Webovino
Le forum qui a du nez
Tous les chenins mènent au cabernet franc
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 23 nov. 2015 12:12

Domaine Huet

Image


Le domaine et ses hommes:

1928: Création du domaine Victor Huet et son fils Gaston
Début 1970: Jean-Noël Pinguet, marié fille Huet, intègre le domaine et commence par 5 années en tant qu'ouvrier agricole afin d'apprendre le métier.
1990: Jean-Noël Pinguet fait passer le domaine en Biodynamie
2002: Décès de Gaston Huet à l'âge de 92 ans
2003: Reprise partielle ( une partie du stock est gardée par la damille Pinguet) du domaine par l'américain Anthony Hwang. Ce dernier, investisseur américain, n'en est pas moins grand amateur de vin et entend faire perdurer la qualité mondialement reconnue d'Huet. Sa fille Sarah dirige actuellement le domaine.
2003: Création de la Sarl Gaston Huet, gérée par J-N Pinguet, société qui détient et commercialise les vieux millésimes de 1921 à 1975 et le restant des stocks de 1989.
2012: Départ de Jean-Noël Pinguet aprés 40 millésimes. Benjamin Joliveau et Jean-Bernard Berthomé deviennent les garants à la vigne comme au chai de l'exigence de qualité de ce domaine historique d'exception de Vouvray.

Sur le site cookissime, vous trouverez une belle et très intéressante interview de Pinguet

Vignoble et vins:

Le domaine compte 30 hectares de vignes sur 3 parcelles distinctes
100% chenin, ch'nin pour les locaux.

Le Haut-Lieu: 9 hectares - argile brune profonde
Les vins sont souvent très agréables à boire dans les 5 premières années. Il n'a pas vocation à être de longue garde, bien que les cuvées de moelleux, parfois sec et demi-sec, sur des millésimes favorables infirment cette régle.
Ils offrent un fruité, une fraîcheur, une séduction plus immédiat que les deux autres parcelles qui ont besoin de temps pour s'affirmer. Voilà pourquoi cette cuvée peut obtenir de meilleures notes dans sa jeunesse.
Le Mont: 8 hectares - cailloux et argiles vertes très profondes
Les vins issus de cette parcelle sont souvent plus fins, tendus, ciselés, profonds. Fruité et minéral, Le Mont peut vieillir avec grâce et complexité durant plusieurs décennies. Le 1996 sec, 20 ans après sa naissance est d'une vitalité sans failles. Je vous laisse imaginer la capacité qu'ont les moelleux à traverser le temps sans molesse.

Clos de Bourg: 6 hectares - argilo calcaire peu épai sur tuffeau
Proche du Mont par ses équilibres, il n'en demeure pas moins souvent plus dense, costaud, épais tout en conservant lui aussi beaucoup de minéralité et de fruit. Moins élancé, plus puissant, le Clos du Bourg est un grand vin de garde lui aussi.

Ces 3 parcelles de chenin se déclinent en 4 expressions:

Vins effervescents
- Vouvray Pétillant et Pétillant Réserve ( un pétillant a moins de pression qu'une MT )
- Vouvray Méthode Traditionnelle ( 2 fois plus de pression, de bars qu'un pétillant)

Vins secs
Les 3 parcelles sont proposées chaque année et répondent à une demande du marché très forte.
Toujours pourvues de sucres résiduels, 5-6g/l, les vins sont très équilibrés par une acidité allant de 4 à 5 g/l. Les bouches restent fines, élégantes, plus verticales qu'horizontales.

Vins demi-secs
Les 3 parcelles sont proposées dans la mesure du possible en fonction des aléas du climat.
Les vins contiennent grosso modo 20g de sucre/l pour 4-5g d'acidité/l.

Vin Moelleux
Les 3 parcelles sont également proposées quand la nature le permet. Il n'y a pas eu de production en 2014 par ex.
- Moelleux (souvent autour de 50g de sucre/litre et entre 4 et 6g d'acidité/l)
- Moelleux 1ère trie (entre 60 et 80 g de sucre/l. Même total d'acidité quecle moelleux générique)
- Cuvée Constance ( issue des jus les plus concentrés des 3 parcelles. Produite uniquement lors des millésimes d'exception, en faible quantité, elle offre jusqu'à 200g de sucre/l.)

Cette différence de concentration se traduit par des perceptions en bouche bien distintes. La dégustation des deux moelleux 2009 est un cas d'école. Le 1 ère Trie offrait une explosion aromatique et une texture plus grasse que le simple 2009, par ailleurs fort bon. Le 1 ère Trie 2008, était à l'image du millésime, moins charpenté, moin riche mais doté d'une énergie, d'une acidité traçante tout en finesse et élégance. Quant à la cuvée Constance, elle est superlative.


Tous les vins sont travaillés en Biodynamie.
Levures indigènes
Absence de marquage aromatique boisé, utilisation de cuves et vieux bois.
Les fermentations malolactiques ne sont pas faites sauf cas isolés. Les vins gardent une expression droite au ressenti plus minéral, acide, acidulé, droit, incisif. La malo apportant en général de la rondeur au vin.
Faible utilisation du soufre.

Les Cuvées:

- Vouvray Pétillant Brut
- Vouvray Méthode Traditionnelle Brut

- Le Haut-Lieu sec
- Le Mont sec
- Clos du Bourg sec

- Le Haut-Lieu demi sec
- Le Mont demi sec
- Clos du Bourg demi sec

- Le Haut-Lieu moelleux
- Le Mont moelleux
- Clos du Bourg moelleux

- Le Haut-Lieu moelleux 1ère trie
- Le Mont moelleux 1ère trie
- Clos du Bourg moelleux 1ère trie

- Cuvée Constance

D'autres cuvées sont produites sous le nom Echansonne, il s'agit de la partie négoce, achat de raisins.


Informations pratiques:


Un caveau de dégustation fonctionnel et moderne accueille les habitués et nouveaux clients. Un coup de fil est préférable afin de ne pas attendre ou déguster à la va-vite. Les salariés sont toujours prompts à échanger, mais leur temps est parfois compté. Des portes ouvertes qui se déroulent en mai permettent de découvrir et acheter de vieux millésimes.



Domaine HUET - SARL L'ECHANSONNE
11, rue de la Croix Buissé - 37210 Vouvray - France
Tél: +33(0)2 47 52 78 87
Fax: +33(0)2 47 52 66 74
Du lundi au samedi, 9h-12h / 14h-18h Fermé dimanche et jours fériés
http://www.domainehuet.com


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 16:12

Domaine Huet - Le Mont sec - 2007 - 16 euros domaine 

bu le 28/07/2011 

Robe : jaune or peu soutenu

Nez : Pêche-abricot-amande-fleurs blanches- "nez de champagne"(forte acidité ressentie) 

Bouche : Attaque incisive - trame tendue, presque tannique, sensation de cailloux. Y'avait il sur ce 2007 une forte acidité tartrique? - Très longue caudalie - bouche pleine d'énergie encore fermée, toute en saveurs. Un vin que je vois grand dans une décennie.

SUPERBE EXPRESSION VERTICALE DU CHENIN
16-18/20


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 16:46

Domaine Huet - en compagnie de Jean-Noël Pinguet

Dégustation le 23/12/2011

Vouvray pétillant 2007:


Bulles fines, nerveux, très élégant. Un vin avec ce qu'il faut de race et droiture.

Le Mont sec 1996: 

Nez tout en retenu dans un premier temps, délicat, très complexe, qui offrira à l'aération une sensation de profondeur et netteté. Grand nez.

Bouche profonde, avec cette trame finement acide, qui vous transporte du début à la fin sur des arômes d'une précision et d'une vitalité évidente. De l'avis de Noel Pinguet : "entre le 2005 et 2008 ". Encore de l'avenir, pas de panique, mais tellement bon en ce moment. 

GRAND VIN SEC

Le Mont demi-sec 2008: 

Equilibre superbe entre sucre et acidité. Arômes flatteurs, longueur et fraîcheur. Matière et finesse. Que dire de plus. On atteind ici la parfait compromis que peut nous offrir ce noble cépage. Un moelleux gourmand et une acidité rafraîchissante et digeste.

SPLENDIDE VIN D'HARMONIE

Le Mont Moelleux 2009 :
 

Un peu sur la réserve mais déjà très abordable, avec toujours cette petite acidité qui vous titille la langue et le sucre caressant votre palais. Un vin équilibré, sans creux ni mollesse qui méritera d'être attendu pour appréhender sa palette aromatique un peu fermée.

Le Mont Moelleux 1ère trie 2009 : 

La différence d'intensité aromatique est flagrante. Le nez explose sur des notes mûres, d'agrumes, de miel.

La bouche est sucrée mais toujours avec cet équilibre, sans lourdeur. Le milieu de bouche est charnu, enveloppant tandis que la finale est d'une grande longueur. Tout est plus dans cette cuvée. Plus de fruit, plus mûr, plus long, plus dense.

GRAND MOELLEUX, EVIDENT.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 16:55

Domaine Huet - Clos du Bourg sec 2011

Dégustation Juillet 2013

Robe claire, celle d'un vin encore très jeune.

Nez très crayeux, floral, touche citronnée.

Bouche plus ample que tranchante encore un peu fermée à mon goût. L'amertume et l'acidité prennent le dessus sur un moelleux en marge. Longueur et persistance satisfaisantes.

Cette cuvée est souvent moins flatteuse en jeunesse que les autres cuvées. A attendre.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 17:01

Domaine Huet - Haut Lieu moelleux 2008

Dégustation Aout 2013

Sans aération.

Robe jaune claire sans évolution.

Nez intense, dense. Nous avons beaucoup de mal à identifier l'aromatique ( coing, pomme, citron confit... ) en raison de sa grande complexité. SUPERBE.

Bouche où l'on retrouve les arômes du nez. Gourmand/élégant.
Grand équilibre entre l'acidité et le sucre. La bouche est aérienne dotée d'une texture soyeuse et grasse.
On retrouve cette amertume des grands chenin de Loire. Moins riche et charnu que 2008 mais tellement élégant.

Superbe moelleux d'une belle buvabilité


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 17:09

Dégustation au domaine Avril 2014

Huet sec millésime 2012:

Haut-lieu est le plus ouvert des trois.
Le Mont austère en l'état, fermé avec des saveurs amers, de la minéralite et une belle acidité.
Le Bourg, similaire au Le Mont avec un supplément de puissance.

Des 2012 qui doivent se mettent en place, dotés d'une belle acidité et d'un toucher de bouche agréable. J'ai très bon espoir.

Huet sec Millésime 2013:

3 points d'acidité et de sucre en plus par rapport à 2012.

3 beaux vins dotés d'une belle matière, plus intense...Ça va être bon.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 17:11

Huet - Le Mont Moelleux 1 ère trie 1996

Dégustation Avril 2014

R: Jaune or aux reflets orangés. Brillante, très jolie.
N: belle intensité, expression aromatique complexe, riche et fraîche.

B: Superbe toucher soyeux, riche, teintée d'une fine acidité équilibrant admirablement le moelleux. Composants intégrés dans un ensemble fin doté d'une rétro intense , confite. Finale pure, minérale, subtile. Sensation tactile de longueur moyenne à la belle persistance néanmoins.

Difficile de ne pas aimer.
80€ lors des portes ouvertes.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 17:13

Huet - Vouvray Pétillant brut "réserve" 2002

Dégustation Août 2014

Jaune or avec une évolution évidente.

Nez expressif, complexe. Agréable.

Bouche au délicat confit, fraîche, belle matière charnue et tenue de bulle. Hélas, cette bouteille ( quid des autres? ) me semble touchée par une petite oxydation. Fin de bouche sur le cidre ( de qualité ). Agréable malgré cette imperfection....aurait pu faire un grand pétillant de Loire.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 25 nov. 2015 17:24

Dégustation domaine Mai 2015

Haut Lieu sec 2014

12,5°- Acidité totale 5,3g/l - SR 5g/l - Ph 3,13

Nez et bouche fraîche, avec une acidité mordante et des beaux arômes de fleurs et fruits blancs. Puissant, doté de beaux amers. J'aime bien ce haut lieu qui me semble plus tout que 2012 et 2013. Cette cuvée est délicieuse maintenant et ce pendant quelques années.

Le Mont sec 2014
13° - At 5,4g/l - SR 5,5g/l - Ph 3,08

Le mont demeure comme à son habitude plus traçant et puissant que le Haut Lieu. Minéral, amers, joli gras.

Clos du Bourg sec 1998
12° - At 4,8 - SR 6 - Ph 3,17

De très beaux arômes de champignons frais, de miel, de fruits confits ( abricot, orange). Fraîcheur, longueur, précision aromatique et un beau volume. J'aime beaucoup. 26€ au domaine actuellement.

Le Mont demi-sec 2005

13,5° - At 4,3 - SR 21 - Ph 3,27

Belle équilibre entre sucre et fraîcheur, rond, gras, facile, finale sur de jolis amers. Agréable

Clos du Bourg Moelleux 1 ère Trie 1995
12,5° - At 5,7 - SR 78 - Ph 3,25

le Nez évoque le citron confit. La bouche le confirme avec cette petite touche acidulée en fond qui soutient parfaitement de beaux arômes confits de fruits, une touche de miel. C'est d'un dynamisme et d'une longueur énormes, mais tout est en place et l'élégance est là. C'est vraiment un très beau moelleux!


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 18 janv. 2016 22:21

Domaine Huet - Le Mont sec 2011 :

Nez : fruits blancs, tilleul, notes pierreuses, miel

Bouche : grasse en entrée, avec des SR perceptibles, mais ça se rétrécit et s'allonge avec beaucoup de fraicheur et de tension, avec une finale assez longue sur les cailloux, le miel et la menthe.

Très joli vin.

15,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 18 janv. 2016 22:21

Huet Haut Lieu moelleux 2008 :

Joli nez net, sur la mangue, l'abricot, la pierre

Bouche à l'avenant où les SR disparaissent au profit d'une acidité laser qui en fait un vin léger, aérien, à boire comme du petit lait ! C'est très élégant.

Très bon !

16/20



Montrachet
Messages : 11
Enregistré le : 25 janv. 2016 20:24

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Montrachet » 05 févr. 2016 19:50

Bu hier un Clos du Bourg 2011 assez puissant, tranchant avec pas mal d'amertume. On y retrouve des notes de fruits blancs, de tilleul et de craie.
On sent que ça ne demande qu'à s'ouvrir, mais pour l'instant ce n'est pas en place.
Bien



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 30 oct. 2016 20:30

Greg v a écrit :Domaine Huet - Le Mont sec 2011 :

Nez : fruits blancs, tilleul, notes pierreuses, miel

Bouche : grasse en entrée, avec des SR perceptibles, mais ça se rétrécit et s'allonge avec beaucoup de fraicheur et de tension, avec une finale assez longue sur les cailloux, le miel et la menthe.

Très joli vin.

15,5/20



Bu un le Mont sec 2011 ce midi. Je confirme mes impressions sur l'aromatique, mais j'ai trouvé qu'il était assez puissant avec une finale un poil chaleureuse. C'est bien, mais pas top.

15-/20



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1271
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar ArnaudV » 30 oct. 2016 22:49

15- pour un vin de se calibre, du moins sur la papier, c'est quand même plutôt décevant.
Est-ce l'effet millésime ?



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 31 oct. 2016 00:19

Effectivement, on pourrait s'attendre à mieux. En réalité, je ne suis pas surpris.

Rappelle toi cette dégustation aveugle, ICI, où le Le Mont sec 2010 n'avait pas eu le retour positif que j'avais imaginé...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 31 oct. 2016 08:59

ArnaudV a écrit :15- pour un vin de se calibre, du moins sur la papier, c'est quand même plutôt décevant.
Est-ce l'effet millésime ?


Ta remarque vient de me faire comprendre que 2011 est censé être très bien en Loire. Ce n'est pas du tout mon ressenti sur les vins que j'ai pu boire jusqu'à présent (Huet, Chidaine, Blot et rocher des violettes) où, justement, l'équilibre ne m'a pas semblé optimum.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 31 oct. 2016 09:30

source le Point

En 2011, elle, la nature, a joué au paradoxe : été sec, trop même, et pluie abondante, trop même, en fin de parcours. La parole est à Pierre Gauthier, vigneron à Bourgueil : "À la première pluie, fin août, on a dit : c'est bien, mais elle arrive un peu tard. La seconde, on n'en avait pas besoin et à la troisième on a cru que la récolte nous filait entre les mains..." La bonne pluie, c'est celle de la mi-août qui redonne à la vigne un peu d'énergie pour permettre aux raisins de bien mûrir. En septembre, sur les sols les plus secs, les sables notamment, il est parfois trop tard : la plante s'est mise en position pause, on sauve l'essentiel, le cep lui-même, et tant pis pour les fruits... Et l'eau, quand elle arrive, ne fait que déclencher des foyers de pourriture. Noël Pinguet, au domaine Huet, à Vouvray : "On a trié pour faire du sec. On a eu 30 millimètres de pluie fin août et autant début septembre. On voyait la perspective de la pourriture arriver. À partir du 8 septembre, on a pris des bacs et on a trié. Dans l'un, on plaçait les raisins sains et mûrs ; dans l'autre, ce qui ne nous plaisait pas. Autrefois, on était rodés à trier pour faire des liquoreux, et maintenant on trie pour faire des secs, car c'est de plus en plus ce que veulent ceux qui aiment nos blancs."


source Idealwine
Mêmes constatation pour l'ensemble des appellations de blanc comme Sancerre, Vouvray, Montlouis et Muscadet. S'ils n'ont pas l'acidité des 2010, les blancs 2011 sont tendres et faciles d'accès


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 24 déc. 2016 11:33

Domaine Huet Le Haut Lieu moelleux 2008 :

Nez qui "jurançonne" ou "petitmansenguise", c'est selon, exotique (ananas, mangue), poire, abricot, puis en arrière plan des notes discrètes, gourmandes et confites de marron glacé ou chocolat. Très beau nez

Bouche très précise, avec une liqueur ou viscosité moyenne, à l'acidité laser qui offre un profil fuselé. C'est tellement tendu, qu'on en oublie le sucre. Finale nette, assez longue, qui claque.

17/20



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 1987
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar sebovino » 24 déc. 2016 13:47

Greg v a écrit :Domaine Huet Le Haut Lieu moelleux 2008 :

Nez qui "jurançonne" ou "petitmansenguise", c'est selon, exotique (ananas, mangue), poire, abricot, puis en arrière plan des notes discrètes, gourmandes et confites de marron glacé ou chocolat. Très beau nez


Tu es donc un clebs. Il a réellement cette intensité de l'ananas type Petit Manseng?


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Mèsé Tong

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3342
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Domaine Huet - Vouvray

Messagepar Greg v » 19 mai 2017 19:53

Huet Clos du Bourg 2004

Nez sur la craie mouillée, fruits blancs, chèvrefeuille, pointe d'évolution sur les épices et la cire

Bouche : tendre, avec une belle acidité. Bonne persistance sur de beaux amers.

16/20




Retourner vers « Vins de la Vallée de la Loire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion