Webovino
Le forum qui a du nez
Le café du commerce
Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 294
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Emmane » 02 janv. 2019 12:18

Bonjour et bonne année !

J'ai eu des déconvenues récentes sur des vins blancs d'à peine 10 ans qui se sont révélées oxydées ( par exemple sur 3 bouteilles de clos bourg sec 2010 bues en 2018 , 2 étaient oxydées) .

D'où mes questions : peut on garder sereinement un blanc de bonne facture plus de 6/7 ans sans courir de risque de boire une bouteille oxydée ?

Y a-t-il des cépages qui échappent au phénomène ( j'ai de l'oxydation sur du chenin ou chardonnay, le sauvignon par exemple résiste-t-il mieux? )

Bref en attendant votre avis je vais changer ma politique de consommation des blancs, en les gardant max 7/8 ans, au moins sur chenin et chardonnay...



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Greg v » 02 janv. 2019 12:58

Salut Emmane et bonne année !

Vaste problème que tu soulèves. Se dire qu’on doit garder des vins blancs seulement 7/8 ans c’est se priver du bonheur de boire des grands blancs à leur parfaite maturité mais en même temps, tu as raison, l’oxydation prématurée arrive beaucoup plus facilement sur les blancs, quelque soit leur cépage ou leur origine à mon avis.

La solution est peut être de miser sur des domaines qui connaissent peu de problèmes de ce côté là, plus que sur certains cépages.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1790
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar EricC » 02 janv. 2019 22:20

Emmane a écrit :
Bref en attendant votre avis je vais changer ma politique de consommation des blancs, en les gardant max 7/8 ans, au moins sur chenin et chardonnay...



Pareil pour moi, j'essaie désormais de les boire à cette échéance.
Pas envie de jouer ...



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2606
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar sebovino » 02 janv. 2019 22:40

Emmane,

J'ai pas mal de Huet et Foreau sec 2007,08,09,10,11,12,13...et le mont sec 1996. Ce dernier n'était absolument pas oxydé il y a 2-3 ans.

D'ailleurs, quand tu goûtes un vieux vin au domaine, il est excellent.

Théoriquement, 10 ans pour de tels blancs issus de grands millésimes, c'est que dal. Aucune raison qu'il y ait oxydation prématurée. Sauf si bouchon merdique comme en Bourgogne fin des années 90 /début 2000 ou conservation ne respectant pas les 10-14 degrés dans milieu humide et dans l'obscurité.

Perso, j'ai plus de soucis aromatiques (pas d'oxydation réelle mais on en est proche) sur des grenache noir sudistes que sur des blancs septentrionaux...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 294
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Emmane » 03 janv. 2019 09:55

Merci pour vos retours ; j'ai pas conservé dans une cave de 10 à 14 degrés mais humidité top, obscurité, et 10à 18 degrés plutot au plus fort de l'été ; si ces quatre degrés sont de trop, je vais arrêter de conserver les blancs plus de 7 ans.. !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Greg v » 03 janv. 2019 12:21

T'inquiètes pas Sebovino raconte n'importe quoi. Cette histoire de cave parfaite est une légende urbaine.
Bien entendu il ne faut pas de variations importantes et rapides, ni de pièce chauffée, mais il ne faut pas non plus de crayère champenoise pour bien garder du vin.


Quant à l'oxydation prématurée des grenaches, c'est une nouveauté. Je pense que Mr Sebovino confond les notes de pruneau qui résultent d'un grenache très ou trop mûr, au pruneau de l'oxydation des rouges :roll: :roll: :roll: :roll:

:lol:



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2606
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar sebovino » 03 janv. 2019 13:15

Emmane,

Evidemment, "monsieur" Greg V pousse à la conservation en milieu ensoleillé puisqu'il aime les champagne qui goûtent vin jaune.

Mais la chaleur accentue le vieillissement et l'accentue sans les vertus de la lenteur, d'où des structures et arômes suspects, voire oxydés...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Greg v » 03 janv. 2019 14:55

Evidemment la chaleur n'est pas bonne. Mais qu'est ce que tu appelles la "chaleur" ? 15°c ? Allons bon !



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 294
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: De l'oxydation des vins blancs

Messagepar Emmane » 03 janv. 2019 16:07

Seb je serais curieux quand même de savoir si tu n'as effectivement jamais eu de bouteille oxydée chez huet ?
Tu parles bien de vins secs ?

Après tout est question d'interprétation mais je suis assez sensible aux notes de noix. Peut-être que je range facilement dans la catégorie "oxydée" dès que je commence à sentir ces notes là, et dans ce cas il faut que j'arrête les vieux vins blancs (pour autant il y avait un 2010 très bon sans note de noix et sans couleur orangée). Tes bouteilles de 96 sont-elles de ce genre là ou pas ?

Greg je suis assez d'accord avec toi concernant la "légende urbaine" de la température de cave.




Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion