Webovino
Le forum qui a du nez
Celles que nous posons sans que vous ayez osé le demander
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar Greg v » 29 juin 2016 22:22

Non ce n'est pas une tirade du Cyrano mais une véritable question que je me pose en lisant les multiples avis autorisés semblant se moquer des amateurs qui donnent beaucoup d'importance au nez du vin.

Bettane avait écrit un papier en ce sens, il y a plusieurs années : "vin de nez, vin de niais".

Sur LPV j'ai souvent vu des amateurs se moquer des quelques notes décrites sur les arômes du vin, rappelant à celui qui en fait trop que le vin reste un liquide qui se boit et que la bouche devrait rester la préoccupation première.

Des idées très à la mode fleurissent actuellement, sur la dégustation géo sensorielle, défendue mordicus par Marcel Deiss ou Jacky Rigaux, qui consiste à "taster" le vin par sa texture, plutôt que par ses arômes.


Je suis personnellement étonné par ces petites batailles, la texture en bouche et l'analyse sensorielle des arômes me semblant l'une et l'autre, aussi importantes.

C'est donc avec plaisir que j'ai lu dans la RVF de ce mois-ci un papier de Jean-Robert Pitte réhabilitant le nez du vin et rappelant que l'homme est naturellement constitué pour analyser les choses par leurs odeurs, s'en souvenir et s'en émouvoir. Merci à lui de replacer l'église au milieu du village. Le vin est un produit pour le nez et la bouche !



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar sebovino » 29 juin 2016 22:40

Avant d'y revenir plus tard, je tiens à dire cette chose d'une drolitude phénoménale.

Sur le stand de Deiss il y a quelques mois, je déguste donc tous les vins. 5-6 vins blancs.

Ma première réflexion en partant a été de dire (alors que je ne le dis que très rarement) que ces vins étaient des VINS DE NEZ.

Je n'ai pas intellectualisé à ce moment précis. Les nez m'ont totalement enthousiasmé, avec des intensités, des précisions et complexités remarquables. Tandis que les bouches étaient moins évidentes pour mes sens... Enfin voilà, c'est drôle! ahah ah


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar Greg v » 29 juin 2016 22:46

Et il t'a pété le nez ? :lol:



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar sebovino » 30 juin 2016 09:24

Je ne lui ai pas dit. La bouche et l'idée de terroir lui sont tellement importantes que j'ai préféré écouter que polémiquer.

D'autant plus que je n'ai pas attendu Rigaux et Deiss pour me focaliser sur le toucher de bouche et les sensations géo-sensorielles. D'ailleurs je fais primer ce toucher et les saveurs sur l'aromatique bien que cette dernière soit un élément majeur du plaisir et du second temps qu'est la bouche. Le sol et sous/sol existent tout autant pour le nez que pour la bouche AMHA.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar EricC » 30 juin 2016 12:56

Greg v a écrit :Des idées très à la mode fleurissent actuellement, sur la dégustation géo sensorielle, défendue mordicus par Marcel Deiss ou Jacky Rigaux, qui consiste à "taster" le vin par sa texture, plutôt que par ses arômes.


Branlette snobinarde, amha.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar Greg v » 30 juin 2016 13:16

Oui. Il n'est pas né celui qui me fera boire du vin dans un tastevin



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar EricC » 30 juin 2016 14:20

Greg v a écrit :Oui. Il n'est pas né celui qui me fera boire du vin dans un tastevin



'spèce de snob :)



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar sebovino » 30 juin 2016 17:51

Dans un Riedel à 60€, ça ne fonctionne pas? Il faut un Tastevin en argent? Non parce que j'en ai un beau, alors mettez moi au courant si je dois boire avec dorénavant.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar EricC » 27 juin 2018 22:55

sebovino a écrit :
D'autant plus que je n'ai pas attendu Rigaux et Deiss pour me focaliser sur le toucher de bouche et les sensations géo-sensorielles. D'ailleurs je fais primer ce toucher et les saveurs sur l'aromatique bien que cette dernière soit un élément majeur du plaisir et du second temps qu'est la bouche. Le sol et sous/sol existent tout autant pour le nez que pour la bouche AMHA.


Eh bien monsieur Ovino, j'ai une bonne nouvelle pour vous, vous allez bientôt pouvoir suivre une formation diplômante !
A l’université de Strasbourg, un diplôme de dégustation de vin géosensorielle voit le jour
L’exercice consiste à démontrer qu’un vin de lieu fait précisément parler la spécificité de son origine. Il ne s’agit plus intellectuellement de chercher à trouver l’identité du cépage qui le compose, mais de ressentir physiologiquement le vin. Est-il froid ou chaud, doux, rugueux ou lisse ? Ce sont les bases qui définissent le ressenti d’une géologie.

Un vin issu de granit, par exemple, se révèle plus lumineux et vertical qu’un vin issu d’argiles, plus épais et hiératique

Puting, c'est bô !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar Greg v » 28 juin 2018 09:00

Un vin issu de granit, par exemple, se révèle plus lumineux et vertical qu’un vin issu d’argiles, plus épais et hiératique



Par observation je trouve cette affirmation souvent vérifiée. Bon, de là à en faire une vérité et donner lieu à une formation diplomante :roll:



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Pourquoi dénigrer le nez ?

Messagepar sebovino » 28 juin 2018 13:23

J'ai lu comme vous l'article sur cette "université du goût".

J'attends le détail de la formation, le coût, les ateliers...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Des questions qui secouent le cocotier! »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion