Webovino
Le forum qui a du nez
Allez, débouche du Rhône !
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 18 févr. 2017 19:22

Fonsalette 2000 :

Carafé 45 minutes

Nez sur un pot pourri de fleurs séchées, myrtilles, prune, fraise, sanguin, fumé, fusain. Très beau nez complexe !
Bouche déliée, en dentelle, assez mûre et équilibrée, avec une légère acidité. Pas un gros volume. Jolie finale, sur une charmante note fumée. Longueur honorable.

Un fond de bouteille bu le lendemain s'est un peu effondré.

17+/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2893
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar sebovino » 02 avr. 2017 13:52

Côtes du Rhône - La Pialade 2011

13,5%

A l'ouverture, l'intensité aromatique est puissante, incisive sur les agrumes et les fruits rouges acidulés. Classique nez Reynaud. La bouche est savoureuse, légère et amère.

A J+1, l'ensemble est patiné. Le vin est moins démonstratif mais toujours au dessus de la moyenne niveau amertumo- pamplemousse et intensité aromatique. Toucher de bouche vif et délicat, sans tanins.


A aérer 1à 2 heures en bouteille en ayant épaulé au préalable pour ressentir le côté floral et puissant de ce vin. J+1 est trop. Amha.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 02 avr. 2017 19:22

Pialade 2011 :

Nez de Reynaud : sanguin, viande séchée, agrumes (pamplemousse), fumée, fraise, poivre noir de Kampot (c'est précis àa hein !)

Bouche : fine, fraîche, déliée, portée par de beaux amers, moins intenses que sur Domaine et Château des Tours

Un très très joli vin : 16,5+/20



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1329
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar ArnaudV » 10 oct. 2017 22:01

Fonsalette 2001

Carafé pendant une voire deux heures et bu sur une échine de porc de bigore de 10H (cuit sur plaque induction ;)).
Ce vin n'a pas été dégusté de manière analytique mais bu à table pour le plaisir. Mes sensation sans prise de note (et sans grande concentration).

Nez fin et épanoui, mais quand même évolué, sur des arôme de pruneaux, de fruits compotés.
La bouche reste très fraîche on est à des années lumières des châteaux des Tours point de vu alcool. Le toucher de bouche est veloutée, les tanins enrobés, la matière s'étire dans la longueur et ce vin accompagne merveilleusement cette échine de porc qui est un plat assez puissant. J'ai eu peur au démarrage que l'accord ne soit pas idéal, j'avais préparé un Pibarnon 2004 en backup mais pas eu besoin de le sortir.

17/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2893
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar sebovino » 10 oct. 2017 22:33

ArnaudV a écrit :Fonsalette 2001

Ce vin n'a pas été dégusté de manière analytique mais bu à table pour le plaisir. Mes sensation sans prise de note (et sans grande concentration).


Sans déconner, t'as osé!!!! :shock: :shock: :shock: :o :mrgreen:
Je comprends mieux pourquoi ce CR est vraiment et totalement à ce point indigne d'un bon critique webovinien!

j'avais préparé un Pibarnon 2004 en backup mais pas eu besoin de le sortir.

17/20


Tu voulais dire que tu avais préparé un pti lardon au ketchup?

Ceci dit, je serais bien passé déguster ce Fonsalette avec vous!!


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 11 oct. 2017 00:10

As tu bu récemment un domaine des Tours 2001 pour comparer sa teneur en alcool avec ce Fonsalette 2001 ? Parce qu’un Rhone jeune c’est forcément plus alcooleux



mrim
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 165
Enregistré le : 19 juil. 2017 14:04

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar mrim » 11 oct. 2017 17:07

C'est vrai qu'il était bien bon ce Fonsalette, tout en velours et en délicatesse. Je serais même un peu plus généreux sur la notation, il faut dire que c'est le type de vin qui sied tout à fait à mon palais.
Je lui ai trouvé un petit air de ressemblance avec Montcalmès 2009 déjà dégusté avec Arnaud, avec un supplément d'âme et de délicatesse en plus.

Par contre quand je vois la côte sur Idealwine :shock:



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 03 mars 2018 23:12

Fonsalette 2005 :

Très beau nez complexe, sur la fraise écrasée, les épices, le mousseron, les fleurs séchées

Bouche soyeuse, fraîche, déliée, à un stade d'évolution parfait. Belle longueur. Petite sucrosité pas désagréable. Un régal

18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 07 mars 2018 10:58

Pialade 2010 :

Nez qui ressemble à un château des Tours, très agrumes, fraise, cassis, fumée

Bouche tendue, sur de beaux amers, avec de la sucrosité en arrière plan. Beau toucher. Bel équilibre. De la complexité. Pas mal de longueur.

17/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 09 déc. 2018 12:38

Rayas 2001 :

Nez fumé, graphite, fleurs séchées, des fruits rouges un peu compotés

Bouche très fondue, assez soyeuse, de bon équilibre. Jolie complexité. Ca me semble à point et je ne sais pas si ça gagnera à être attendu. finale un peu fusain et fumée, pas très longue.

Un peu dominé par du foie gras, mais très bon sur du pigeon.

Dans l'absolu c'est un excellent vin, mais on dira que par rapport à certains Fonsalette ou Pignan déjà bus je ne l'ai pas trouvé supérieur.

17/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2893
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar sebovino » 09 déc. 2018 12:48

Ne penses-tu pas qu'avec 24h d'aération en bouteille épaulée le vin aurait gagné en expressivité et longueur?


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 09 déc. 2018 13:44

Non je ne pense pas



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 31 mars 2019 21:59

Pialade 2012 :

Nez complexe, fondu, sur la prune, la fraise, l'orange, pamplemousse, tabac blond. Légère pointe de cuir sur le fond de la bouteille

Bouche également fondue et complexe, sans sensation tannique. Belle fraîcheur et bon équilibre.

Excellent. Je ne pense pas que ça gagne à être attendu

17/20

Bu en parallèle d'un Sempre Cuntentu qui me fait penser à un vin de la galaxie Reynaud et qui ne fut pas du tout ridicule.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2893
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar sebovino » 02 avr. 2019 12:44

Pialade 2012

Ensemble beaucoup plus fin que la galaxie des Châteaux et Domaine des Tours. La matière déliée, assez dynamique, peu chaleureuse ni opulente offre un vin idéal pour "comprendre" les vins de Reynaud. Très amers, légèrement sucrés ou chaleureux pour certains.

L'aromatique reste essentiellement sur le agrumes, les fruits rouges et le poivre.
Le premier nez est assez sanguin, voir fumé. J'aime beaucoup.
Tanins fins, acidité et amertume totalement contenues, alcool discret.

Excellent.

NB: je ne vois AUCUN lien de parenté (si ce n'est la buvabilité liée aux tanins quasi absents) avec le vin Corse bu en parallèle: Domaine Giacometti - Sempre Cuntentu - 2017 - 100% sciaccarellu


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 22 sept. 2019 10:55

Encore un Rayas 2001, cette fois-ci bu à l'aveugle.

Les notes de fleurs séchées, de fumée et un côté très salin me font partir sur Hermitage. En tout cas d'emblée c'est un vin qui fait "wahooouuuu"

Nez complexe et fin, sur les fruits rouges, fleurs séchées, craie, fumée

Bouche : très délicate, fondue, complexe, avec un équilibre de haut vol. C'est peu puissant, mais présent. Longueur importante laissant une impression de salinité, en plus de la fumée et du fusain.

Excellent +

18/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 01 déc. 2019 21:14

Pignan 2006 :

A l'ouverture le vin est expressif, rond, assez puissant.

Comme le conseille Reynaud il est ouvert 24 heures, juste débouché

Effectivement, après cette préparation le pignan est transfiguré, plus fin, en dentelle, avec un bel équilibré, des notes de fraise, d'orange, de poivre noir, de fumée.

Je n'ai pas vraiment pris de notes, mais ça vaut bien 17,5/20 pour lui même et 18/20 en accord avec de la poitrine de veau confite.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1950
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar EricC » 03 déc. 2019 22:26

Effectivement c'est très bon mais le style Reynaud reste reconnaissable dans la demi-seconde, et sans avoir de raison valable je trouve ça un peu dommage.
Dans mon référentiel c'est vraiment l'orange sanguine qui domine, mais je comprends tout à fait le pot-pourri évoqué par Arnaud et effectivement c'est un mix entre les agrumes et le côté hyper floral, dont je persiste à penser que le résultat ne plaira pas forcément au plus grand nombre (contrairement aux Arpents 2011 du MSL qui lui faisaient face, plus consensuels).



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4579
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar Greg v » 21 mars 2020 09:38

Pialade 2014 :


Très étonné par le liquide qui a totalement la robe d'un parisy : translucide, avec des reflets bruns orangés.

Au nez c'est très peaux d'agrumes, poivre noir, un peu fruits rouges

Bouche : jolie matière, grosse tension, très agrume, beaucoup d'amertume.

Bon mais un peu déçu. C'est un Parisy, mais pas meilleur qu'un Parisy. J'aurais bien aimé un supplément de gras ou de sucre pour plus de gourmandise. Par contre, contrairement à d'habitude sur Pialade, je la verrais bien vieillir un peu vu l'acidité.

15,5/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2893
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château Rayas - E. Reynaud -Châteauneuf du Pape

Messagepar sebovino » 21 mars 2020 14:13

C'est sûr que Pialade peut avoir ce côté strict et amer.

N'aurait-il pas fallu l'aérer 24-48h ?

Sur le Pigeonnier 2013 des Terrasses d'Elise ouvert hier soir, 2 verres ont été testés, le reste est parti en confinage/aération 24h pour ce soir.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Vins de la Vallée du Rhône »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion