Webovino
Le forum qui a du nez
Vins démonstratifs
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 31 juil. 2019 22:05

http://www.lagiuva.com/home.php

info@lagiuva.com



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 31 juil. 2019 22:46

De passage à Vérone la famille V s'arrête dans un restaurant qui nous fait de l'oeil, avec en quelque sorte des tapas à l'italienne, une belle verrerie et une belle carte des vins.

Les références françaises étant excellentes, on prend au hasard un Valpolicella bouché à la cire qui a une bonne tête.

C'est un Giuva Il Valpo 2018 :

Il se présente sur des notes à la Reynaud : fraise, fraise des bois, cassis, agrumes

La bouche est fraîche, fluide, presque tendue. On retrouve les notes de fruits rouges, accompagnées de poivre noir, une pointe réglissée. LA buvabilité est au dessus de la moyenne. 16/20

A 24 euros sur table ce vin ne doit pas être très cher au domaine.

Qu'à cela ne tienne, on met le nom du domaine sur Waze et on y va illico.
Waze nous emmène à 20 minutes au nord de Vérone, dans des collines qui grimpent relativement haut et au bout d'un chemin nous arrivons à une grille fermant une très belle propriété.
Nous sonnons et arrive un sexagénaire assez classe qui nous demande qui nous sommes. Après hésitation il nous ouvre et nous propose d'aller nous mettre à table avec d'autres convives qui goûtent ses vins.

Ceux qui nous accompagnent sont des représentants d'une chaîne de cavistes en Italie, filiale de Intimissi, etc ... Ils sont amoureux du domaine Giuva mais ne parviennent pas à convaincre le maître des lieux de leur fournir de ses vins. Petit à petit nous découvrons que nous sommes en fait reçus chez un vigneron qui commence à être très prisé des connaisseurs italiens et que celui-ci cherche la discrétion pour vendre principalement par le bouche à oreille.

Nous découvrons également que ce vigneron est un homme célèbre, puisqu'il s'agit de [=https://it.wikipedia.org/wiki/Alberto_Malesani]Alberto Malesani[/url] qui est un ancien joueur de foot international, qui a eu une longue carrière d'entraîneur (dont à Verone, Parme, Udine) avec des fortunes diverses.
Lors d'un déplacement à Bordeaux en 1999 pour un match de coupe d'Europe, il tombe amoureux des vins de la région et se met en tête d'être un jour vigneron.
C'est ainsi qu'il crée la Giuva, qui est la contraction des deux prénoms de ses filles qui travaillent à ses côtés : Giulia et Valentina.

Le domaine est en bio, situé à 350 mètres d'altitude sur un terroir très calcaire. Les sols sont travaillés et enherbés et taillés en guyot. L'exposition est totalement atypique puisqu'elle est au nord et ouest. Toutes les conditions sont ainsi réunies pour produire des vins frais, ce qui est bien le cas à la dégustation.

Nous regoûtons donc un "Il Valpo" 2018 qui est l'entrée de gamme du domaine, sans passage sous bois, avec les raisins les plus frais. Servi très chaud car la bouteille est restée au soleil, elle a un autre aspect : chocolaté, mais une fraîcheur évidente en bouche, grâce à l'acidité. La matière est gracile et délicate.

Puis nous goûtons Il Rientro 2017 : des raisins sélectionnés, séchés 30 jours en caisse, qui après fermentation malolactique sont remélangés avec le Valpolicella classique, puis élevés 12 mois en fûts.

Si le nez est atypique, avec des notes qui dans notre inconscient rappellent le liège, la bouche est folle ! Nette, énergique, dynamique, tendue, avec une très longue finale très saline.
On se demande comment du raisin séché peut entrer dans la composition de ce vin si droit et sec.
17/20 !

Nous goûtons ensuite l'Amarone 2016. Le profil est ultra soyeux, gras, fin, en dentelle, avec des notes de fruits rouges et de chocolat, sans tomber dans la sucrosité. C'est encore un profil assez droit, qui finit minéral.
17/20

Vient ensuite une amarone pas encore commercialisée, élevée 3 ans. La texture est incroyable, d'une distinction suprême, très droite, ciselée, avec une interminable finale crayeuse. On va attendre de voir quel est le nom de cette cuvée ... et son prix. Ce sera un grand vin
18/20

Enfin un Recioto : nez très élégant sur la framboise, la groseille.
La bouche est très douce, avec un sucre bien balancé par l'acidité. Ce n'est pas mon style de vin, mais il devrait faire fureur parmi les amateurs du genre.
16,5/20


Bref, un domaine à suivre de TRES PRES



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 524
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Emmane » 01 août 2019 09:08

Merci pour ce très beau compte-rendu !! Marrant j'étais à Vérone aussi début juillet, mais j'ai pas dégusté !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 03 août 2019 22:14

J'ai décidé de sacrifier une bouteille de Il Rientro 2017 de la Giuva, pour l'apprécier avec plus d'attention.


Le nez tout d'abord n'a rien rappelant le liège comme dit plus haut. C'est très charmeur, porté sur la framboise, le tabac blond, le chocolat, pointe d'épices

Quant à la bouche je pense à une grosse influence du verre. Au domaine, dans des Zalto la bouche était presque tendue, très droite. Ici dans des verres plus grossiers mais corrects tout de même, c'est svelte, très élégant, mais enrobé par du gras, des notes rôties. L'élevage est sensible, mais très élégant, intégré. On ressent ces notes de tabac blond, le chocolat aussi, mais cela provient plus certainement du séchage du raisin. En grumant bien, la finale est saline comme je le ressentais au domaine, bien minérale.

Au final c'est complexe, élégant, encore assez boisé mais sans être too much non plus. Je crois qu'on à là un vin qui plaira autant au non amateur par son côté charmeur, qu'à l'amateur s'il le boit relativement frais et dans des verres fins.

L'optimum devrait être atteint dans 3, 4 ans quand l'élevage sera légèrement estompé.

Côté style, on retrouve une influence bordelaise et rhône nord.

C'est très très bon. 16,5+/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 31 août 2019 11:07

Giuva Il Valpo 2018



On teste de nouveau ce beau vin sur des pâtes à la carbonara (vraie recette avec des Bucatini Giuseppe Cocco :cdc: ). Rien à dire, c'est top pour ce genre de cuisine simple et gourmande !

Nez sur la fraise écrasée, le cassis, poivre noir

Bouche : très fluide et déliée, alliant fruit, poivre noir assez marqué, un peu de rafle, est beaucoup de fraîcheur/acidité.

Ca passe tout seul, c'est élégant et frais. Un bon canon d'amateurs (acidité)

16/20



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3300
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Sebovino » 08 sept. 2019 22:46

Giuva Il Valpo 2018

Tanins patinés.
Matière soyeuse avec ce qu'il faut de corps.
Ça glisse dans accrocs.
Belle fraîcheur d'ensemble qui l'éloigne des Rhône fatigant.
Aromatique fruitée type mûre, fraise, framboise. Des épices. Tout cela se mélange sans qu'un arôme soit véritablement lisible.

C'est très agréable, sérieux, séducteur.

Belle découverte !



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 08 févr. 2020 16:00

J'ai publié un petit article blog sur ce domaine : ICI



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 17 mai 2020 22:48

La Giuva Valpo 2019 :

Grenadine, groseille, poivre, agrumes
Bouche fruitée et fraîche. Ensemble d'une netteté absolue. C'est peu infusé, traversé d'une belle acidité. On peut boire ça pour se désaltérer, et pourtant, malgré la fluidité il y a du vin. Une sorte de blanc au goût et à la couleur d'un rouge ... J'adore. 16/20


La Giuva Rientro 2018 :

Cassis, fraise, épices, chocolat, cailloux frottés
Bouche souple et très intense. L'élevage un peu chocolaté/épice est léger et intégré. On perçoit des notes de moka. Le tout est très frais, traçant, avec une finale saline. Excellent ! 17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 26 mai 2020 22:21

Le site internet a fait peau neuve et est très sympa ... et informatif :

https://www.lagiuva.com/en/



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 20 juil. 2020 22:20

Giuva Valpo 2019 :

Nez frais, de fraise, grenadine, lys, poivre noir

Bouche souple, sans aspérité, d'un équilibre évident. Tout est parfaitement net, fruité et désaltérant. Finale qui appelle une autre gorgée

Très très bon 16+/20

Note plaisir/buvabilité 18/20



Avatar de l’utilisateur
Sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3300
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Sebovino » 17 août 2020 08:08

Valpo 2019

Dégustation août 2020

Robe très claire et jeune.
Aromatique plus fruits rouges qu'agrumes, plus florale que reglissé.

Il me fait penser à l'oeillade de Navarre.

A l'aération et SURTOUT au réchauffement, le vin gagne en volume, perd en "dureté" mais reste très fin et aromatique.

Complexe, fin, matière caressante.
Un très joli vin.

Bu en compagnie de la cuvée π 2009 de Foillard, les deux vins ont beaucoup de points communs de par leur architecture élégante et leur séduction aromatique.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 11 avr. 2021 16:43

La Giuva Amarone Aristide 2016 :


Nez sur la marmelade de fruits noirs, les épices

La bouche est sur cette aromatique de porto, mais c'est sec, net. Grosse largeur, amplitude. Finesse de texture. Belle longueur sur une finale légèrement crayeuse.

A boire dans 10 ans.

16,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 5084
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: La Giuva - Valpolicella

Messagepar Greg v » 02 mai 2021 22:15

La Giuva Valpo 2020 :

Nez sur les petits fruits rouges, bien floral, frais, fin

Bouche : fraîche, déliée, digeste. Un vin pur et net, sur les notes de fruits rouges et de fleurs perçus au nez. Ce millésime fait penser à un joli beaujolais. Finale étonnante, car minérale, crayeuse, un peu réglissée.

Un vin qui se torche vite, moins gourmand que les millésimes précédents, par contre encore plus net et digeste, avec un finale aux jolis tanins crayeux.

16-/20




Retourner vers « Vins d'Italie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion