Webovino
Le forum qui a du nez
Pas que pour la 3e mi-temps !
Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Camin Larredya

Messagepar ArnaudV » 29 juin 2016 09:33

La Chapelle-de-Rousse,
64110 Jurançon
Tél : 05 59 21 74 42
Fax : 05 59 21 76 72
contact@caminlarredya.fr
Site : http://www.caminlarredya.fr
Nom du propriétaire : Jean-Marc Grussaute



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Camin Larredya

Messagepar ArnaudV » 29 juin 2016 09:40

Camin Larredya - La Virada - 2011
1/3 Gros Manseng, 1/3 Petit Manseng, 1/3 Petit Courbu
14%


Robe dorée.
Nez complexe sur les fruits à chair blanche et les épices et annonçant une certaine richesse.
La bouche est à la fois riche et tendue mais ça reste néanmoins sec. La longueur est belle.
C'est vraiment très très bon.
Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire de bons blancs dans le Sud ?

17/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 29 juin 2016 11:35

ArnaudV a écrit :Camin Larredya - La Virada - 2011

C'est vraiment très très bon.
Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire de bons blancs dans le Sud ?


Personne. Si? :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1935
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Camin Larredya

Messagepar EricC » 29 juin 2016 12:45

Pas moi en tout cas :)
C'est cool si la Virada 11 se boit déjà si bien, ça me donne envie d'en ouvrir une du coup !



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 29 juin 2016 14:58

Je rebondis.

Perso, mis à part les rouges hyper tanniques jeunes, je ne vois aucun blanc qui ne puisse se boire jeune avec un certain plaisir.

Au pire, il sera très tendu, boisé voire fermé mais pourra toujours apporter du plaisir. Alors qu'un gros tannat jeune...quoi que...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Camin Larredya

Messagepar ArnaudV » 29 juin 2016 18:11

La perception des tanins est très personnelle. Je connais des gens qui apprécient les vins astringents avec les tanins rugueux (sisi) et d'autres qui à l'inverse hurlent dès qu'ils ressentent un début d'astringence qui parfois n'est même pas évident ...



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4500
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Camin Larredya

Messagepar Greg v » 07 juil. 2016 09:19

ArnaudV a écrit :Camin Larredya - La Virada - 2011
1/3 Gros Manseng, 1/3 Petit Manseng, 1/3 Petit Courbu
14%


Robe dorée.
Nez complexe sur les fruits à chair blanche et les épices et annonçant une certaine richesse.
La bouche est à la fois riche et tendue mais ça reste néanmoins sec. La longueur est belle.
C'est vraiment très très bon.
Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire de bons blancs dans le Sud ?

17/20


Je viens de goûter à cette Virada 2011 que je trouve également très bonne et qui a perdu du monde à l'aveugle car c'est assez riche et puissant, sans partir nécessairement sur des notes ultra exotiques.

Au nez on a de la pêche, de l'abricot de façon subtile, mais surtout des fleurs blanches et un aspect pierreux

La bouche est volumineuse, avec une très belle matière, on ressent quelques notes exotiques mais c'est surtout les notes minérales pierreuses et une très belle amertume qui prennent le dessus et emportent le vin sur une longue et belle finale.

16,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4500
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Camin Larredya

Messagepar Greg v » 30 sept. 2016 18:24

Camin Larredya la part d'avant 2015 :

Joli nez frais, sur les agrumes, le tilleul, la pierre

Bouche grasse et vive, portéz essentiellement sur les agrumes (orange). C'est assez minéral. Intense en milieu de bouche et de longueur honnête.

Joli vin.

15,5/20



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1935
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Camin Larredya

Messagepar EricC » 02 févr. 2017 13:15

ArnaudV a écrit :Camin Larredya - La Virada - 2011
1/3 Gros Manseng, 1/3 Petit Manseng, 1/3 Petit Courbu
14%


Robe dorée.
Nez complexe sur les fruits à chair blanche et les épices et annonçant une certaine richesse.
La bouche est à la fois riche et tendue mais ça reste néanmoins sec. La longueur est belle.
C'est vraiment très très bon.
Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire de bons blancs dans le Sud ?

17/20



Virada 2011 ouverte avant-hier soir, et un constat qui n'a rien à voir, avec (je pense) un vin flingué chez moi. Pas de bouchon, juste une sensation d'oxydation, un côté miellé un peu fatigué. C'est un peu moins pire 2 jours plus tard, mais j'espère que ce n'est pas son état normal.
J'en ai une autre, je l'ouvrirai rapidement pour lever les doutes ...



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Camin Larredya

Messagepar ArnaudV » 02 févr. 2017 13:25

Pour moi c'est forcément une bouteille flinguée. Le vin m'a laissé tellement une bonne impression qu'il ne laissait aucun doute sur sa qualité.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 05 mai 2018 13:32

Dégustation mai 2018 de la gamme, la " cuvée des copains" Costat Darrer en moins, mais le vin de macération en plus...

Les deux secs, 2016 je crois, sont comme à leur habitude. "Non" aromatiques comme certaines cuvées du secteur (entrées de gamme Cauhapé). Vins de saveurs, de garde, puissants, profonds et patati, je passerai dessus; on connait leur régularité et qualité.

L'IRANJA: Vin de Macération à base de raisins passerillés, 25g de sucre, alcool...haut. 2015
500 bouteilles, autour des 40€

SUPERBE EQUILIBRE, PUISSANCE, LONGUEUR. Aromatique qui attaque au nez sur un léger oxydatif avec un pe de fruit en arrière plan, en bouche l'orange confite prend le relais avec une combinaison aromatique générale charmante, voire envoutante pour les sommeliers lyriques.

L'attaque en bouche se montre puissante avec une sensation d'alcool presque fort mais qui s'estompte immédiatement et qui d'ailleurs n'est pas dérangeante. Puis du milieu à la finale, le vin est salivant, tannique, soyeux, dynamique.

Vraiment une très grande réussite, avec un charme et une complexité bluffants!


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4500
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Camin Larredya

Messagepar Greg v » 08 mai 2018 20:02

Toujours une grosse impression avec une Virada 2011 en pleine forme : intense, assez puissante, minérale, sur de beaux amers. Un vin énergique qui ne tombe pas dans le côté trop démonstratif d’autres jurançons.

Il pourra vieillir encore

Très bon



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 28 août 2018 22:10

Il semblerait que le guide vert RVF 2019, certainement sous l'autorité sud-ouestiste de Pierre Citerne, ait mis la note de 20/20 à la cuvée de macération passerillée L'IRANJA 2015

Je ne suis pas choquée et cela ravive en moi le regret ne pas en avoir acheté.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 04 nov. 2018 21:08

Je reviens sur ce fameux Iranja 2015 noté 20/20 par la RVF.

Cette note a été mise par Romain Iltis, meilleur sommelier de France et collaborateur de la RVF, et non par Citerne.

Il apporte un droit de réponse dans la RVF de novembre 2018 suite aux interrogations d'un lecteur dans la rubrique "courrier des lecteurs".

Rien à dire, les réponses me paraissent totalement justes et pertinentes. Ce vin mérite une note entre 18 et 20 et si j'ai beaucoup de mal PAR PRINCIPE à mettre la note ultime, pour le coup, ce vin vaut plus 20 que 18.

A mon sens, le débat n'existe quasiment pas. Il existerait plutôt si la note avait été entre 15 et 16,5.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4500
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Camin Larredya

Messagepar Greg v » 22 janv. 2019 20:34

Camin Larredya Jurançon sec la part d'avant 2017 :

Floral, crayeux, droit, très minéral sur la caillou, salivant. Notes mentholées rafraîchissantes. Belle persistance sur le caillou. Un rapport qualité prix très bon ! 16/20

Camin Larredya Jurançon sec la Virada 2017 :

Très intense, minéral (pierreux). Le vin est fermé et très contenu. On sent un potentiel énorme. Très grosse longueur. 17/20

Camin Larredya moelleux Costa Darrèr 2017 :

Léger perlant pas dérangeant, qui titille les papilles. Notes d'abricot, de mangue. Frais, digeste, d'un volume moyen. Acidité parfaite. 16/20

Camin Larredya moelleux au Capceu 2017 :

Notes de mangue, de chocolat, fruits jaunes confits. Bouche très grasse, enrobante. Beau volume. Très belle acidité. Finale assez caillouteuse. Un délice absolu. 18/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 05 janv. 2020 15:33

Au Capcéu 2017

On a tt dit sur ce vin ou presque.

Bu pendant le nouvel an, j'ajoute qu'il est INDISPENSABLE de le garder longuement pu l'aérer en bouteille au moins 24h.

En tout cas, l'aérer et goûter au fur et à mesure sous peine d'être déçu à l'ouverture...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 13 févr. 2020 10:57

Dégustation février 2020 de la gamme 2018

Avertissement

Comme pour beaucoup de régions ou micro régions (pour ne pas généraliser), le millésime 2018 a poser son empreinte omnipotente.

Ce superbe domaine n'échappe pas à la règle et nous propose des vins riches, "résidueux", floraux plus que caillouteux, large plus que tendu.

Un peu comme les Chablis village 2015 qui peuvent prendre des accents Rhodaniens.

Les amateurs de vins consensuels, aromatiques, large d'épaule vont adorer. Ceux qui ont l'habitude de vins ciselés, traçants risquent une pointe de déception.

La qualité est là évidemment


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4500
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Camin Larredya

Messagepar Greg v » 13 févr. 2020 11:22

Je ne suis pas d'accord. J'expliquerai plus tard.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2843
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Camin Larredya

Messagepar sebovino » 13 févr. 2020 15:13

J'adore quand Greg n'est pas d'accord :)

J'ajoute que Jean-Marc est d'une honnêteté sans faille avec ses vins. Vinificateur (avec ses amis vignerons d'Abisto) du Clos Joliette sur quelques millésimes avec le même matériel que pour ses vins, il prétend que Joliette est tout simplement meilleur du fait de son terroir. Il pourrait ne pas le dire.

Quand il évoque son Iranja 2015 au sommet de ses Iranja, au dessus de 17 et des futurs millésimes en élevage, il pourrait dire le contraire. Il ne le fait pas.

J'aime beaucoup sa franchise de dégustateur qui va au delà de la simple défense de sa paroisse.

2018 à mon sens ne restera pas dans les mémoires des vignerons puristes.

Certains évitent la sur-maturité et la lourdeur mais mise à part exception parcellaire ici ou là, 2018 est riche, sudiste, atypique.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Vins du Sud-Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion