Webovino
Le forum qui a du nez
Allez, débouche du Rhône !
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5588
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 02 sept. 2021 10:53

Rayas 2001 :

Nez kaléidoscopique sur la fraise, fleur fanée, encens, épices, poivre noir

Bouche soyeuse et moelleuse, avec un milieu d'où jaillissent quelques notes de fusain et de fumée. S'étire confortablement assez longuement, avec élégance et équilibre.

Excellent, j'ai préféré cette bouteille à la précédente.

18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5588
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 10 avr. 2022 10:33

Pialade 2011 :

Robe claire et trouble

Nez magnifique, sur les fleurs fanées, fraise écrasée, agrumes, réglisse, suie
Bouche infusée, délicate, avec l'intensité aromatique perçue au nez. Finale graphite et belle amertume.

Très au dessus de 2012 pour moi.

17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5588
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 15 oct. 2022 11:04

Pialade 2009 :

Charmant nez de fleurs séchées, d'orange sanguine.
Bouche fine, légère, assez complexe sur des notes de pot-pourri. Par contre ça retombe vite, avec peu de longueur.

16/20



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3530
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Sebovino » 15 oct. 2022 15:57

Le "retombe vite" est un peu le propre de Pialade et ses jeunes vignes non?

De mémoire, je n'ai jamais eu l'expérience d'une longueur phénoménale.

Pialade= Finesse et puissance aromatique (?)



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5588
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 19 nov. 2022 22:42

Emmanuel Reynaud Parisy 2013 :

Nez écorce de pamplemousse, quinquina, encens, fumée, sarrasin

Bouche assez dense, fraîche, très amère et baroque. Belle finale pulpeuse.

Le réchauffement et l'ouverture le fait gagner en gourmandise.

Un OVNI.

16+/20




Retourner vers « Vins de la Vallée du Rhône »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion