Webovino
Le forum qui a du nez
Et plus si affinités
Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1317
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Repas 1er décembre 2018

Messagepar ArnaudV » 04 déc. 2018 22:44

Ne vous méprenez pas. Nous ne fêtions pas l'acte 3 des gilets jaunes mais un simple repas sans aucune revendication politique :D.

Voici la liste des vins bus lors de cette soirée afin que les participants puissent les commenter. Si il y a des informations manquantes je vous laisse libre de les compléter.

Jacques Lassaigne - Le Cotet Extra-Brut Blanc de Blancs - Non millésimé
Nikolaihof - Im Weingebirge, Gr. Veltliner Smaragd - 2013
(Grüner Veltliner, Autriche - Wachau)
Certifié Demeter
Clos Naudin - Sec - 2007
(Chenin)
Mas Jullien - blanc - 2011
(Grenache blanc - carignan blanc)
Meinklang - Konkret - 2012
(Saint-Laurent, Autriche)
Certifié Demeter
Clarendon Hills - Piggott Range Vineyard - 1998
(Shiraz, Australie)
Királyudvar - Tokaji Furmint Sec - 2008
(Furmint, Hongrie)
Marc Tempé - Riesling "Sélection Grains Nobles" - 2006



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3906
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar Greg v » 04 déc. 2018 23:30

Sans prise de note :

Jacques Lassaigne - Le Cotet Extra-Brut Blanc de Blancs - Non millésimé

Je crois que tu as dit que c'était une base 2013. C'était droit, élégant, pur ... trop pur. Un poil trop sérieux et manquant de gourmandise, mais il y a des qualités, c'est sûr. Le rapport qualité/prix n'y est pas par contre.
15,5/20

Nikolaihof - Im Weingebirge, Gr. Veltliner Smaragd - 2013

Vin rond, sur des notes de coquille d'huître et de pétrole. C'est doux au toucher, joli, mais manque de rebond et d'acidité.
15/20


Clos Naudin - Sec - 2007
(Chenin)

Oxydé

Mas Jullien - blanc - 2011

Très beau vin blanc sudiste, longiligne, avec plein d'énergie.
16,5/20

Meinklang - Konkret - 2012

Coup de coeur pour toute la tablée : notes de petits fruits rouges, de fraise écrasée, d'épices, de poivre noir, acidité non agressive qui fait une belle colonne vertébrale. C'est surtout très digeste.
17/20

Clarendon Hills - Piggott Range Vineyard - 1998

Pas mon style, rond, sans race. Pour autant il y a une certaine complexité, même si ça part un peu sur le fruit compoté. Joli toucher assez soyeux.
15/20

Királyudvar - Tokaji Furmint Sec - 2008


Très bon, sans plus de précision.
16/20

Marc Tempé - Riesling "Sélection Grains Nobles" - 2006

Beau liquoreux minéral et profond.
16,5/20



Félicitations à Nono et Mélanie pour la cuisine. Des vins intéressants par leur éclectisme.
J'approuve leur nombre : il n'en faut pas plus, sinon c'est trop :good:



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2443
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar sebovino » 05 déc. 2018 13:56

Clos Naudin - Sec - 2007
(Chenin)

Oxydé


Arnaud,
Je ne sais pas si c'est ta cave qui produit autant de casse mais je suis inquiet pour mes 200u et 2008...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1317
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar ArnaudV » 11 déc. 2018 10:53

Greg v a écrit :Meinklang - Konkret - 2012
Coup de coeur pour toute la tablée : notes de petits fruits rouges, de fraise écrasée, d'épices, de poivre noir, acidité non agressive qui fait une belle colonne vertébrale. C'est surtout très digeste.
17/20


C'est exactement dans ce genre de cas que l'on s'aperçoit que la note n'apporte pas grand chose.
Car ce vin a été noté 17 comme pleins d'autres vins. Et ce 17 n'est pas discriminant.
Ce vin est un des vins qui m'a le plus plu de l'année :cdc: . Et c'est ça qui prime sur la note pour le lecteur. Car quelqu'un qui lirait en diagonale dirait : Ah 17 pas mal moué .... Mais ce vin a un toucher de bouche hyper suave, des arômes de fruits rouges très gourmands (contrairement à d'autres vins sur les fruits rouges), et effectivement une énorme acidité non agressive (je confirme) qui étire le vin et lui donne une buvabilité hors norme. Ce qu'il faut dire c'est que c'est un vin qui a la structure et l'aromatique d'une syrah du Rhône Nord par son côté épicé mais avec la buvabilité d'un Gamay ou d'un Barral.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3906
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar Greg v » 11 déc. 2018 12:21

Un peu comme Sorba, Ajaccio ? ;)



mrim
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 136
Enregistré le : 19 juil. 2017 14:04

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar mrim » 11 déc. 2018 18:03

Greg v a écrit :Un peu comme Sorba, Ajaccio ? ;)

C'est faire injure à ce vin que de le comparer à Sorba.
Ce Meinklang est ausssi un des vins de l'année pour ma part.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3906
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar Greg v » 11 déc. 2018 20:36

S'il avait été au milieu de grands vins vous ne l'auriez pas qualifié ainsi. Il est très bien ressorti car ça a été le meilleur de la soirée. De là à en faire un des vins de l'année ...



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1317
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar ArnaudV » 11 déc. 2018 23:11

Greg v a écrit :Un peu comme Sorba, Ajaccio ? ;)

Sorba est du niveau de Château des Tours. C'est bien mais c'est pas le genre de vin dont on a envie de se resservir.
Greg v a écrit :S'il avait été au milieu de grands vins vous ne l'auriez pas qualifié ainsi. Il est très bien ressorti car ça a été le meilleur de la soirée. De là à en faire un des vins de l'année ...

Si ca n'aurait rien changé. C'est une question de style. Ce vin est hyper sensuel, gourmand et il fait saliver.

Un vin que l'on qualifie comme tel n'est pas forcément un vin que j'ai envie de boire. Je vais prendre un exemple. Prenons un Lafite 95 par exemple. Je l'ai bu. Tout le monde a trouvé ça grand. Moi je n'ai pas apprécié.

La notion de grand est toute relative même si elle correspond à des critères assez précis comme la longueur, la structure, la profondeur, la complexité ...
Le plaisir que l'un vin procure est quelque chose d'assez personnel et ne peut pas forcément rentrer dans une grille de lecture formatée par des Stakhanovistes de la dégustation.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3906
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar Greg v » 12 déc. 2018 09:00

Effectivement c'est très personnel, parce que dire qu'on n'a pas envie de se resservir d'un château des Tours ... :roll: :roll:



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1317
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar ArnaudV » 13 déc. 2018 15:45

Greg v a écrit :Effectivement c'est très personnel, parce que dire qu'on n'a pas envie de se resservir d'un château des Tours ... :roll: :roll:

Le Château des Tours c'est bon. Mais c'est un vin très alcooleux qui devient vite fatiguant.
J'ai fait le test sur des amis qui ne sont pas de grands connaisseurs. L'un n'a pas aimé du tout et m'a dit désolé je peux pas boire ça. Et les autres n'ont pas été emballé. Pourtant, il n'était pas du tout flingué. Il était comme il devait être. C'est un vin qui ne plait pas à tout le monde.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2443
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar sebovino » 13 déc. 2018 20:18

J'aimerais qu'un gentil donateur me fasse goûter ce vin autrichien. Je pourrai vous départager et le débat sera clos.

Pour ma part, j'ai des retours sur TALION 2015. Certains buveurs non avertis ont été ou déçu ou relativement neutre. Certes, je l'avais vendu comme la pépite de la décennie, remuant les lignes. Un autre dégustateur, une vétitable pointure de la dégustation, travaillant dans un bistro "nature" a véritablement été estomaqué par le vin, totalement subjugué.

Que Reynaud soit moyennement apprécié chez les non avertis, ça m'est arrivé.

Chateau/Domaine des Tours et TALION de Laougué sont clivants car à forte personnalité et non calibrés/lisses. On peut ajouter à la liste certains vins de macération géniaux comme celui de Camin Larredya ou Tokaj avec une forte acidité.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3906
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar Greg v » 13 déc. 2018 20:28

Tours n'est pas fatiguant. Faut juste savoir le servir à 12/13°c



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1731
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar EricC » 13 déc. 2018 20:49

Trouver un vin fatigant est quand même assez personnel, et conjoncturel. Sur le cas Reynaud je suis plutôt de l'avis d'Arnaud : bien qu'appréciant (parfois beaucoup) les cuvées, il m'est également arrivé de me dire que c'était too much dans le style.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1731
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar EricC » 13 déc. 2018 20:51

Plus généralement je pense qu'à ne boire qu'entre amateurs, on oublie à quel point on peut se construire des goûts qui sont décalés de ceux du reste de la population ...

Les dégustations que j'organise à mon petit groupe de non-spécialistes trop âgés pour changer d'avis me le rappellent à chaque fois.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2443
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar sebovino » 13 déc. 2018 22:03

Il serait d'ailleurs très amsusant de proposer à un panel d'amateurs non avertis une sélection de vins singuliers que nous considérons comme représentatifs de l'excellence française.

Talion de Laougué, D/C des Tours, Mailloche de Tissot. Quels autres vins géniaux pour certains, chelou pour les autres?


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

mrim
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 136
Enregistré le : 19 juil. 2017 14:04

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar mrim » 14 déc. 2018 14:34

Personnellement, pour le peu que j'en ai bu (environ 4 ou 5 fois), je n'ai pas trouvé le Château des Tours particulièrement singulier.
Quand à Sorba, je pense que Greg a encore trop l'esprit à ses vacances corses quand il goûte ce vin, ce qui lui fait perdre une part d'objectivité :-)



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2443
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Repas 1er décembre 2018

Messagepar sebovino » 14 déc. 2018 22:54

Marrant. Tu trouves quecle style Domaine des Tours se retrouve un peu partout dans le vignoble?

Si je fais référence aux vins de Reynaud quand certaines cuvées ont une aromatique agrumée ( rybeyrenc de Navarre, quelques beaujolais, Languedoc et Jura), je trouve que l'aromatique parfois violente associée aux amers, aux fins sucres résiduels, à l'acidité et à l'alcool souvent proche de 14° diffèrent des vins que j'ai cité qui stagnent la plupart du temps à 12,5-13,5°max sur une définition "sec".


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Groupes et clubs de dégustation, rencontres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion