Webovino
Le forum qui a du nez
les vignerons se mettent à table
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3501
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Entretien avec Erick de Sousa (Champagne De Sousa)

Messagepar Greg v » 07 janv. 2016 23:22

Webovino : Pouvez-vous nous présenter votre domaine ?
Erick de Sousa : La maison a été créée en 1950 par mes grands-parents, nous avons 10 hectares aujourd'hui en propre et achetons également un peu de raisins à côté, l'équivalent de 2 hectares.

Webovino : quelles sont les méthodes culturales et de vinification utilisées ?
Erick de Sousa : Nous utilisons principalement les cuvées, parfois des tailles (1) les "bonnes années". Enherbement naturel, travail des sols, culture en Bio et Biodynamie.
Nous travaillons avec des cuves en email, inox et des fûts de chêne. La malolactique est systématique : on la laisse se réaliser ! Bâtonnage sur certaines cuvées. Entre 3-5 ans de vieillissement et dosage maximum 7 gr/L.


Webovino : Vous êtes passé il y a plusieurs années en culture bio et biodynamique. Pourquoi ce choix ?
Erick de Sousa : Tout part du constat que la culture conventionnelle agrochimique (engrais et traitements de synthèse, désherbants) a conduit à l’appauvrissement des sols en matière organique et à une diminution des défenses naturelles de la vigne. Sur certaines parcelles, 90% de la vie biologique avait disparu. Voilà pourquoi on peut trouver des vins qui ne reflètent plus leur terroir, privé de typicité et de personnalité. Au Champagne DE SOUSA, le souhait est d’obtenir le plus de micorhization possible. Avec la méthode bio : plus de travail ! Par exemple 7 à 8 passages de charrue par année si nécessaire pour un garder un sol propre dès la sortie de l’hiver jusque la fin juillet dans le but de « détasser » le sol. De ce fait les raisins sont plus denses, leur chair est plus consistante. Ils sont riches en matière solide et pauvres en eau, plus concentrés en matière sèche, en vitamines, en oligo-éléments et en minéraux. Donc en goût. Les arômes sont plus purs, l’expression du terroir est plus forte. Cette recherche de l’amélioration de la qualité du vin s’accompagne d’une recherche de l’amélioration de la qualité de vie et du désir de laisser aux générations futures, à mes enfants, un terroir sain de « icide ».
Voilà pourquoi le Champagne De Sousa s’est engagé dans ce processus. L'apport particulier de la biodynamie est le respect du calendrier lunaire, ainsi qu'un respect du sol encore plus grand.

Webovino : Vous avez désormais une activité de négoce. A-t-elle vocation à s'étendre ? Est-ce que cela a un impact sur l'activité du domaine ?
Erick de Sousa : Le négoce est une simplification administrative avant tout, avec mes 3 enfants qui souhaitent reprendre. Nous sommes également libres de nous agrandir plus facilement sans acheter des hectares trop rares et trop chers... C'est le cas depuis 10 ans. Cette activité n'a pas vocation à s' étendre, et cela n'a pas d'impact sur notre activité du domaine

Webovino : Il semblerait qu'un partenariat soit engagé avec Olivier Leflaive pour la création d'une nouvelle marque. Pouvez vous nous en dire plus ?
Erick de Sousa : Oui, c'est une demande de leur part afin d'augmenter leur gamme et pour nous afin d'étendre notre activité. C'est une ouverture d' esprit !

Webovino : Quelle est la cuvée produite par le domaine dont vous êtes aujourd'hui le plus fier ?
Erick de Sousa : 3 cuvées particulièrement : la Cuvée des Caudalies, Umami et Mycorhize

Webovino : Pouvez-vous nous proposer un accords mets/vins particulièrement réussi avec l'une de vos cuvées ?
Erick de Sousa : la cuvée des Caudalies avec du homard ou la Cuvée 3A avec du suprême de volaille au foie gras, ou encore Caudalie Millésimé 2008 avec des pattes aux truffes blanches râpées sous cloche

Webovino : Quelle cuvée d'un autre producteur auriez vous rêvé produire ?
Erick de Sousa : Louis POMMERY Millésime 1988 ou Cuvée Palme d' OR rosé 1996 de chez Micolas FEUILLATTE.


VENEZ DISCUTER SUR LA FILE CHAMPAGNE DE SOUSA


(1) La cuvée est le jus de la première presse, la plus qualitative, tandis que la taille est le jus de la seconde presse.



Retourner vers « Les entretiens de Webovino »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion