Webovino
Le forum qui a du nez
Le nouveau monde près de chez soi
Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 555
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Emmane » 02 mars 2020 12:10

Salut seb ! Faut que tu lises les posts jusqu'au bout ! je vais me répéter donc, mais bon grace au copiercoller çà passe tranquille ; " je dis(ais) çà parce que j'ai souvent trouvé une similitude gustative entre cinsault (et notamment le fameux pradel) et le domaine des tours VDP vaucluse.

Allez bonne journée !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Greg v » 02 mars 2020 15:21

A mon sens la similitude entre Pradel et Domaine des Tours tient à la vinification car tous les vins de Terrasse d'Elise ont ce lien de parenté.



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 02 mars 2020 15:27

Effectivement Emmane, je viens de comprendre pourquoi tu cites Reynaud.

Au temps pour moi, à force de déguster les vins de Greg, mon cerveau fatigue. Le Mas Lou 2018 à 14° a dû impacter mon bon sens.



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 555
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Emmane » 03 mars 2020 10:10

Aucun souci seb !

Pour reprendre la parenté Pradel (cinsault)/Reynaud, je trouve effectivement comme greg une parenté entre les vins de reynaud, donc le vinificateur doit avoir un rôle dans cette histoire ; par contre pradel, qui est un cinsault, a beaucoup moins de parenté avec l'enclos, ou le pigeonnier ( si ce n'est que tous sont très bons !!) ; je concluerais en écrivant qu'à mon avis, la vinification reynaud donne un petit côté "cinsault"(j'insiste sur le "petit" côté, rien d'extravagant non plus) , mais avec quand même un côté chaleureux, et des notes d'orange sanguine souvent, que ne possède pas le cinsault habituellement ( à mon avis sur mes dégustations).

On s'éloigne du sujet initial parenté oeillade/cinsault désolé ..!



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Greg v » 03 mars 2020 10:50

Je trouve qu'Enclos a un lien de parenté avec Pradel et Reynaud.



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 23 juin 2020 22:46

Ribeyrenc 2018

Fruits confits, fraise, épices, poivre, qlq notes d'amertume noble.
Intense mais peut mieux faire!!

Bouche souple, fraîche, élancée aux Fruité bien mûr.

Au top d'ici un à 2 ans



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 25 juin 2020 20:09

Le lendemain, ce vin a magnifiquement évolué sur une matière plus charnue (très relatif concernant cette cuvée...) et une aromatique intense.

Superbe 2018.



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 10 juil. 2020 07:56

L'oeillade 2018
12%

Si le Ribeyrenc 2018 a besoin d'aération pour gagner en intensité,

L'oeillade a besoin d'air pour être bon.

A l'ouverture, il est austère si sur des tanins piquants et un fruit des mauvais jours.

Préparé 24h en bouteille plus ou moins fermée, il devient élégant et intense sur une cerise fraîche et quelques petits amers fruités.

Souple, intense, frais, cistercien ascendant gourmand.



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 26 sept. 2020 23:12

Dégustation 25-26 septembre 2020

Oeillade 2018

Je persiste et je signe.
Ce vin a besoin d'un épaulage et de 24h d'aération.

Malgré ses petites épaules d'apparence, il a beaucoup de fraîcheur à donner. Sans aération, il apparaît rustique, légèrement dissocié sur la cerise.

Le lendemain, il retrouve une articulation fluide et fraîche autour des agrumes et de la cerise.

Très joli vin particulièrement léger et fruité tout en intensité.



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 22 nov. 2020 18:07

Laouzil 2017

Une belle cuvée très représentative de son environnement.

Un petit prix, digeste, une aromatique séduisante sur un fruité fumé, une trame légèrement rustique. Un vin qui ne doit pas être bu trop frais pour profiter de son expression.

Le vin de viande rouge. Immédiatement efficace.

Il n'a rien à cacher donc à 16-17° il sera très appréciable !



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 26 juil. 2021 22:04

Ribeyrenc 2014 (ancienne étiquette)

Conservée de façon peu rassurante, cette bouteille aura bluffé l'ensemble des convives.

Droit dans ses bottes malgré les 7 ans de garde, le jus est intense, délié, porté par une absence de tanins et une grande fraîcheur.

Nez sur l'olive et les agrumes, fruits rouges.

En grande forme.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5468
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Greg v » 17 août 2021 19:51

Thierry Navarre Lignières 2020 :

Fruits blancs, fleurs blanches. Joli gras en bouche, aromatique et frais. 15,5/20

Thierry Navarre Terret 2020 :

Poire, Jasmin, Céréales. Bouche assez grasse, avec une trame fine et élancée. Vin délicatement floral. 15,5+/20

Thierry Navarre vin d'oeillade 2020 :

Fruits rouges, réglisse. Vin simple, mais friand, frais et dynamique. 15,5/20

Thierry Navarre Laouzil 2019 :

Nez sur le cuir, la garrigue, épices, fruits divers
Bouche fondue et complexe, avec une belle finale poudrée. :good: 16+/20

Thierry Navarre Ribeyrenc 2020 :

Le nez présentait un fruit cuit un peu anormal. Thierry Navarre confirme qu'il est dans une mauvaise phase et qu'il devrait se mettre en place sur le registre habituel des agrumes. La bouche était néanmoins ciselée et prometteuse. NN

Thierry Navarre Olivier 2019 :

Zan, agrumes. Bouche droite, assez tendue, avec une trame minérale. A attendre sereinement. 16/20



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 25 déc. 2021 12:14

Ribeyrenc 2019

Ouvert et dégusté dans la foulée.

2 réflexions :

• vin décevant pour ceux qui connaissent cette cuvée.

L'aromatique est fermée, sans note d'agrumes et intensité qu'on lui connaît. Il manque par ailleurs de ce côté hyper délié et tonique.

• vin qu'apprecieront sans nul doute ceux qui le rencontrent pour la première fois.

La structure est fraîche, souple, presque ronde avec une légère acidité qui allonge le vin. Pas de tanins et une aromatique fruits rouges agréable.

Bref à attendre 1 an facile pour espérer retrouver notre bon vieux Ribeyrenc...



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3451
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Thierry Navarre

Messagepar Sebovino » 02 mai 2022 23:10

Laouzil 2020

Certains millésimes donnent au Laouzil une empreinte carbonnée issue des schistes, une aromatique fumée avec des tanins présents.

Ce 2020, millésime frais offre une toute autre définition que j'adore.

Un mélange de fruits noirs et de pomelos, un fruit délié, ouvert et des saveurs qui s'entremêlent harmonieusement.

Aromatique, gourmand, frais, digeste. Superbe Laouzil titrant 12,5%




Retourner vers « Vins du Languedoc »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion