Webovino
Le forum qui a du nez
C'est sakément intéressant!
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 09 juin 2016 20:32

Gautier Roussille, spécialiste du Saké, va sortir un livre qui devrait être la Bible du Saké ! En précommande chez Ulule.

NON ! Le saké n'est pas cet alcool fort servi dans des verres aux dessins suggestifs par de nombreux restaurants asiatiques.

Mal connu en France, il est souvent confondu avec le baijiu ou le meikueilu, alcools distillés chinois titrants plus de 40%.

Pour les japonais, « saké » est un terme générique recouvrant toutes les boissons alcoolisées. Le saké japonais que les Japonais nomment « Nihonshu » ou « Seishu » (respectivement alcool japonais ou alcool clair) est une boisson alcoolisée traditionnelle, généralement translucide, incolore et titrant 15-17%, issue de la fermentation du riz.



"Nihonshu : le saké japonais" est le premier ouvrage en langue française dédié au saké et à ses méthodes de production. C'est le résultat de plus de 5 années de recherches, d'une saison de production au Japon et d'innombrables échanges avec les professionnels du secteur.

Il aborde tous les sujets, de la plantation du riz jusqu'à la température de service, en passant par l'histoire du saké, la fabrication des fûts ou la fermentation. De nombreux schémas et graphiques illustrent le texte pour une lecture et une compréhension aisées
.


http://fr.ulule.com/nihonshu-sake-japonais/



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1790
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar EricC » 09 juin 2016 21:05

J'attends toujours le jour où je goûterai un saké (ou assimilé) qui provoque plus d'intérêt chez moi qu'une badoit citron vert



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 09 juin 2016 22:15

Bon, je suppose que tu n'as pas commandé le livre ? :lol:



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1790
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar EricC » 09 juin 2016 23:18

Non, là comme ça ça me fait autant envie que d'acheter un bouquin sur le tricot ou le jardinage.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2606
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar sebovino » 09 juin 2016 23:24

Faudrait que je retrouve mes notes d'une dégustation d'une vingtaine de domaines venus du Japon pour l'occasion. J'y étais avec Gautier d'ailleurs et je t'assure Eric que tu aurais eu une AUUUTRE ATTITUUDE MÔSIEUUR!! Des Saké de tous âges absolument bluffants, surtout au nez ( pour certains proches de grands liqoreux...). En jeunesse, souvent sur la poire au toucher de bouche soyeux ( un rien Le Mont sec d'Huet ).


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 10 juin 2016 10:09

Tu as eu plus de chance que moi. Ceux que j'ai goûtés qui étaient censés faire partie du top et ne présentaient pas de fruit du tout. On était plus dans le style d'un Jerez sec, très austère. Très intéressant pour la gastronomie, mais il faut s'initier à la chose parce que le plaisir n'est pas immédiat.



Ephemerophyte
Messages : 3
Enregistré le : 10 juin 2016 09:51

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Ephemerophyte » 10 juin 2016 10:15

Merci Greg pour l'annonce!
Eric, l'approche du saké n'est pas forcément évidente pour l'amateur de vin car elle nécessite une certaine "remise à zéro" de notre "grille de lecture". Et je pense que la meilleure méthode pour cela est de comprendre le produit, comment il est fait, et dans quel esprit. C'est l'objet de mon livre.
Par ailleurs, à moins que tu ai assisté à des événements tels que décrit par Seb, il y à fort à parier que les saké que tu as goutté étaient l'equivalent Nippon de roche mazet, kiravi et autres vieux pape...
Je te conseillerai donc soit de profiter d'un événement comme le salon du saké qui se tient en Octobre pour te faire un avis définitif, soit bien sur de précommander mon bouquin :jesors: voir même de goûter un saké d'une des maisons suivantes:
Sohomare, Dewazakura, Kaze no mori, Yamato Shizuku, Rihaku...etc.
Si je cite ces kura (maison de saké) en particulier c'est qu'elle se prêtent bien à une première approche par un amateur de vin. D'autres, dont j'apprécie énormément le style également, demandent une plus grande habitude du saké, comme mizubasho dont le style cristallin est difficilement compréhensible pour un néophyte.

Gautier
Nihonshu : le saké japonais



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 10 juin 2016 10:49

Salut Gautier !

Tout d'abord bienvenu parmi nous, en espérant que ce ne soit pas une apparition furtive :D

Et ces Sake que tu cites, on les trouves à quel prix en France ?



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1790
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar EricC » 10 juin 2016 10:58

Ephemerophyte a écrit :Par ailleurs, à moins que tu ai assisté à des événements tels que décrit par Seb, il y à fort à parier que les saké que tu as goutté étaient l'equivalent Nippon de roche mazet, kiravi et autres vieux pape...


Je n'en ai hélas pas retenu le nom, mais j'avais notamment suivi les conseils du sommelier chez Sola (très bonne table au passage), qui m'avait proposé un des sakés qu'il avait à sa carte dont la description était plutôt flatteuse. Si je me souviens bien, c'était plutôt dans la tranche haute de prix ...
Et pour le dire poliment, je suis très clairement passé à côté.
J'avais, à 2 ou 3 autres occasions, goûté des sakés dont on m'avait dit qu'il ne s'agissait a priori pas de "bas de gamme". Et à chaque fois, encéphalogramme plat.
Globalement je suis pourtant assez curieux et ouvert en termes de boissons alcoolisées, appréciant aussi bien vins, bières, boissons anisées y compris non-hexagonales, whiskys, cognacs, armagnacs, eaux-de-vie de fruits et autres plantes ou fleurs (voire épices), chartreuses, génépis ...
Bref, pour l'instant il semble n'y avoir que le saké que je ne "comprends" pas ... mais ça ne serait pas le premier volet de la culture japonaise qui m'échappe.



Eric



Ephemerophyte
Messages : 3
Enregistré le : 10 juin 2016 09:51

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Ephemerophyte » 10 juin 2016 11:15

Je t'assure que j'aurais pu juré m'être inscrit quand tu m'avais envoyé l'annonce de création de forum...
Bon après ces derniers temps entre le boulot et le bouquin... je suis pas très actif en ligne.
On trouve ces sakés en France, après pour les prix c'est là que le bas blesse. Un bon saké qui se vend 1200-1500 yen au Japon (10-12€) va se retrouver en France dans les 35€. Donc si tu veux un bon produit, il faut prévoir de casquer.
Je dirais que tu trouve ces sakés entre 35€ et 60€ et jusqu'à près de 100€ pour les cuvées haut de gamme (vendues dans les 5500yen au Japon).
En première approche et pour éviter de remettre des liens vers des sites marchands, un article que j'avais pondu il y à quelques temps ICI

Gautier
Nihonshu : le saké japonais



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 10 juin 2016 11:16

Globalement je suis pourtant assez curieux et ouvert en termes de boissons alcoolisées, appréciant aussi bien vins, bières, boissons anisées y compris non-hexagonales, whiskys, cognacs, armagnacs, eaux-de-vie de fruits et autres plantes ou fleurs (voire épices), chartreuses, génépis ...


En gros tu es alcoolique quoi :jesors:



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4138
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Greg v » 10 juin 2016 11:17

35-40 euros c'est tout à fait faisable ! Je m'attendais à bien plus en fait.



Ephemerophyte
Messages : 3
Enregistré le : 10 juin 2016 09:51

Re: Nihonshu : la saké japonais - Gautier Roussille

Messagepar Ephemerophyte » 10 juin 2016 11:47

Eric,
Il est également possible que l'on t'ai fait goûter très haut de gamme. Je pense que ceux ci ne sont pas non plus adaptés à une premiere approche. En effet les saké les plus haut de gamme sont souvent très orienté sur l'aromatique et manque franchement de corps et de texture pour un amateur de vin.
Je pense qu'il faut plutôt dans un premier temps se concentrer sur des Junmai, si possible issus de méthodes traditionnelles avec fermentation lactique (yamahai ou kimoto).

Enfin, une dernière option, mais je n'ose y croire, tu n'aimes tout simplement pas le saké. :frontpuke:
C'est bien possible, moi je n'aime pas le pastis.

Gautier
Nihonshu : le saké japonais




Retourner vers « Saké »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion