Webovino
Le forum qui a du nez
Celles que nous posons sans que vous ayez osé le demander
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3017
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Ces appellations secondaires qui deviennent plus intéressantes que les appellations phares

Messagepar Greg v » 16 avr. 2017 23:01

Après avoir goûté quelques Meursault et Puligny de bonne facture ce week-end, je retiens surtout que j'ai trouvé autant de qualités dans certains Saint-Aubin et certains Auxey-Duresse.

Bon, certes, jamais un grand Saint Aubin ne deviendra l'égal d'un grand Meursault, mais au rythme où vont les choses, je préfère boire bon, voire très bon pour 20-25 euros, que payer 120 euros pour une bouteille qui peut lui être supérieure, et encore, sans certitude.

Je propose ici de lister ces appellations qu'on qualifiera de "secondaires" mais qui méritent franchement qu'on en fasse des priorités d'achat.

En Côtes de Beaune, pour moi il est évident qu'entre Colin, Moingeon, Larue, Bachelet, Lamy et d'autres, on trouve le top rapport qualité/prix en blanc. Pas très loin et dans l'ordre, les Auxey-Duresse, Santenay et Saint Romain ont leur mot à dire.


En Côtes de Nuits, les Pataille, Bart, Bouvier et si j'en crois certains Fournier, font de Marsannay une appellation à regarder de près.


Côté bordelais, j'ai toujours eu d'excellentes surprises avec Fronsac.

...



sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1725
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Ces appellations secondaires qui deviennent plus intéressantes que les appellations phares

Messagepar sebovino » 17 avr. 2017 05:34

Rien de nouveau sous les cocotiers mais pour trouver une alternative aux Meursault-Chassagne-Puligny tout en restant sur la Côtes de Beaune, il faut évidemment aller du coté de Santenay, Savigny, Pernand, Auxey, Saint Romain, Saint Aubin. Et c'est ce dernier qui me semble allier le plus d'avantages; tout du moins actuellement. Il y a un petit groupe de vignerons qui travaille vraiment bien, mais qui en plus rivalise en terme de tarif avec la...Côtes Chalonnaise, voire carrement les chardonnays du Jura. Avoir le sourire en buvant un blanc de "beaune" à moins de 15-20€ est rarissime, Saint-Aubin l'a fait.

Marsannay aussi mais ça risque de s'envoler avec des rouges largement au niveau d'aures villages bien plus chers.

En France, plus largement, je vois Saint Chinian qui propose des bombes à 10-15€ avec des équilibres remarquables ( à ce prix, ce sont le grandes cuvées. Là où le Larzac propose des superbes cuvées d'entrée de gamme, du moins chez les vignerons les plus réputés.

Le Medoc évidemment avec des vins à moins de 15€ qui tiennent debout des décennies. Je pense à Saint Saturnin par exemple.




Retourner vers « Des questions qui secouent le cocotier! »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion