Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins climatisés
Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 201
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Nicolas Potel

Messagepar Emmane » 22 déc. 2018 14:34

Nicolas Potel, Volnay Premier Cru 2004

Une belle robe tuilée, des arômes sur le sou-bois, fruits rouges ; la bouche est élégante, avec une touche végétale bien venue apportant de la structure, tanins complètement fondus ; c'est très bon. Très bien.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2492
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Potel

Messagepar sebovino » 22 déc. 2018 19:45

DÉGUSTATION MAI 2014

Nicolas Potel - Mercurey - 2012
12,5°

R: Claire et limpide, peu de matière, larmes peu grasses coulant à toute vitesse. Peu alcoolisé. Jeune
N: Peu expressif au premier nez, fruité rouge, simple. Plus intense à l'aération, fruits rouges, bonbons acidulés, zest d'épices. Pointe d'alcool.
B: Tanins doux et fins, finale plus grasse/astringente. Pointe chaleureuse, acidité présente mais enrobée. Un rien végétal.

Je pars sur septentrional. Pinot noir ( Bourgogne haute côte de Nuit - Jura )ou beaujolais ( Brouilly ) pour la couleur et le duo tanin/acidité, d'une appellation fraîche et d'un producteur qui a fait le choix de la vendange mécanique et du rendement. Je pense à 2012 et à 12,5°d'alcool. Ca manque de fruit et d'intensité pour le gamay et le Jura selon moi.
Je tranche sur un Pinot noir - Bourgogne haute Côte de Nuit - 2012

Un nez avec un potentiel d'"agréabilité" et une bouche qui demande peut être à s'épanouir avec l'aération ou les années ( je n'y crois pas trop )

12,5/20 ( vin moyen ) Après longue aération il passe à 13,5


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2492
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Potel

Messagepar sebovino » 22 déc. 2018 19:48

DÉGUSTATION MAI 2013

Meursault "le limozin" 2005:

Ma dernière bouteille d'une caisse de 6 qui m'a value bien des déconvenues. Seule une a été bonne, bue en 2010 je crois.

The last and the least. On va dire que la gourmandise empyreumatique prime sur ce vin. C'est rond, très rond, gras. Mais pas d'une folle élégance comme le Boisson 2005 bu au même moment, dans un style également boisé. Il manque singulièrement de tension et de race. Il m'a fait penser à un Bordeaux sous bois. C'est riche et plaira aux buveurs cherchant un vin facile, horizontal et sans acidité. Assez court sur sa finale.


13,5/20 ( assez bon vin ) mais il frôle le 13 voir le 12,5 tant j'attends autre chose d'un Meursault 2005


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2492
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Potel

Messagepar sebovino » 22 déc. 2018 19:51

DÉGUSTATION NOVEMBRE 2013

Potel Charmes Chambertin 2006   
Potel Clos de la Roche 2006 


Allez hop dans le même sac!!! Si le Charmes est totalement indigne d'une appellation GC, le Clos vient à peine rehausser l'honneur en berne de son petit frère. Je n'en dirai pas plus, peu de longueur, du fruit ici ou là, rien qui émeut. Le Clos aurait fait un agréable village sur le fruit rouge et les épices discrètes...

Enorme déception.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2492
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Potel

Messagepar sebovino » 23 déc. 2018 15:07

J'ai en revanche un très bon souvenir des Volnay VIEILLES VIGNES 2002

L'équilibre était vraiment beau avec une texture très fine et pleine sans aucune végétalisation mal placée ni tanins secs. De mémoire, il y a avait même une sensation capiteuse qui apportant volume et puissance.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2492
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Potel

Messagepar sebovino » 23 déc. 2018 15:13

Ceci dit, sauf erreur de ma part, les vins de Potel ont suivi un chemin non linéaire. Vins de négoce, ils ont mis un peu de confusion dans la lisibilité qualitative du nom POTEL; nom associé à la base au Domaine de la Pousse d'Or vendu en 1997.

Nicolas Potel a dès lors fait son chemin...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 201
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Nicolas Potel

Messagepar Emmane » 24 déc. 2018 11:39

J'ai été très agréablement surpris pour ma part par ce volnay PC 2004 ; le trait vert discret était tout à fait intégré et servait même l'équilibre du vin, donc pour moi aucun souci c'était très bon ; vin peut-être à son apogée.




Retourner vers « Vins de Bourgogne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion