sous sol, sol, faune et flore et que pour ne pas en faire, il faudrait accepter de perdre toute sa récolte plusieurs années de suite, comme le cas se produit dans des jardins privatifs à but non lucratif où il n'y a aucun traitement.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1433
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: A propos de la Biodynamie

Messagepar EricC » 10 nov. 2016 23:01

Ce qui m'intéressait c'était surtout l'ordre de grandeur en fait :)





Retourner vers « Oenologie, méthodes culturales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion