Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins pas tranquilles
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Champagne Krug

Messagepar Greg v » 02 janv. 2016 12:25

Image




Site de la Maison

5, rue de Coquebert
51100Reims
Tél : 03 26 84 44 20




Maison de très haute réputation fondée par Joseph Krug, un mosellan, qui s'est établi en 1834 à Paris pour y faire du commerce et du négoce. Il se met alors en tête de travailler dans le monde du champagne et trouve une place chez Jacquesson dont il devient un des associés et dont il épouse une héritière. En 1840, Joseph Krug rencontre Hippolyte de Vivès, un négociant en Champagne avec qui il réalise secrètement des essais d'assemblages qui seront à l'origine de la création de la maison Krug. En 1843, après s'être fait une solide expérience dans le milieu, il décide de créer sa propre maison pour voler de ses propres ailes et pour mener à bien sa quête de qualité absolue.

Joesph Krug créé une grande "bibliothèque" de vins de réserve, consignant tout sur un légendaire carnet couleur cerise noire, qui est toujours conservé par la maison Krug. A l'aide de ses notes, il compose ses champagnes, avec chacune des parcelles et chacune des années conservées en cave, tel un "Nez" composant un parfum avec un orgue. L'art de l'assemblage est poussé à son firmament.

Il crée ainsi sa "cuvée n°1" qui est finalement l'ancêtre de l'actuelle Grande Cuvée. L'esprit de la Maison est également né : ne créer que des champagnes de prestige, et rien d'autre.

Pour Joseph Krug, toute maison prestigieuse ne devrait créer que 2 cuvées, la première pour répéter au mieux, chaque année, l'esprit de la Maison et la seconde, produite selon les circonstances : le millésimé.

Les générations Krug, se succèdent, avec des créations de cuvées supplémentaires.

En 1971, Rémi et Henri Krug, cinquième génération, achètent des vignes au Mesnil-sur-Oger, Grand Cru de la côte des blancs, parmi lesquelles figurent une parcelles ceinte de murs, dans le village, le Clos Tarin, d'une surface de 1,84 hectares. Ils se rendent compte que cette parcelle dispose d'un terroir hors norme, que la vigne y a été plantée dès 1698 par la famille Jannin, et que les murs du clos ont un effet protecteur de la vigne.

En 1979, époustouflés par la qualité exceptionnelle de la vendange issue de ce clos, Henri et Rémi Krug décident d'en faire une cuvée à part entière : le mythique Clos du Mesnil était né !


Image

Dans les années 80, Henri et Rémi Krug sortent leur rosé à base de pinot noir.

Avec la 6e génération, celle d'Olivier Krug, la maison va faire l'acquisition d'un autre Clos, cette fois-ci planté en pinot noir sur l'un des villages les plus réputés : Ambonnay. En 1994, la famille Krug y achète un jardin d'à peine 0,68 hectares, ce qui permet la sortie du Clos d'Ambonnay en 1995, commercialisé en 2007.


Aujourd'hui, Krug appartient à LVMH, mais est toujours dirigée par Olivier Krug, est toujours d'une taille familiale et perpétue les mêmes méthodes de production.

Le savoir faire se retrouve essentiellement dans la Grande Cuvée, qui demande le plus de travail à travers une sélection drastique de chaque parcelle, des vinifications en petits fûts de chêne et un travail précis d'assemblage parmi les 150 vins dont disposent ainsi la Maison (issus de 250 parcelles). Ces 150 vins vieillissent 10 à 15 ans en cuves inox. Ce travail est aujourd'hui dévolu au chef de cave, Eric Lebel. Il soumet alors 3 propositions d'assemblage à un comité de dégustation de la Maison Krug, qui détermine quelle sera la Grande Cuvée produite chaque année.

Actuellement, la superficie de vignes en propriété est de 20 hectares, tandis que la Maison Krug achète du raisin sur 65 autres hectares. La production annuelle est d'environ 700.000 bouteilles.



https://www.youtube.com/watch?v=h7Sj4L5yFDM

https://www.youtube.com/watch?v=_8dsCEAuUt0



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 02 janv. 2016 12:27

Dégustation en 2012 :

KRUG CLOS DU MESNIL 1998 :

Nez ultra complexe et envoûtant, pain chaud, noisette, zeste d'orange confite.

En bouche arrivent par vagues successives puis mélées les agrumes, la noisette, la praline, la menthe. très belle minéralité et surtout longueur infinie.

Le mythe ne déçoit pas : 19/20


KRUG 1998 :

Nez plus floral, agrumes, pain

Bouche droite et pure. très jeune. Agrumes, craie, un peu d'amertume. Plus de vinosité que sur le précédent.

Grand vin, mais à ouvrir dans quelques années : 17,5/20


KRUG 1995 :

Nez très étonnant me faisant penser à de la sève végétale, ou de la noix hyper fraiche, pignon de pin, chevrefeuille, cassis, boulangerie

Bouche vineuse, sur la noisette le pain. Finale longue et saline.

18,5/20

KRUG GRANDE CUVEE :

Pas pris de note car je n'ai pas été enthousiasmé. C'est un très bon champagne mais je persiste à penser que le prix est excessif pour le plaisir apporté. 16,50/20


KRUG 1989 :


Nez sur les champignons et la boulangerie.
Crémeux, vineux, sous-bois, vanille. Salin, agrumes. Très long aussi.

18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 02 janv. 2016 12:30

Dégustation décembre 2015 :

Krug Grande Cuvée :

Nez : brioche, levure boulangère, chèvrefeuille, amande, noisette

Bouche : harmonieuse, d'une grande plénitude. Bulle délicate. Jolie longueur avec une finale sur les fruits secs et la craie.

17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 11 févr. 2016 20:06

Le potager musical et culinaire de la Maison Krug

La maison champenoise poursuit ses escapades gustatives à Paris avec, en mars prochain, la quatrième étape de « Krug en capitale ».

Niché dans le jardin du Musée Nissim de Camondo, à quelques pas du Parc Monceau, un nouveau potager éphémère et méditerranéen s’épanouira prochainement sous les auspices de la Maison Krug et du chef Armand Arnal, à la tête du restaurant étoilé La Chassagnette à Arles. Son savoir-faire artisanal et gastronomique, le cuisinier le dévoilera du 8 au 12 mars à l’occasion d’une nouvelle expérience de dégustation « Krug en capitale », événement célébrant l’héritage et l’identité de la maison champenoise basée à Reims depuis plus de 170 ans . La richesse des arômes et la finesse des bulles des cuvées de champagnes seront exacerbées au fil des créations culinaires du chef, déclinées en trois repas : le déjeuner où seront proposés des œufs en coque de riz, des légumes en aigre-doux ou du fenouil confit aux agrumes, suivi du « K Time », avec sa pâtisserie, et du dîner, avec ses huîtres de Camargue, ses Cannelloni ou ses soufflés de patates douces. Pour accompagner ces mets, seront servis aux convives un Krug Grande cuvée, un Krug Rosé, un Krug 2003 ou encore le tout nouveau millésime de la Maison.


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/week-end/gastron ... LJbtiVW.99



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 06 mars 2016 20:12

Dans une maison comme Krug, toujours en recherche d'excellence, le chef de cave doit être aussi un habile jongleur.
Un art pratiqué en Champagne avec les cépages, les crus, les vins de réserve (plus de 150), mais aussi les années et, depuis peu, la musique ! S'appuyant sur de récentes recherches de l'université d'Oxford, il existerait une relation entre l'écoute des sons et la manière dont le palais perçoit les saveurs. On a donc fait chanter dans les caves de la rue Coquebert, à Reims, le jazzman américain Gregory Porter. Mariage réussi pour le tout nouveau millésime 2002*. "Un hommage à la nature", comme le qualifie Eric Lebel, dans la maison depuis 18 ans, confronté à la musique de Liquid Spirit.

Même connivence musicale avec la Grande Cuvée, 158e édition (une rareté), assemblage de 76 vins de 10 vendanges différentes mais à dominante 2002, "l'année parfaite en Champagne". L'idée de numéroter sur la bouteille la cuvée star de Krug, encouragée par la PDG Maggie Henriquez, se concrétise avec l'actuelle version (la 163e) de la Cuvée N° 1. Plus de vingt années ont été nécessaires pour élaborer cette mosaïque d'arômes composée de vins de 20 à 25 ans d'âge, dont le plus ancien date de 1990. Quant au Krug 2002, "millésime de circonstance" lancé ces jours-ci, il va faire un bout de chemin avec le 2003, sorti avant lui en 2014. Toujours l'art de la jonglerie pour ce millésime aux arômes d'agrumes dont l'anticonformisme lui a permis de tenir le devant de la scène pendant que le 2002 finissait de parfaire son statut de "grand champagne".

*Le millésime 2002 est en vente au prix de 209 €. Il sera servi du 8 au 12 mars prochain, dans le cadre de l'opération "Krug en capitale" sur la cuisine du jeune chef arlésien Armand Arnal. Les tables de ce "potager musical" seront dressées dans les jardins du musée Nissim-de-Camondo, 63, rue de Monceau, Paris VIIIe (réservation sur www.krugencapitale.fr).




En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vi ... z429SzqvK3



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 18 mars 2016 13:38

Krug Grande Cuvée, dégorgé en 2007 (code bouchon V721) :
Image

Nez sur le citron confit, une pointe oxydative, fruits secs, boulangerie

Bouche large, gourmande, énergique, on y retrouve les notes de fruits secs et de pain chaud. Au réchauffement il prend des notes plus beurrées, briochées. Le final est très long et salin, harmonieux, minéral.

Vraiment un GRAND Champagne. Ma meilleure expérience en Grande Cuvée, démontrant qu'il faut lui laisser quelques années de cave (ici presque 10 ans après dégorgement).

18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Champagne Krug

Messagepar Greg v » 16 mai 2016 23:24

http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vi ... -champagne

Entre une conférence de presse à l’occasion des Journées Particulières de LVMH et une intervention auprès des élèves de HEC, Olivier Krug, directeur général de la maison Krug, a pris le temps de nous présenter l’application KRUG-ID.
Forte de son succès depuis sa création en 2011, l’application KRUG-ID (à prononcer à la française, s’il vous plaît ! – selon les vœux d’Olivier Krug) n’en finit pas de rassembler une communauté de "Krug Lovers" avides de découvrir les secrets qui se cachent depuis bien trop longtemps dans chacune des bouteilles de la maison. Olivier Krug explique : "KRUG-ID raconte l’histoire de chaque bouteille. Il suffit de scanner le numéro inscrit sur l’étiquette pour connaître tous les mystères d’un millésime, partager les commentaires d’Eric Lebel, le chef de cave, et remonter aux origines des grands crus."

Pour Olivier Krug, il est temps de se connecter au monde. Lui-même dresse ce bilan très perspicace : "Ce n’est pas nous qui avons changé, c’est le monde qui est en train de se transformer et nous évoluons en symbiose avec l’ère du temps." En connectant l’audience des "Krug Lovers" à l’histoire de leurs bouteilles préférées, Olivier perpétue ainsi le rêve de son arrière-arrière-grand-père : partager le meilleur des champagnes. "Chaque année, Krug crée un grand champagne. Et c’est à la fois amusant et intéressant de comprendre les caractéristiques et les qualités de chacun d’eux."

Bien plus qu’une simple application informative, KRUG-ID est aussi le moyen d’éduquer sa communauté virtuelle à travers des conseils de consommations raisonnables et avisées. Olivier Krug ne cache pas son obsession du détail : "Je suis très dur quant à l’usage des flûtes et des coupes pour déguster le champagne. Je préconise dans l’idéal le verre "Joseph" ou simplement un verre de vin blanc un peu évasé et à bords fins."

Alors Krug : un champagne élitiste ou "geek" ? Oliver Krug est catégorique : "Je n’aime pas le mot "geek" ni "élitiste" d’ailleurs ! Je veux absolument que la maison quitte cette image assez sectaire. Krug doit être ouverte d’esprit. Je me souviens de Madonna répondant spontanément aux journalistes que son champagne préféré était le Krug rosé. C’est cette spontanéité qui définit aujourd’hui Krug !" Et Olivier Krug d’ajouter : "Peu de gens qui dégustent du Krug espèrent que les autres n’en auront pas."

Pour le directeur général de la maison Krug, il est sans équivoque que les jeunes d’aujourd’hui veulent tout savoir sur tout. Olivier Krug se souvient : "Il y a encore trente ans, il était impossible d’assouvir notre soif de curiosité aussi vite. Les jeunes devaient passer par un expert qui détenait le pouvoir de diffuser ses connaissances. Mais aujourd’hui, c’est fini ! Plus de barrière !" Depuis quelques années déjà, Olivier Krug monte sur les estrades des campus des grandes écoles : "Je sens que la jeune génération est prête à recevoir toutes les informations. Ils me disent qu’ils ont "googlisé" le meilleur champagne et qu’ils ont alors découvert Krug !" Si, pendant longtemps, cette maison de champagne fonda sa réputation sur ses secrets bien gardés, Krug est en 2016 le champagne le plus référencé. Incroyable !

Le lendemain, Olivier Krug sera attendu par les étudiants d’HEC pour une rencontre-dégustation au club œnologique du campus. Que racontera-il devant ce parterre d’étudiants ? "Je commence toujours par évoquer l’histoire de mes aïeuls puis j’essaie de répondre aux exigences de chacun. Je leur ferai déguster deux millésimes 2002 et 2003 et des grandes cuvées afin qu’ils observent les différentes circonstances de la nature."

Olivier Krug est passionné par cette mission de vulgarisation du champagne. Il a même impulsé l’idée de lancer un accord Musique/Vin sur l’application américaine (indisponible en France à cause de la législation). La maison Krug s’appuie
sur les rapports d’un professeur scientifique d’Oxford qui a prouvé l’impact de la musique sur certaines zones du cerveau influençant les perceptions gustatives. Ainsi, grâce à KRUG-ID, les utilisateurs pourront découvrir une playlist de musiques spécialement conçue pour éveiller les sens. Décidément, la maison Krug ne cesse d’étonner et d’innover sur le plan de la high-technologie. Mais, Olivier Krug souligne pour conclure : "Krug ne sera jamais pris au piège de la mouvance geek-marketing-gadget !" Que les puristes se rassurent.



En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vi ... z48r9Z9h5l





Retourner vers « Vins de Champagne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion