Webovino
Le forum qui a du nez
Pour le meilleur et pour le pire
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 18:05

Informations utiles:

Adrien Tramier
CHATEAU SAINT SATURNIN
17, route de Saint Saturnin
33340 BEGADAN

Tél : 05 56 41 50 82


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:01

Château Saint-Saturnin-Médoc

Dégustation Juillet 2012

Dégustation rapide au domaine sans aucune prise de note.

Ce domaine ne fait qu'une seule et unique cuvée et n'utilise pas de bois pour l'élevage.

2009:

La robe est sombre, jeune, brillante. Le nez est sur le fruit noir mûr, un nez qui me plait, nuancé et frais. La bouche est pleine, sur le cassis, l'expression tannique est parfaitement maîtrisée. Il y a de la mâche et de la fraîcheur, c'est élancé, ample sans être dans la démesure. le vin est précis et très élégant. Il offre déjà beaucoup de plaisir.

Et si un vin du médoc n'était pas celui qu'on nous vend bien souvent ? Costaud, tannique, un bon vin de bonhomme dans sa jeunesse... ici nous avons l'antithèse, à savoir un vin qui s'offre, qui accompagne nos sens sans les agresser. Un vin de fruit et de potentiel....

...2001

La robe est brillante et limpide cette fois-ci. D'un rouge orangé éclatant bien avancé. Le nez est un peu fermé puis devient très expressif en tournant le verre. Il est complexe et subtil, donne envie tout simplement.

La bouche a encore de beaux tanins fins qui réveillent les papilles. Belle allonge. Un vin énergique totalement dépourvu de mollesse. L'entrée, le milieu et la finale s'imbriquent naturellement sans creux ni heurts. Certains ont vu du caramel en bouche, je ne l'ai pas réellement perçu. Je l'ai trouvé explosif, fruité, fruits cuits, prune/pruneau. Sensuel, parlant et très équilibré. Un vin tendre et raffiné, frais.

1990

La robe est beaucoup plus jeune que le 2001. Impossible à l'aveugle de lui donner son âge. Beau grenat soutenu, dense et brillant. Disque à peine évolué. Le nez est sur les fruits confits, tabac, sous-bois,épices douces...très complexe avec une finesse remarquable. La bouche n'a ni creux ni mollesse mais plutôt de l'allonge, et une finale séductrice. Les tanins sont fondus et vous font même un petit coucou taquin en fin de bouche pour vous réveiller un peu. Un vin tout en nuance, en élégance avec une belle ampleur.
Encore des années de garde sans aucun problème...

CONCLUSION:

Ces 3 millésimes m'ont tous plu. Le 2001 est le plus expressif, le 2009 est rond, plus charpenté, plus fruits noirs quand le 1990 est d'un équilibre et d'une jeunesse splendides.

Adrien Tramier et sa compagne nous offrent ici la démonstration que les vins du Médoc ne sont pas que des bêtes de concours tanniques au boisé anobli par les habitudes. Ici tout n'est qu'expression du fruit, raffinement de texture et beaucoup de fraîcheur.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:02

Juillet 2012 - J+2

Je viens de le re goûter, Deux jours après ouverture, température 18.

2009: 

Des tanins absolument pas agressifs sur les gencives, petite âpreté et belle acidité ressentie. Il a de la chair de cerise noir, un peu de cassis, c'est très gourmand qui plus est associé à une très belle acidité qui porte le vin. Le nez est plus fermé. C'est bon.

2001:

Toujours aussi suave et finement acide (frais), une belle trame avec de beaux fruits, et une profondeur séduisante. j'aime beaucoup ce 2001

1990:

Nez sur le café, absence de bois je précise. Vin à 14° tandis que le 2001 est à 12,5°. C'est tout à fait buvable même si les 2 jours ne lui ont pas fait du bien par rapport à ce qu'il était la veille. Car ça reste un vin d'une jeunesse bluffante!

A noter que l'étiquette du 2001 mentionne "cru bourgeois", tandis que sur celle du 2009 cette mention a disparu.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:04

Dégustation Juillet 2012 - J+4

1990 : pas touché, pas senti, après de très beaux et loyaux services il va finir dans un plat en sauce. On ne gâche pas les bonnes choses...

2001: Celui-là, c'est mon chouchou, je l'aime beaucoup, encore très bon après 4 jours. Très expressif, fin, il accompagne à merveille le plat.

2009: Toujours sa belle matière, ample, sphérique et aérien. Une pointe alcooleuse et acide, mais vraiment pas gênante. Il s'insère parfaitement aussi avec le couscous dont la finesse des grains rappelle la finesse des tanins.

La tablée, toujours ma belle-soeur au fin palais de japonaise mais totalement dépourvu de culture vinique et mon frère ( qui soit dit en passant avoue à chaque fois:" en fait j'aime pas le vin je crois, je préfère la bière") s'accorde pour dire que l'accord est parfait.

Et bien voilà, on peut dire qu'il existe sur Bordeaux des vins élevés sous inox, sans sur extraction ni charge tannique qui se boivent très très bien jeunes, mais aussi après 20 ans sans perdre de leur fraîcheur. Et en plus on peut les ouvrir pendant plusieurs jours, pour tester, jouer sans culpabiliser au niveau du prix. Que demande la populace!? 

Prix très doux. Moy.10€


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:05

Cru Bourgeois 1990

Dégustation Décembre 2012 sur 2 jours

Ouvert le 24 au soir pour goûter puis reboucher.

Il était encore compact, peu ouvert, mais la matière était agréable, pas de fausses notes, nécessité absolue d'une aération...oui mais laquelle? pas facile.

lendemain midi:

A table, je le trouve en dedans, trop de fraîcheur, pas assez gourmand ni expressif. Peu d'intensité au nez. La table, non experte, reste poli mais ne l'apprécie que modérément. Idem. Pas mauvais mais décevant.

Il reste la moitié de la bouteille, je le re goûte actuellement, Mercredi 26. la bouteille était simplement bouchée par son bouchon de liège.

La robe est tjrs d'un beau rouge-orangé intense pas trop soutenue avec des bords évolués. Difficile de lui donner 22 ans.

Le nez est complexe, toujours doté d'une belle fraîcheur. Je le trouve beaucoup plus avenant, délicat, équilibré. Cassis, chocolat, terre, épices douces ( pas de poivre noir ) et un fond de nez très agréable que je n'arrive pas à définir. J'ai même l'impression qu'il peut encore donner plus... 

La bouche est vraiment bien aujourd'hui. Une attaque tonique, un milieu expressif, précis où l'on retrouve les arômes du nez avec beaucoup de finesse. Tout est intégré. Sensation de prune ( quetsche). La finale est délicate, pas hyper longue ni puissante mais fraîche et salivante. Les tanins fins et enjôleurs jouent avec l'acidité pour donner une sensation d'énergie. Le vin est souple en bouche. Je prends beaucoup de plaisir

Voilà, pas facile de cerner certaine bouteille, c'est la lutte, du corps à corps!!! A l'arrivée, le vin a clairement gagné à l'aération, en bouteille, sur 2-3 jours. La carafe aurait pu l'aider...à voir.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:06

Saint Saturnin 2005

Dégustation Aout 2013

Bouteille aérée au frigo le temps de faire des patates rissolées et réchauffer le poulet.

Et bien Biiiingoo!

Grand plaisir.

Belle robe présentant un début d'évolution.

Nez complexe sur des fruits rouges/noirs, du café ( pas d'élevage bois ).

Bouche ronde avec de très beaux tanins fondus. Texture soyeuse voir crémeuse et fraîche. Finale d'une belle longueur et d'un volume tout à fait satisfaisant.

Très bel équilibre d'ensemble, aucune fausse note, pour ce vin qui donne un plaisir gourmand immédiat.

Fin de bouteille demain.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:07

Château Saint-Saturnin 2000

Dégustation Octobre 2013


La robe présente un début d'évolution net.

Le nez est un peu poussiéreux, réduit à l'ouverture puis dégage des épices douces agréables, un fruit sympa. Nez de boisé alors que le vin ne voit pas le bois. Un nez honnête qui ne nous transcende pas.

Bouche souple presque aqueuse au début, gagnant en volume à l'aération. Tanins fondus, une certaine fraîcheur mais une longueur et une finale en deçà de nos attente.

Bouteille la plus faible que j'ai bu sur ce domaine, ça arrive même au meilleur.

Mon amie à l'aveugle:
Cépage = 100% pinot noir ( parce que très fluet, peu de tanins )
Appellation = Auxey Duresses
Millésime = 2001
Domaine = Bouchard


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 22 déc. 2015 11:14

Château Saint Saturnin - Médoc - 60% Merlot 30% Cabernet sauvignon 5% Cabernet franc 5% Petit Verdot - 2000

Dégustation Mars 2015 lors d'un concours aveugle.

Cette fois cette bouteille issue du millésime 2000 a été d'un grand plaisir et n a cessé d'évolué favorablement sur 3-4jours.

De l'intensité aromatique de fruits, de sous bois, de reglisse. La bouche offre des tanins très fin, une fraîcheur indéniable et une belle longueur. Dynamique et grand équilibre sans la puissance bodybuildée que l'on peut voir dans le Médoc. Pas de bois.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar Greg v » 04 juil. 2017 22:52

Domaine Saint Saturnin Médoc Cru Bourgeois - 2001 - 60% de merlot, 35% de cabernet sauvignon et 5% de cabernet franc

Nez : groseille, pruneau, fleurs séchées, un peu épicé
Bouche assez évoluée, fraîche et acidulée. Un style agréable, sans bois.
A l'aveugle je partais sur un C9P des années 70.

Bon vin à prix dingue. Il est toutefois légèrement évolué pour un 2001.
15,5+/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2397
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar sebovino » 05 juil. 2017 21:49

Greg v a écrit :Domaine Saint Saturnin Médoc Cru Bourgeois - 2001 - 60% de merlot, 35% de cabernet sauvignon et 5% de cabernet franc

Bon vin à prix dingue. Il est toutefois légèrement évolué pour un 2001.
15,5+/20


Si tu le compares à un Pauillac GCC, extrait, élevé en 100% fût de chêne, je peux comprendre ton sentiment. Mais pour un vin qui a 16 ans, dont la nature est plutôt d'être fine et souple, je ne trouve pas cette évolution exagérée.

D'ailleurs, quand je relis mes commentaires de ce 2001, datant de 2012, je décris quasiment le même vin que toi aujourd'hui. En 4-5 ans, il a donc peu évolué et rien nous dit que dans 5 ans il ne sera pas comme aujourd'hui. J'ajoute qu'en général, l'air lui fait le plus grand bien; malgré des arômes proches de la sur-maturité (pruneau, mûre...)

NB: Sentir la groseille et le pruneau dans un même vin n'est-il pas un oxymore aromatique et une véritable prouesse contre nature? :mrgreen: :idea: :?:


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar Greg v » 06 juil. 2017 14:15

Je trouve que ces arômes de pruneau, cette robe orangée et une relative mollesse en bouche font penser à un vin qui décline. Or, désolé, mais pour un cru bourgeois du Médoc on est en droit de s'attendre à un vin encore jeune. Quoiqu'il arrive ça n'enlève rien de son charme et de ses autres qualités. Au prix domaine je le recommanderais !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar Greg v » 29 juil. 2017 10:58

Château Saint Saturnin 1990 :

Robe légèrement évoluée, tuilée sur les bords

Nez très agréable, sur les fruits à noyaux (prune, cerise), le tabac blond, la truffe, un peu épicé

Bouche à l'attaque suave, fondue, fraîche. Le milieu toujours frais est marqué par quelques épices, tandis qu'en finale des tanins fins, un peu anguleux surgissent, ce qui donne au vin du caractère et de la tenue. Longueur moyenne.

On est en plein dans le plateau de maturité.

Franchement, au prix domaine il faut en prendre des caisses pour ceux qui, comme moi, n'ont pas 150 Bordeaux de plus de 20 ans. Avec ce genre de bouteille, une belle viande ou un plat en sauce et hop, on débouche un vin à maturité sans se ruiner.

Ce vin est la preuve :

- que le bois n'est pas inéluctable à Bordeaux
- qu'il existe encore d'excellents rapports qualité/prix dans la région
- qu'un Bordeaux doit attendre longtemps avant d'être à point

16,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Saint Saturnin - Medoc

Messagepar Greg v » 22 oct. 2018 19:09

Saint Saturnin Médoc 2010 :

Nez un peu évolué, mais sans passer du côté obscur : framboise, havane, un peu pruneau

Bouche : sans tanin, douce, fraîche, déliée. D'un excellent équilibre. Longueur moyenne.

Délicieux

16/20




Retourner vers « Vins de Bordeaux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion