Webovino
Le forum qui a du nez
Et plus si affinités
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 22 mai 2016 12:58

Image


Champagne Jacquesson 730 (base 2002) en magnum

Vincent Girardin Meursault Perrière 2010

Boisson-Vadot Meursault Chevalières 2011

Ostertag Muenchberg 2009

Geschickt Riesling


Montrose 2004

Combier Clos des Grives 2009

Clos du Rouge Gorge 2012




Pour moi le grand gagnant fût le Boisson-Vadot. J'y reviendrai



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 22 mai 2016 23:47

Aucune prise de note. De mémoire :

Champagne Jacquesson 730 (base 2002) en magnum

Surprenant de jeunesse, il offre une bulle fine et un caractère assez minéral et fin. On ne retrouve pas nécessairement les légères notes oxydatives de Jacquesson. C'était très bon. 16+/20

Vincent Girardin Meursault Perrière 2010

Assez boisé, mais bien intégré à la matière. Très bel équilibre. 16/20

Boisson-Vadot Meursault Chevalières 2011

Finement grillé, ce vin est vertical, long, sapide, avec une superbe acidité qui étire en longueur la bouche. Equilibre magnifique. 17/20

Ostertag Muenchberg 2009

Nez pétrolé, pierreux, zest d'agrumes. Bouche grasse, structurée, équilibrée par une belle amertume et les notes minérales. 16,5/20

Geschickt Riesling

Nez nature, de pâte d'amande. Un peu fumé/grillé. Bouche ronde, nature, pas très en place. 14,5/20

Montrose 2004

Très classique, tannins abondants et fins. Notes de cassis, de framboise, de cuir. Commence à atteindre son plateau de maturité. 16,5/20

Combier Clos des Grives 2009

Gourmand, riche, d'un moelleux extrême. Sur la cerise, la fraise. Le lendemain il prend des notes lardées et fumées. Très bon, mais doit se fondre. 16+/20

Clos du Rouge Gorge 2012

Notes de cerise, de cake. Beau moelleux, mais un côté nature qui uniformise les vins de ce style. Toujours pas transcendé par ce domaine. 15/20



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1307
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar ArnaudV » 23 mai 2016 09:51

Greg v a écrit :On ne retrouve pas nécessairement les légères notes oxydatives de Jacquesson.

T'es sûr que tes notes oxydatives ne viennent pas plutôt du fait que tu les gardes longtemps après le dégorgement ?
J'ai parlé au salon RVF sur le salon Jacquesson et ils m'ont dit que le vieillissement après le dégorgement n'apportait rien si ce n'est que des notes oxydatives et que si tu n'aimes pas les notes oxydatives tu les ouvres jeunes.

Et là vu que c'est un format magnum à mon avis il évolue plus lentement ce qui explique qu'il n'y a pas encore de notes oxydatives.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 23 mai 2016 10:00

J'aurais tendance à dire que cette affirmation c'est vraiment n'importe quoi. Surtout sur Jacquesson, d'ailleurs, où les vins sont largement moins avenants juste après dégorgement, qu'après quelques mois de cave.

D'une manière générale, le champagne gagne à vieillir un peu, voire beaucoup. Le dégorgement est un choc pour le vin.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2334
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar sebovino » 23 mai 2016 10:38

Je ne pense pas qu'Arnaud parlait d'ouvrir les bouteilles juste après le dégorgement, dans les jours ou semaines suivants cette action traumatisante, mais plutôt quelques mois après, ce qui reste une ouverture jeune et aura permis aux vins de se remettre en place.

En revanche, si j'ai bien compris son propos, validé par Jacquesson himslef ( en es-tu certain Arnaud?), au-delà de cette période de mise au repos, le champagne ne "gagne" plus rien à être gardé car la noble complexité aromatique se développe avant dégorgement.

Ceci dit, si je suis enclin à entendre que ce sont les agents oxydatifs qui apportent de nouveaux arômes, il va falloir m'expliquer pourquoi ce qui est bon pour un vin tranquille ne l'est pas pour une bulle...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 23 mai 2016 11:19

C'est exactement ça. Que ce soit un vin tranquille ou un champagne, le vin évolue en cave. Chacun y voit son intérêt, mais il ne faut pas dire que cela ne fait qu'apporter de l'oxydation, car c'est faux.

Peut être est ce une justification pour vendre les DT à 75 euros :mrgreen:



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1307
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar ArnaudV » 23 mai 2016 11:50

Ce qui m'a été dit sur le stand Jacquesson m'a également été dit sur le stand Bollinger. Mais ce n'était pas une découverte pour moi puisque le fils Foreau me l'a longuement expliqué lors de mon passage au domaine.

Ce qu'ils m'ont dit c'est qu'il fallait l'attendre environ 3 mois une fois la mise de la liqueur d'expédition histoire que le vin se stabilise. Ensuite, il ne bouge pas d'un iota. Après dégorgement, il a atteint son plateau de maturité.

Après je peux entendre que le fils Foreau n'y connait rien en vin effervescent mais moi j'aurais plutôt tendance à le croire.

Je pense également qu'il y a peut-être une différence de comportement face au vieillissement en fonction du dosage.

Je me souviens avoir bu un vieux Krug Grande Cuvée d'une base de plus de 30 ans. Sa robe était très orangée (preuve qu'il a bien évolué) et son nez était très oxydatif. Mais je ne pense pas que le vieillissement lui ai fait gagner du gras ni même de la complexité. Je pense que ca lui a juste fait perdre un peu de fraicheur au profit d'un style oxydatif auquel il faut adhérer pour apprécier. Mais je comprends qu'on puisse aimer.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 23 mai 2016 12:42

Non mais ces affirmations, si elles sont réelles, sont débiles ! J'ose le dire.

Tiens le Krug GC est justement l'exemple même du champagne qui gagne à être conservé 5 à 10 ans après dégorgement.

Je n'ai toujours pas touché à mes bouteilles achetées il y a un an et demi et je ne compte pas y toucher de sitôt.

Finalement ça voudrait dire qu'on n'a aucun intérêt à avoir du champagne en cave :roll:



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1307
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar ArnaudV » 23 mai 2016 13:17

Greg v a écrit :Finalement ça voudrait dire qu'on n'a aucun intérêt à avoir du champagne en cave

Exactement, tu as tout compris :D.

Par contre pour toi qui aimes les notes oxydatives ca a un intérêt.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 23 mai 2016 13:20

arrrghh

Mais Si tu prends un champagne hyper tendu, réduit et minéral, je peux t'assurer qu'il ne va pas passer directement par une phase oxydative, mais que le vieillissement lui fera du bien d'un point de vue aromatique et l'attendrira un peu.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2334
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar sebovino » 23 mai 2016 22:13

Aucune prise de note. De mémoire :

Champagne Jacquesson 730 (base 2002) en magnum

Surprenant de jeunesse, il offre une bulle moyenne et un caractère assez minéral, fin avec une aromatique presque végétale/anisée. On ne retrouve pas nécessairement les légères notes oxydatives de Jacquesson. C'était bon et j'en attendais plus, surtout au niveau du toucher de bouche.

Vincent Girardin Meursault Perrière 2010

Assez boisé, mais bien intégré à la matière. Nez mutique. Très bel équilibre en bouche mais tellement jeune. Énormément de potentiel vu les saveurs et la densité du toucher de boubouche.

Boisson-Vadot Meursault Chevalières 2011

Finement grillé, ce vin est vertical, long, sapide, avec une superbe acidité qui étire en longueur la bouche. Equilibre magnifique. C'est très bon.

Ostertag Muenchberg 2009

Nez hyper pétrolé avec un je ne sais quoi de "terroir". Bouche grasse, structurée, équilibrée par une belle amertume et les notes minérales. Trop d'hydrocarbure et bucchalement trop rond à mon goût. Aurais préféré plus de peps comme il se présente dans sa prime jeunesse. Bon vin.

Geschickt Riesling

Nez un peu nature, de pâte d'amande et de cake. Très peu fumé/grillé contrairement à ce qu'il avait été quand je l'ai goûté au salon Rue89. J'étais donc TRÈS PAS CONTENT et perplexe par cette promesse non tenue de grillé chardonnesque. Bouche ronde, nature, pas très en place. Vin agréable

Montrose 2004

Très classique, tannins abondants et fins. Notes de cassis, de framboise, de cuir. Commence à atteindre son plateau de maturité. Très beau vin, surement le guest de la soirée

Combier Clos des Grives 2009

Gourmand, riche, d'un moelleux extrême. Sur les fruits noirs et légers épices. Le lendemain, bah je ne l'ai pas goûté. Bon vin, mais presque trop fondu, rond, facile à mon sens.

Clos du Rouge Gorge 2012

Notes de cerise, pas le souvenir d'avoir ressenti le cake; j'y suis pourtant très sensible. Des agrumes types grenache sympa. Beau moelleux, j'ai bien aimé ce vin fin entre Bourgogne et grenache qui en fin de soirée n'a pas eu le bon rôle.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1701
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar EricC » 24 mai 2016 19:35

sebovino a écrit :
Ostertag Muenchberg 2009

Nez hyper pétrolé avec un je ne sais quoi de "terroir". Bouche grasse, structurée, équilibrée par une belle amertume et les notes minérales. Trop d'hydrocarbure et bucchalement trop rond à mon goût. Aurais préféré plus de peps comme il se présente dans sa prime jeunesse. Bon vin.



Hihihi : Expressions d’un grand terroir : le Muenchberg d’André Ostertag
A propos du « goût de pétrole » sur les rieslings : fuyez-le ! Ce sont des arômes de manque de maturité et aussi le résultat d’un pressurage trop fort. Et la troisième origine, c’est qu’il y a des terroirs qui prédisposent à ce genre d’arômes, les schistes, les argilo-calcaires. C’est dommage de réduire le riesling à cela, au pétrole. C’est une caricature du riesling.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2334
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar sebovino » 26 mai 2016 22:05

Eheheh

Bon, après il s'agit d'un 2009. Chaud et déjà 7ans... Sur les vins de moins de 3 ans, pas sûr qu'Ostertag ait un goût de carburant.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1307
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar ArnaudV » 27 mai 2016 09:38

C'est dommage d'avoir des vins qui ont tout d'un grand vin mais dont le plaisir est gâché à cause des notes de pétrole.

Je connais ça avec mes Schlossberg 2008 d'Albert Mann. Ça pétrole tellement que ce n'est pas servable à des non amateurs.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 27 mai 2016 09:45

Je ne sais pas où vous avez lu que ce Ostertag était mauvais ou que les notes de pétrole ont gâché le plaisir. Un riesling pétrolé ne me dérange pas du tout. C'est un aspect minéral plaisant, dès lors que ça ne dénote pas d'un manque de maturité. Ici, c'est au contraire très mature.



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1307
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar ArnaudV » 27 mai 2016 09:53

sebovino a écrit :Trop d'hydrocarbure et bucchalement trop rond à mon goût.

J'ai réagi au CR de Seb.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3774
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar Greg v » 27 mai 2016 10:02

Non mais à cette heure ci Seb était totalement bourré :lol:


PS : les notes de quelques critiques sur ce vin :
Note : RVF 18/20, Bettane & Desseauve 17,5/20, Wine Spectator 93/100,



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1701
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar EricC » 27 mai 2016 10:39

Ils ont tous tort, c'est Seb qui a raison.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2334
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Quelques quilles en regardant l'OM se faire étriller par le PSG

Messagepar sebovino » 27 mai 2016 12:00

ArnaudV a écrit :C'est dommage d'avoir des vins qui ont tout d'un grand vin mais dont le plaisir est gâché à cause des notes de pétrole.

Je connais ça avec mes Schlossberg 2008 d'Albert Mann. Ça pétrole tellement que ce n'est pas servable à des non amateurs.


Le plaisir est totalement subjectif.
Bouteille servie après de nombreux vins.
Et je ne vois pas pourquoi un non amateur me pourrait pas apprécier!

Moi-même étant un grand amateur, j'ai modérement kiffé tandis.que Greg qui est un peu plus profane que moi, a beaucoup kiffé.

Greg v a écrit :Non mais à cette heure ci Seb était totalement bourré :lol:

PS : les notes de quelques critiques sur ce vin :
Note : RVF 18/20, Bettane & Desseauve 17,5/20, Wine Spectator 93/100,


Ces messieurs à la note élevées ont ils jugé ce 2009 en 2016 ou l'ont ils encencé à sa sortie en 2010 ou 2011, bu au domaine?

EricC a écrit :Ils ont tous tort, c'est Seb qui a raison.


Prenez donc exemple sur Monsieur C., d'une pertinence et indépendance d'esprit rare! :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Groupes et clubs de dégustation, rencontres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion