Webovino
Le forum qui a du nez
Celles que nous posons sans que vous ayez osé le demander
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2131
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar sebovino » 01 juin 2017 17:58

Et LÀ, vous vous dites: " Oulala, la question qui secoue le cocotier!!!!!"

Réflexion faite à la suite de ma dégustation agréable mais frustrante du Beaujolais Villages 2015 de Jean-Marc Burgaud.

Si j'ai apprécié la pudeur aromatique du Morgon Py 2014 du même producteur, un vin délicat qui est promis à un bel avenir, je suis assez perplexe au sujet du manque d'expression du Beaujolais "château de Thulon", qui plus est sur 2015, qui plus est sur un vin censé être bu dans les 2 ans.

Je m'appuis sur Burgaud (le pauvre, il n'a rien fait) mais je pourrais prendre des centaines d'exemples.

Moi, des vins à boire dans les 2 ans, j'attends qu'ils me pètent aux nez, qu'ils envoient du fruits ou tout autre arôme lié au cépage, au terroir, voire à l'élevage. J'ai besoin d'intensité à défaut de structure, profondeur et complexité; quoi que jeunesse et tous ces attributs ne sont pas forcément antinomiques.

Bref, j'ai le sentiment qu'une vinification classique, avec éventuellement le soufre qui bloque le fruit, n'a que peu d'intérêt pour ce genre de cuvée (sauf pour faire 5000km au mois de juillet, direction l'importateur new yorkais), à boire rapidement, d'entrée de gamme et que le "nature" pourrait presqu'être systématisé. Encore faut-il le maîtriser...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3507
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar Greg v » 01 juin 2017 18:25

Allons bon ! Il faut être forcément nature pour avoir du vin qui pète le fruit ? Je ne suis pas du tout d'accord avec ça.

Fais donc la liste de vins de copains qu'on aime bien tous ici :

- Pampres Mas Laval
- Domaine des Tours
- Tours de Pierres
- etc

Que je sache, ils ne sont pas en nature.

Après l'exemple de Burgaud est très intéressant. Au domaine j'ai fait une de mes plus belles dégustations. En dehors du domaine je n'ai bu de chez lui que des vins fermés à triple tour ne livrant absolument rien. Pour moi c'est un mystère. Mais tout cela n'a pas forcément de rapport avec ton sujet



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1608
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar EricC » 02 juin 2017 11:24

sebovino a écrit :Encore faut-il le maîtriser...


Ben voilà.
Quand tu vois que le résultat demeure plus aléatoire qu'en non-nature même chez des vignerons motivés, je ne suis pas certain qu'une généralisation soit souhaitable ...



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2131
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar sebovino » 02 juin 2017 14:57

Greg v a écrit :Allons bon ! Il faut être forcément nature pour avoir du vin qui pète le fruit ? Je ne suis pas du tout d'accord avec ça.

Fais donc la liste de vins de copains qu'on aime bien tous ici :

- Pampres Mas Laval
- Domaine des Tours
- Tours de Pierres
- etc

Que je sache, ils ne sont pas en nature.


Je force le trait. Mais changer, faire évoluer sa façon de vinifier pourrait apporter cette ouverture si souvent recherchée. Le "Nature" est un courant, une certaine idée philosophique, il peut aussi devenir un outil, et je considère qu'il pourrait être utilisé par des conventionnels pour "des cuvées à la petite ambition, celle de faire des vins très expressifs, fruités, à boire rapidement" (cf. un vigneron nature qui ne désire pas faire des vinif et élevage long pour ne pas prendre le risque de voir ses jus dévier)

Concernant l'Ermitage du Pic Saint Loup et Reynaud, je crois justement qu'ils ne sulfitent que très très peu leur jus...

EricC a écrit :
sebovino a écrit :Encore faut-il le maîtriser...


Ben voilà.
Quand tu vois que le résultat demeure plus aléatoire qu'en non-nature même chez des vignerons motivés, je ne suis pas certain qu'une généralisation soit souhaitable ...


Mais beaucoup, énormément savent faire des vins nets et ultra ouverts. Lapalu nous a régalé. Il y en a bien d'autres. On ne va pas me dire que les caïds des grands domaines et châteaux conventionnels, bio ne peuvent se former au bon usage du sans soufre...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3507
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar Greg v » 02 juin 2017 16:05

Je ne sais pas si Reynaud sulfite peu, mais à mon avis il y a une très grosse différence entre sulfiter peu et pas du tout (nature)



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2131
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Un vin de "petite garde" doit-il être vinifié en "Nature"?

Messagepar sebovino » 02 juin 2017 16:44

Greg v a écrit :Je ne sais pas si Reynaud sulfite peu, mais à mon avis il y a une très grosse différence entre sulfiter peu et pas du tout (nature)


Le courant Nature est pluriel et dans celui-ci il y a ceux qui refusent radicalement tout intrant dont le soufre, comme l'association S.A.I.N.S et ceux qui se permettent des apports modérés.

Et puis, il y a ceux qui sulfitent pendant les fermentations, d'autres à la mise et d'autres encore à chaque étape; et là, l'aromatique peut être mise à mal...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Des questions qui secouent le cocotier! »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion