Webovino
Le forum qui a du nez
Allez, débouche du Rhône !
Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1323
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar ArnaudV » 28 nov. 2015 10:19

La galaxie Emmanuel Reynaud

SITE OFFICIEL

Des hommes et des dates:

1880 et Albert Reynaud: Arrière grand-père d'Emmanuel Reynaud, alors notaire dans les environs d'Avignon, devenu sourd à l'âge de 45 ans, a dû se reconvertir : il a pour cela acheté le Rayas en 1880 pour l'exploiter.
1920 et Louis Reynaud: Grâce à son fils Louis Reynaud, le vin du Rayas est mis en bouteille; débute alors la distribution locale et nationale. Louis achète en 1935-38 le Domaine des Tours, situé à Sarrians, propriété agricole et polyculture, et la confie à son fils Bernard. Louis achète également en 1945 le Château de Fonsalette, situé au nord d'Orange, sur la commune de Lagarde-Paréol, propriété d'une dizaine d'hectares de vignes, de bois et d'oliviers
1978 et Jacques Reynaud: Jacques, le fils cadet de Louis, succède à son père et exploite le Rayas et Fonsalette : il y vinifie de nombreux millésimes, s'intéresse particulièrement à l'équilibre du sol et à son incidence sur la qualité des vins.
1997 et Emmanuel Reynaud: Jacques Reynaud décède subitement, la direction et l'exploitation des domaines sont confiées à Emmanuel, son neveu, qui exploitait déjà le Domainedes Tours ou il avait crée la cave et développé la commercialisation dès 1989.

Aujourd'hui, ce célèbre et discret vigneron exerce donc ses talents au cœur des appellations viticoles méridionales de la Vallée du Rhône. Ses différents châteaux et cuvées, tous de grande qualité, sont vinifiés sur deux sites disctincts. Une partie est commercialisée et vinifiée au Château Rayas à Chateauneuf-du-Pape et une autre au Château des Tours à Sarrians.
Les cuvées sont réparties en trois entités, étiquettes différentes. Nous vous les présentons.


Château Rayas (vinifié et commercialisé au château Rayas)

Retrouvez toutes les cuvées et infos sur le fil dédié: WEBOVINO-RAYAS

Château Fonsalette (vinifié et commercialisé au château Rayas)

Retrouvez toutes les cuvées et infos sur le fil dédié: WEBOVINO-CHÂTEAU DE FONSALETTE

Château des Tours (vinifié et commercialisé au chateau des Tours)
Les cuvées:

-Château des Tours - Côtes du Rhône

Rouge: grenache (65%), cinsault (15%), syrah (20%)
Blanc: grenache (100%)

- Vacqueyras

Rouge: grenache (80%), syrah (20%)

-Domaine des Tours - Vin de Pays du Vaucluse

Rouge: grenache, counoise, syrah, cinsault, merlot, divers

Cuvées plus rares:
Vin de Pays Réserve - Merlot-Syrah - Domaine des Tours
Vin de Pays Réserve - Merlot - Domaine des Tours

Blanc: clairette (100%)

- Parisy - Vin de table

Rosé : grenache, cinsault

- Huie d'olive Extra Vierge, conditionnement 50cl.


Château des Tours
153, route de Parisi 
Quartier Les Sablons 
84260 Sarrians
Téléphone : +33(0)4 90 65 41 75
Fax : +33(0)4 90 65 38 46





Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1323
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Château des Tours

Messagepar ArnaudV » 28 nov. 2015 10:21

Dégusté en mai 2014.
Château des Tours – Vacqueyras – 2006
Température de service 14°.
Robe relativement peu coloré pour un Vacqueyras.
Nez absolument sublime, intense sur les fruits rouges acidulés. A ce stade c’est très prometteur.
La bouche a un touché particulier. Quelque chose de différent, d’unique. Malgré l’alcool présent (14,5°C) et perceptible, la sensation de fraicheur domine remarquablement. C’est gourmand et d’une immense longueur. Un véritable coup de coeur pour moi.
Excellent(+)



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:03

Domaine des Tours VDP rouge 2008

Nez très agréable sur les fruits bien mûrs, rouges : fraise, cerise, griotte, un caractère sanguin, des épices
Bouche au toucher caressant, même notes qu'au nez. Pas de faiblesse avec une touche légèrement poivrée en milieu de bouche qui se prolonge longuement dans un bel équilibre. Le tout se boit avec facilité et plaisir.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:04

Parisy - Rosé (acheté en août 2012)

Une bouteille qui enfin n'est pas bouchonnée (encore que j'ai un très léger doute d'une mini déviance) :

Nez très atipyque : fraise confite, orange sanguine, prune
Bouche étonnante, très grasse, pleine, vineuse. C'est gourmand, déroutant, imposant, mais en même temps il y a suffisament de fraicheur pour que ça garde sa vocation de rosé.

C'est en tout cas le meilleur rosé que j'ai bu.

15/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:07

Chateau des Tours, CDR 2005 (bu en 2013) :


Ouvert au débotté :

Nez : bien fruité, sur la cerise, le pruneau, épices, poivre

La bouche est volumineuse, bien fondue, caressante, avec un joli fruité, du poivre et d'habituelles notes d'agrumes amers. C'est bon mais un poil fatigant. Il faut le servir assez frais et lui laisser le temps de se civiliser à mon avis.

15+/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:08

Domaine des Tours VDP rouge 2009


Ma première bouteille de ce millésime. C'est le clone du VDP 2008 avec un nez sur la fraise, les agrumes (dominé par le pamplemousse rose) et le poivre noir, avec une bouche que je trouve plus dense, terriblement moelleuse. Comme on garde une fraicheur extrême, notamment avec l'amertume de ces notes de pamplemouse, c'est d'un extrême buvabilité.

Un rapport Q/P imbattable : 15,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:09

Domaine des Tours VDP 2010 (bu en mai 2014) :

Nez : extrêmement porté sur les agrumes : pomelo, orange amère. Floral, fraise, poivré et légèrement épicé. Réglisse.

B : Dense, veloutée, assez serrée, pas encore ouverte avec beaucoup de fraicheur apportées par de l'acidité et une assez forte amertume qui me plait bien. Longueur assez étonnante sur le poivre et de fins amers.

C'est pour l'instant assez austère et fermé, mais il en a sous la pédale. Je lui prédis un bel avenir. Il faudra ouvrir d'autres millésimes en attendant.

15,5 (potentiel++++)/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:10

Château des Tours CDR réserve 2009 :

Nez : frais, fruits rouges à noyau, poivre, orange sanguine

B : ample, soyeuse, avec du volume, mais beaucoup de distinction. Belle longueur avec une finale fraiche sur le poivre et la réglisse.

Très bon et fin !

16+/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:11

Château des Tours CDR réserve 2008 :

Nez frais et intense de pamplemousse, fraise, laurier, poivre

Bouche à l'avenant, de très belle facture, douce, avec une longueur correcte. C'est assez puissant, mais l'aromatique est fraiche.

16/20

Je trouve que le VDP et le CDR sont vraiment de très proches cousins.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:12

Parisy. RAS : agrumes amers, cerise, poivre noir, zan, matière soyeuse, de l'acidité et des amers qui rendent ce vin à nul autre pareil.

Je note simplement que j'ai ouvert ce vin car j'hésitais entre un blanc et un rouge pour aller sur un saucisson de Lyon pistaché, pommes de terre à l'eau tièdes, avec une vinaigrette, persil plat et échalottes. Le rouge léger était adapté au saucisson mais j'avais peur de l'acidité de la vinaigrette et des échalottes. Et bien ce Parisy a parfaitement relevé le défi, dominant parfaitement l'acidité du plat, avec le côté canaille qui va bien



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours

Messagepar Greg v » 28 nov. 2015 17:13

Moi maintenant, sur le poulet rôti, je bois du Parisy.


Ca pourrait sonner comme un slogan ça ! Mais c'est surtout très très bon, je vous le conseille !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar Greg v » 04 janv. 2016 22:02

Château des Tours 2011 :

N : toujours très classique, mais diablement agréable : fraise, agrumes, poivre noir, réglisse

La bouche présente une très belle matière, douce. L'équilibre est excellent. Avec cet aromatique fraîche et gourmande, la bouteille se vide très vite. Plus facile et élégant pour le moment que le VDP qui de son côté en a sous la pédale.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar Greg v » 04 janv. 2016 22:04

Parisy (récolte 2013) :

Nez sur l'écorce d'agrumes, les fruits rouges, la grenadine, le quinquina, le poivre.

Bouche veloutée, moins dense que le tirage précédent, plus « rosé ». Très bon dans son style, un poil moins intéressant toutefois. 15/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4169
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar Greg v » 04 janv. 2016 22:05

Domaine des Tours VDP 2011 :

Nez agrumes (zeste), poivre noir, réglisse, fleurs (rose).
Bouche très moelleuse, avec un soupçon de sucrosité, équilibré par la fraîcheur aromatique, notamment une jolie amertume. Pas de longueur, mais buvabilité extrême.

15,5+/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:27

Domaine des Tours - Vin de pays Vaucluse - rouge - 2008

Dégustation août 2012

bouteille ouverte 1h avant.

Robe limpide peu évoluée, peu soutenue.

Un nez INTENSE, EXPLOSIF, fumé, fruité, épicé. Rares sont les nez qui m'ont procurés ce plaisir.

La bouche est droite, d'une grande fraîcheur, les tanins sont parfaitement fondus, du début à la fin, le vin parle, se montre EXPLOSIF.

Foultitude de fruits noirs et rouges, lardés, épicés. Equilibre parfait, vin tonique. La finale guide votre main à reprendre la bouteille.

Note de plaisir & digestibilité : 19,5/20

Voici les quelques réactions spontanées, de la tablée, après la première gorgée ou simplement le nez au dessus du verre:

" oula, c'est quoi ce vin!!!?"

" la finale n'est pas ultra longue mais ce n'est pas grave, l'orgasme est déjà passé en entrée et milieu de bouche"

" hmm il est incroyable..."

" QUOI???!!! 8 euros çaaaa!!!!???"

Enfin bref, il était bon.

NB: très bon sur un poulet rôti avec pomme de terre.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:30

Domaine des Tours-VDP du Vaucluse-rouge 2008

Dégustation septembre 2012

Robe toujours aussi claire, un brin évoluée.

Le nez est intense sans déséquilibre. Certains ont vu du pamplemousse, du poivre noir, des fruits. Mais c'est vrai que ce soir, les agrumes m'ont paru évident.

La bouche est toujours aussi souple et intense avec une finale certes pas hyper longue mais d'une intensité assez bluffante.

Encore une fois ce vin a complètement subjugué le peuple présent, homme-femme.

Grande réussite.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:33

Domaine des Tours 2008 - VDP Vaucluse rouge

Dégustation fin septembre 2012

Et oui encore lui, ouvert hier soir, juste débouché puis rebouché.

Robe toujours très claire, un peu trouble, début d'évolution.
Nez toujours aussi intense et cette fois l'orange sanguine, les agrumes me sont parus évident. Des épices aussi. Réglisse-violette?

Mais, un ami est resté bloqué sur l'arôme prédominant. Impossible à verbaliser. Il sentait du bois humide, des sarments de vigne, en tout cas pas de fruits. Bon il faut savoir qu'il a un problème de nez incurable. A tel point qu'il n'a ressenti quasi aucun arôme en bouche, alors que le vin est toujours aussi explosif bien qu'un peu court.

En bouche, donc, toujours aussi constant, entrée et milieu intense, droit, finale courte mais persistante.

A noter: J'en suis à ma cinquième bouteille ouverte cette année peut être, et aucun problème de bouchon, d'arômes déviants. Parfait.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:37

Domaine des Tours - VDP Vaucluse - rouge 2008

Dégustation janvier 2013

Bouteille ouverte sans aération, puis rebouchée avec son bouchon sur les 3 jours.

Bouchon nickel.

Premier et deuxième jours :

Intense au nez et en bouche. Aucun tanin perçu sur les gencives. Beaucoup de fraîcheur du début à la fin. Presque trop pour moi ce coup-ci. Commencerais-je à m'habituer à ce vin...? J'aurais dû ouvrir un vin plus dense, plus velouté, plus réconfortant. Ca caille sur Paris.

Arômes selon les nez; d'agrumes, pamplemousse, orange sanguine, confiture de fraise, épice. Bouche un peu acidulée. Bref comme d'hab. 

Troisième jour ( fond de bouteille ):

Le vin s'est assagi en intensité, moins d'agrumes mais toujours bien en vie. Plus rond en bouche. Sur un pizza, ce fut agréable.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:43

Dégustation mai 2013

Domaine de Tours VDP blanc 2009

Sans aération au préalable, le nez est assez expressif, gourmand et frais. Agréable.On retrouve une bouche rhodanienne, assez grasse et ronde, avec une amertume et des notes de fruits. 100% Clairette. Un blanc bien fait, équilibré, avec de la matière. pas mon style mais bon.

Bon vin, selon mon goût septentrional.

Domaine des Tours VDP rouge 2009

Servi un peu chaud. Alcool un peu (trop) présent, petite amertume, tjrs ces notes d'agrumes, de fruits rouges et d'épices. Un nez moins intense que 2008, une matière plus dense en bouche avec moins de fraîcheur et plus de structure. Je reste sur ma faim...en l'état.

Château des Tours CDR rouge 2009

Servi un peu frais. Plus matiéré que le VDP, bel équilibre entre volume et fraîcheur. Une entrée de bouche sur des notes animales, giboyeuses. Perplexe. Un milieu de bouche, avec une petite amertume qui ne m'enchante pas. Une finale plus sur les fruits et les épices. A revoir d'ici quelques années.

Ces deux 2009 me laissent un peu nostalgique des 2008 qui avaient pleins d'arômes explosifs et une buvabilité formidable. Plus chaud, plus "dense" moins prêt en l'état; mais de futurs grands plaisirs, je n'en doute pas. Vins de patience.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2625
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château des Tours - E. Reynaud- Côtes du Rhône

Messagepar sebovino » 05 janv. 2016 20:47

Château des Tours - Côtes du Rhône rouge - Réserve 2005

Dégustation mai 2013

Robe rouge, claire, qui tire sur l'orangé. On s'attend à un vin souple en bouche, avec de belles notes patinées.

A l'ouverture:


Nez expressif mais un peu réduit, poussiéreux ( j'ai peur ), la bouche est intense sur les notes habituelles ( orange sanguine plus discrète que le domaine des Tours ), fruits rouges ( pas noirs), épices, fleurs. Le vin est marqué par un déséquilibre d'acidité. Peu de tanins, alcool qui se sent, sans être désagréable, belle fluidité, mais l'acidité prend le dessus et pique le palais.

Après 10h de lente aération par le goulot:

Le nez a perdu ses vilaines notes de carton. Une des convives est formelle. Floral. Mais aussi toujours ces fruits rouges, comme la fraise et ces notes d'agrumes délicates. Le nez enchante la table composée d'amateurs non avertis. 

En bouche ma mère le trouve rapeux ou piquant ( elle ne sait trop comment le formuler et lui préfère le Saint Joseph 2009 de Gripa ), mon père aime beaucoup, et d'autres veulent en acheter si c'est 11euros. Je trouve l'équilibre plutôt réussi, mon père considère que l'alcool est trop marqué. La matière est délicate, souple et très expressive, la finale est gourmande sur les arômes du nez. On descend la bouteille sans problème.

J'aime beaucoup.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Vins de la Vallée du Rhône »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion